Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

565 - Le Grand Monchau

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Bois du Grand Monchau
Communes :Ellezelles
Cantonnements DNF :Mons
Surface :17.85 ha
Coordonnées :X Lambert : 100675 - Y Lambert : 155259
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

A compléter

Carto

Régions naturelles

  • B0 - Région limoneuse hennuyère
  • B2 - Collines hennuyères

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Ellezelles17.82 haELLEZELLESHAINAUT
Frasnes-lez-Buissenal0.02 haFRASNES-LEZ-ANVAINGHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Mons17.85 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Biotopes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Ichthyosaura alpestrisOuiNon
Lissotriton helveticusOuiNon
Lissotriton vulgarisOuiNon
Rana temporariaOuiNon
Salamandra salamandraOuiNon
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon
Plantes - Plantes supérieures
Hyacinthoides non-scripta

Commentaires sur la faune

Le bois du Grand Monchau faisant partie du vaste ensemble boisé des Collines, on peut y rencontrer la plupart des espèces répertoriées dans cette zone (cfr. Site 9, Bois d'Hubermont...), en particulier en ce qui concerne l'avifaune, très riche.
Quant à l'herpétofaune, le biotope est extrêmement favorable à la reproduction de la salamandre terrestre (Salamandra salamandra), du triton alpestre (Triturus alpestris), observé dans la mare d'une ornière, du triton palmé (Triturus helveticus), du triton vulgaire (Triturus vulgaris), ainsi que de la grenouille rousse (Rana temporaria) et de l'orvet (Anguis fragilis), espèces toutes recensées dans la région des Collines.
Comme représentant des Lépidoptères, signalons le Tircis (Pararge aegeria).

Commentaires sur la flore

Intéressant : Ilex aquifolium - Digitalis purpurea - Chrysospleniumoppositifolium - Hieracium umbellatum - Equisetum telmateia - Chrysosplenium alternifolium
Très intéressant au niveau régional : Viola reichenbachiana.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le bois du Grand Monchau s'accroche aux versants pentus des collines au Nord-est de Frasnes, tournés vers Ellezelles. En contrebas du bois s'ouvre le plateau limoneux hennuyer. Surplombant le bois, s'étale le sommet des collines dont la disposition en plateau à cet endroit a permis la mise en culture. Le bois abrite de nombreuses sources : avec son sous-sol constitué d'une alternance de dépôts sableux et argileux du Panisélien (Eocène inférieur), il joue un rôle de captage des eaux filtrées par les épaisseurs sableuses
du sommet. Les sources convergent toutes vers le ru de Ribaucourt, rattaché au bassin de la Dendre.

Description biologique

Le site du Grand Monchau est couvert d'une belle hêtraie qui passe d'un caractère acidophile à neutrocline à mesure que l'on descend le versant. Sur les hauteurs, quelques buissons de houx (Ilex aquifolium) composent un sous-bois très clairsemé. La fougère-aigle (Pteridium aquilinum) est concurrencée par les ronces (Rubus sp.). Les germandrées scorodoines (Teucrium scorodonia) sont nombreuses par plages. En lisière s'épanouit l'épervière en ombelle (Hieracium umbellatum). Le long des chemins et dans les coupes forestières abonde la digitale pourpre (Digitalis purpurea). Plus bas apparaissent la jacinthe des bois (Hyacinthoides non-scripta), le sceau de
Salomon (Polygonatum multiflorum), la circée de Paris (Circaea lutetiana) et la violette des bois (Viola reichenbachiana)...
Au niveau de la convergence des sources, une petite aulnaie alluviale compose le sous-bois : on peut y observer la grandeprêle (Equisetum telmateia) et les deux dorines (Chrysosplenium alternifolium et oppositifolium).

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Selon Ferraris, à l'époque encore intégré à un ensemble boisé de haute futaie plus vaste recouvrant toutes les collines.

Divers

Sources

A compléter

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994).