Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

490 - Fange de Robièfa

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Manhay
Cantonnements DNF :La Roche
Surface :34.37 ha
Coordonnées :X Lambert : 245264 - Y Lambert : 105955
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Selon Rouxhet et al. 1994.Les réserves naturelles domaniales de Nâzieufà et Robièfa constituent deux entités fagnardes importantes sur le rebord nord-ouest du Plateau des Tailles (Haute Ardenne). Située au sud-est du village d'Odeigne, ces deux fagnes donnent naissance au ruisseau Fayi de la Folie, affluent de l'Aisne. Des plantations de résineux entravent malheureusement les liaisons écologiques entre ces deux biotopes. A Nâzieufa, l'atitude est comprise entre 605 et 640m ; à Robièfa, entre 545 et 590m. Le socle rocheux est formé par l'arkose (roche très dure à grains de sable) du Gedinnien (Dévonien inférieur).Ces deux entités fagnardes sont dominées avant tout par la la lande à molinie dans laquelle subsistent différentes zones de landes tourbeuses à bruyère quaternée (Erica tetralix), camarine noire (Empetrum nigrum), canneberge, (Vaccinium oxycoccos), airelle (Vaccinium vitis-idaea), myrtille de loup (Vaccinium uliginosum), linaigrette vaginée (Eriophorum vaginatum), orchis des sphaignes (Dactylorhiza sphagnicola), orchis tacheté (Dactylorhiza maculata) et trientale (Trientalis europaea).De petites zones de landes sèches à nard (Nardus sticta) (petite graminée témoignant des anciens parcours pastoraux), pâturées par le gibier subsistent à divers endroits. Le lycopode en massue (Lycopodium clavatum) s'y maintient en compagnie de la myrtille (Vaccinium myrtillus). La laiche puce (Carex pulicaris) est également observée au sein de ces milieux.Notons encore la présence d'une fougère assez rare en Ardenne; la fougère des montagnes (Oreopteris limbosperma) à Robièfa.Ces étendues de fagnes jouent bien évidemment aussi un rôle refuge pour la faune. En ce qui concerne les oiseaux, on y retrouvera la pie-grièche grise, la bécasse des bois, le coucou gris et plus récemment, le traquet pâtre, petft turdidé inféodé a ce paysage de végétations herbacée et buissonnante.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L4 - Plateau des Tailles

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Odeigne34.37 haMANHAYLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
La Roche34.37 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Région wallonne.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de La Roche, 9, rue du Val du Bronze, 6980 La Roche-en-Ardenne (Tél. : 084/24.50.80 - Fax : 084/41.13.65).
Commission Consultative de Gestion des Réserves Naturelles Domaniales de l'Ardenne septentrionale.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6354Plateau des Tailles29,03 ha

Biotopes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Cuculus canorusOuiOuiRouxhet et al.
Lanius excubitorOuiOuiNicheurRouxhet et al.
Saxicola torquatusOuiNonNicheurRouxhet et al.
Scolopax rusticolaNonNonRouxhet et al.
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Boloria seleneNonNon1997L. Mousson
Lycaena hippothoeNonOui1997L. Mousson
Invertébrés - Insectes - Libellules
Leucorrhinia dubiaOuiOuiCPh. Goffart
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Coccinelles
Coccinella hieroglyphica2004J.-L. Gathoye
Plantes - Plantes supérieures
Andromeda polifolia2004J.-L. Gathoye
Carex hostianaChampluvier (1988)
Carex pulicarisRouxhet et al.
Dactylorhiza maculataRouxhet et al.
Dactylorhiza sphagnicolaRouxhet et al.
Drosera rotundifolia1992-93AM.-J. Vos
Empetrum nigrum1992-93AM.-J. Vos
Erica tetralixRouxhet et al.
Eriophorum angustifolium
Eriophorum vaginatumRouxhet et al.
Lycopodium clavatumRouxhet et al.
Nardus strictaRouxhet et al.
Narthecium ossifragumdiv. obs.
Trichophorum cespitosum subsp.germanicumJ.-M. Dumont
Trientalis europaeaRouxhet et al.
Vaccinium oxycoccosRouxhet et al.
Vaccinium uliginosumdiv. obs.
Vaccinium vitis-idaeadiv. obs.
Plantes - Mousses
Sphagnum auriculatum2004M.-Th. Romain
Sphagnum capillifolium2004M.-Th. Romain
Sphagnum fallax2004M.-Th. Romain
Sphagnum magellanicum2004M.-Th. Romain
Sphagnum palustre2004M.-Th. Romain
Sphagnum papillosum2004M.-Th. Romain

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Préserver les communautés végétales et animales caractéristiques des milieux tourbeux acides.

Menaces

Assèchement des sols suite aux plantations d'épicéas en périphérie, recolonisation arbustive et semis naturels d'épicéas, incendies, piétinement par les promeneurs.

Peu de changements notables ont été enregistrés au cours de la décennie, mis-à-part une extension de la recolonisation arbustive par le bouleau, à Robièfa surtout. La situation et l'évolution précises de la population de Nacré de la Canneberge ne sont pas bien documentées (d'après Goffart, Mars 1999: Rapport ISB).

Recommandations

Contrôler la recolonisation arbustive.
La limitation de l'extension des ligneux doit être envisagée dès que possible de sorte que la situation n'aie pas le temps d'évoluer de façon difficilement réversible à Robièfa. La création de mares à Nazieufa, en creusant des fosses de détourbage, constituerait une mesure très profitable pour la faune des Odonates (et d'autres organismes aquatiques, aussi bien plantes qu'animaux), peu représentée dans ces deux fanges. La fange de Nazieufa, fort dégradée par d'anciens travaux de drainage se prêterait bien à ce type d'intervention susceptible d'enrichir significativement le site, sans avoir à sacrifier de milieu de grand intérêt. Le suivi de la population de Nacré de la Canneberge est souhaitable (d'après Goffart, Mars 1999: Rapport ISB).

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

A compléter

Description biologique

Le lycopode des Alpes (Diphasiastrum alpinum) fut signalé des landes entre la Baraque Fraiture et Odeigne au début du 19ème siècle, probablement au niveau des sites actuellement dénommés Robiéfa ou Nazieufa (la localisation précise n'étant hélas pas connue). Elle fut notée à plusieurs reprises, notamment par MANSION (1890). La station fut cependant détruite par un collectionneur dans les années 1940. La plante est actuellement considérée comme éteinte de Wallonie, où elle n'était connue que du plateau des Tailles et de la région de Robertville.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

RESNAT
ZHIB
OFFH

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON / M. DUFRENE / Ph. GOFFART / S. ROUXHET