Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

484 - Tourbière de Sofa

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Vresse-sur-Semois
Cantonnements DNF :Bièvre
Surface :6.78 ha
Coordonnées :X Lambert : 188679 - Y Lambert : 53344
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le site, peu connu des naturalistes, s'étend en Ardenne occidentale, au sud de Sugny, à deux pas de la frontière française. Inclus dans la vaste forêt des Ardennes, il est constitué d'un vallon humide et d'une boulaie tourbeuse riche en sphaignes. Cette formation forestière dominée par le bouleau pubescent (Betula pubescens), fréquente dans l'est du pays, notamment sur le plateau des Hautes-Fagnes, est ici par contre d'une grande rareté et mérite d'être conservée comme telle. Elle est entourée d'une chênaie acidiphile à myrtille (Vaccinium myrtillus) et molinie (Molinia caerulea) à flore assez variée. La flore locale renferme quelques espèces peu banales comme la fougère des montagnes (Oreopteris limbosperma), la violette des marais (Viola palustris), la laîche étoilée (Carex echinata), etc.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L8 - Ardenne occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Sugny6.78 haVRESSE-SUR-SEMOISNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Bièvre6.78 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Vresse-sur-Semois.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Bièvre, 4, rue des Wez, 5555 Bièvre (Tél. : 061/51.30.89 - Fax : 061/51.25.62).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6918Tourbière de Sofa6,27 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
G1.8Chênaies acidophiles

Biotopes Corine

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
44.A1Boulaies à sphaignes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Carex canescens2002Natruralistes de Namur-Luxembourg
Oreopteris limbosperma2002Natruralistes de Namur-Luxembourg
Viola palustris2003Natruralistes de Namur-Luxembourg
Plantes - Mousses
Sphagnum palustre
Sphagnum spp.2002Natruralistes de Namur-Luxembourg

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Espèce protégée : Sphagnum div. sp.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une boulaie à sphaignes, formation très rare dans la partie ardennaise du bassin de la Semois.

Menaces

A compléter

Recommandations

Inventaire faunistique !

Plan de gestion

Pas de plan de gestion.

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le site se trouve en Ardenne occidentale, en partie sur plateau et en partie sur versant, au lieu-dit Sofa, au sud de Sugny, non loin de la frontière française.

Il s'étend sur tourbe oligotrophe recouvrant des phyllades du Siegenien inférieur. Sur la carte pédologique, le site correspond à des sols hydromorphes fortement gleyfié. Le vallon situé au sud-ouest du site est quand à lui sur des sols de source et des sols caillouteux non hydromorphes.

Description biologique

La boulaie pubescente à sphaignes est très rare sur les plateaux du bassin de la Semois. Cette formation apparaissant ici sur tourbe oligotrophe est dominée par Betula pubescens et renferme également Alnus glutinosa, Frangula alnus, Salix aurita, Salix x multinervis, Vaccinium myrtillus et, au sol, Carex canescens, Carex echinata, Carex nigra, Deschampsia cespitosa, Epilobium palustre, Hypericum humifusum, Molinia caerulea, Stellaria alsine, Viola palustris, Juncus conglomeratus, Chrysosplenium oppositifolium, Oreopteris limbosperma, etc.

Cette boulaie est entourée par une chênaie à myrtille, molinie et grande luzule, colonisant des sols hydromorphes acides développés sur limons éoliens fins, étudiée sur le plan phytosociologique par Tanghe (1970). D'après cet auteur, on y observe :
- une futaie claire de Quercus robur et Q. petraea avec aussi Fagus sylvatica et de nombreux Betula pubescens;
- un taillis dispersé de Fagus sylvatica, Quercus spp., Betula pubescens, Carpinus betulus, Ilex aquifolium, Frangula alnus;
- un tapis herbacé à Vaccinium myrtillus, Deschampsia flexuosa, Melampyrum pratense, Carex pilulifera, Lonicera periclymenum, Convallaria majalis, Pteridium aquilinum, Luzula sylvatica, Dryopteris carthusiana, Athyrium filix-femina, Oxalis acetosella, Molinia caerulea, Carex echinata, Juncus effusus, Agrostis cf. canina, Carex nigra, Stellaria holostea, Dryopteris filix-mas, Polygonatum verticillatum, Oreopteris limbosperma, Rubus sp., Rubus idaeus;
- une strate muscinale à Polytrichum commune, Sphagnum palustre et autres espèces de sphaignes, localement abondants dans les anciens drains.
Tanghe (1970) ajoute que la composition floristique de ce peuplement forestier est fort mouvante, surtout à cause des modifications locales, plus ou moins marquées, du régime hydrique du sol. Les plages de sphaignes associées à l'aulne glutineux et aux saules marquent la relation existant entre cette association et la boulaie pubescente à sphaignes, celle-ci se substituant à la première lorsque l'engorgement du sol, surtout de ses horizons superficiels, subsiste plus longtemps. L'envahissement par les sphaignes, qui forment une couverture hautement rétentive en eau météorique, contribue d'ailleurs à maintenir cette saturation pendant la période la plus sèche de l'année.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

ZHIB

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON (rapport 1994) / J.-L. Giot (Naturalistes de Namur-Luxembourg)