Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

559 - Sablière du Mont de Rode

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Mont de Rhode (ou Rode)
Communes :Flobecq
Cantonnements DNF :Mons
Surface :28.29 ha
Coordonnées :X Lambert : 104126 - Y Lambert : 162016
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Localisée aux confins de la frontière linguistique, dans la région des Collines, la sablière du Mont de Rode a connu une histoire mouvementée mais est actuellement désaffectée. Ce site privé présente de vastes zones sableuses très favorables à diverses espèces animales spécialisées, telles que la collète lapin (Colletes cunicularius), une abeille nidifiant en grandes bourgades, et la cicindèle hybride (Cicindela hybrida), coléoptère typiquement psammicole.

Carto

Régions naturelles

  • B2 - Collines hennuyères

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Flobecq31.57 haFLOBECQHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Mons33.7 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Pernis apivorusOuiNon2016M. Derume
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2016M. Derume
Lissotriton helveticusOuiNon2016M. Derume
Lissotriton vulgarisOuiNon2016M. Derume
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2016M. Derume
Zootoca viviparaOuiNon2012Observations.be
Invertébrés - Insectes - Libellules
Lestes dryasOuiOuiReproduction2016M. Derume
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Cetonia aurata2016M. Derume
Cicindela hybrida2016Divers obs.
Typhaeus typhoeus2005
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Colletes cunicularius2005A. Remacle
Sphecodes albilabris2005A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Stagonomus bipunctatus2016M. Derume
Plantes - Plantes supérieures
Aira praecox2016M. Derume
Centaurium erythraea2016J. Saintenoy-Simon, M. Derume
Filago minima> 500 pieds2016J. Saintenoy-Simon, M. Derume
Genista tinctoria2016M. Derume et J.-F. Godeau
Hyacinthoides non-scripta
Ornithopus perpusillus2016M. Derume
Plantes - Mousses
Leucobryum glaucum

Commentaires sur la faune

A compléter

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données J. Saintenoy-Simon, 2004): Agrostis capillaris, Betula pendula, Calluna vulgaris, Carex pilulifera, Castanea sativa, Centaurium erythraea, Cerastium fontanum, Cirsium palustre, Cirsium vulgare, Conyza canadensis, Cytisus scoparius, Digitalis purpurea, Dipsacus fullonum, Epilobium ciliatum, Equisetum arvense, Eupatorium cannabinum, Fagus sylvatica, Festuca filiformis, Filago minima, Geranium dissectum, Glechoma hederacea, Gnaphalium uliginosum, Holcus lanatus, Hypericum humifusum, Hypericum perforatum, Juncus bufonius, Juncus conglomerates, Juncus effusus, Juncus inflexus, Juncus tenuis, Lycopus europaeus, Persicaria hydropiper, Plantago major, Polygonum aviculare, Potentilla anserine, Prunella vulgaris, Prunus serotina, Pteridium aquilinum, Pulicaria dysenterica, Quercus rubra, Ranunculus repens, Rumex acetosella, Sagina procumbens, Senecio jacobaea, Solanum dulcamara, Sorbus aucuparia, Spergularia rubra, Symphytum officinale, Teucrium scorodonia, Trifolium repens, Tussilago farfara, Urtica dioica, Verbascum densiflorum, Veronica officinalis, Veronica serpyllifolia, Vulpia myuros.

Espèces exotiques

Plantes: Buddleja davidii, Conyza canadensis, Epilobium ciliatum, Prunus serotina, Quercus rubra.

Animaux: Dama dama, Harmonia axyridis

Conservation

Objectifs de conservation

Sauvegarde d'une ancienne sablière favorable à l'entomofaune sabulicole et à la flore des pelouses sur sable. Une réserve naturelle privée a été créée sur une partie du site, sur initiative de l'asbl Choc Nature et dans le cadre d'une convention avec le propriétaire, la S.A. "Immobilière des Collines".

Menaces

A compléter

Recommandations

Il importe, dans le cadre d'une protection, de considérer les différents bois comme un ensemble et non pas des sites indépendants ! En outre, il conviendrait d'actualiser les inventaires phytosociologiques, floristiques et faunistiques de ce massif forestier.

Plan de gestion

Une réserve naturelle privée d'une superficie de 28,29ha a été créée sur une partie de la sablière du Mont de Rode, à l'initiative de l'asbl Choc Nature et dans le cadre d'une convention avec le propriétaire, la S.A. "Immobilière des Collines".

Accès du public

La sablière du Mont de Rode est un site privé complètement clôturé.

Détails

Description physique

Le sous-sol de la région, de faciès diestien, est composé de sables grossiers jaune chamois à rouge brun, de silex, de grès limoniteux et de poudingue de Renaix repose sur le Bastonien. Le sol des sommets de collines est souvent décoloré par les eaux riches en acides humiques et recouvert de rognons de silex.

Les Bois du Pottelberg et du Mont de Rode et le Brakelbos dominent la région sud. Du relief tourmenté du sud descendent plusieurs ruisseaux appartenant au bassin de la Dendre. Ceux du versant Nord dépendent directement du bassin de l'Escaut. Au point culminant du Pottelberg (157 m) se croisent les deux principales lignes de crêtes de la région; l'une orientée d'ouest en est, l'autre du nord au sud. La disparition des landes à bruyères peut être partiellement imputée à l'exploitation du sable dans la région, exploitation suivie de plantations de pins, de peupliers et d'un reboisement naturel.

En 1995, la sablière était en activité, complètement entourée d'un treillis élevé. En 2005, l'extraction semble arrêtée depuis peu (machines encore sur place), mais le site reste clôturé (présence d'un troupeau de mouflon). Le caractère sableux est très important et on y observe la présence d'une grande mare (A. REMACLE 2005 - Inventaire carrières, site sab/Ht/305/05).

Description biologique

Cette grande sablière est considérée comme un site de très grand intérêt biologique par l'asbl CHOC Nature. Elle constitue sans aucun doute une zone refuge importante pour l'entomofaune liée au substrat sableux. Le site est entièrement clôturé et abrite des troupeaux de Cervidés (chevreuils, daims et mouflons).

La flore a été inventoriée peu de temps après l'arrêt de l'exploitation de la sablière. Des relevés ont été effectués à plusieurs endroits du site par J. SAINTENOY-SIMON, le 15 septembre 2004.

Un replat assez hétérogène montre une végétation herbacée composée d'Agrostis capillaris, Centaurium erythraea, Cerastium fontanum, Cirsium vulgare, Conyza canadensis, Dipsacus fullonum, Epilobium ciliatum, Equisetum arvense, Geranium dissectum, Glechoma hederacea, Holcus lanatus, Hypericum perforatum, Plantago major, Polygonum aviculare, Potentilla anserina, Prunella vulgaris, Ranunculus repens, Sagina procumbens, Senecio jacobaea, Trifolium repens, Tussilago farfara, Urtica dioica, Verbascum densiflorum, Veronica serpyllifolia, etc.

Ce replat montre également quelques dépressions humides colonisées par Cirsium palustre, Eupatorium cannabinum, Gnaphalium uliginosum, Juncus bufonius, Juncus effusus, Juncus inflexus, Juncus tenuis, Lycopus europaeus, Persicaria hydropiper, Pulicaria dysenterica, Solanum dulcamara, Symphytum officinale.

Des bosquets occupent le pourtour du site, avec notamment Betula pendula, Castanea sativa, Fagus sylvatica, Prunus serotina, Quercus rubra, Sorbus aucuparia et, en sous-bois, Cytisus scoparius, Digitalis purpurea, Juncus conglomeratus, Pteridium aquilinum, Teucrium scorodonia.

Une lande en cours de formation présente de nombreuses plantules de Calluna vulgaris ainsi que Agrostis capillaris, Carex pilulifera, Hypericum humifusum, Rumex acetosella, Veronica officinalis.

On observe également la présence de fragments de pelouse ouverte à Filago minima, assez abondant par endroits, accompagné de Vulpia myuros, Gnaphalium uliginosum, Spergularia rubra et localement Festuca filiformis.

Sur le plan faunistique, d'après A. REMACLE (2005), le site héberge notamment l'abeille protégée Colletes cunicularius et son parasite Sphecodes albilabris, ainsi que divers coléoptères psammophiles comme la cicindèle hybride (Cicindela hybrida) et le minotaure (Typhaeus typhoeus).

Les mares attirent une odonatofaune assez variée incluant le leste dryade (Lestes dryas), une espèce de libellule peu commune en Région wallonne.

Histoire du site

Relief boisé remarquable déjà bien marqué sur la carte de Ferraris (18ème siècle). C'est dans ces bois que passe la frontière entre les parlers franc et roman, correspondant vraisemblablement à une plus forte densité d'occupation au nord qu'au sud. La densité de cette forêt fut telle qu'au milieu du 16ème siècle, les gueux des bois y trouvèrent refuge et en descendèrent par deux fois pour occuper Audenaarde pendant plusieurs mois (CARTON et al., 1984).

L'ancienne sablière du Mont de Rode, propriété de la S.A. Immobilière des Collines (représentée par Marcel FORT), a fait l'objet d'une convention d'une durée de 25 ans signée entre le propriétaire et l'asbl CHOC Nature en 2005 qui porte sur la création d'une réserve naturelle scientifique.

Divers

Sources

CRASEN.

CHOC Nature asbl

Répondants de l'information

CHOC Nature asbl

Date de la dernière modification de la fiche

2017-10-02