Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

6 - Pré Bouffot

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Réserve naturelle 'A. Monjoie'
Communes :Herbeumont
Cantonnements DNF :Neufchâteau
Surface :0.10 ha
Coordonnées :X Lambert : 221909 - Y Lambert : 52623
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Le Pré Bouffot est situé au sud de Straimont, sur le versant d'un petit affluent de la Vierre. Il s'agit d'un des derniers lambeaux de prairie de fauche submontagnarde de cette portion de l'Ardenne méridionale, largement enrésinée au cours des dernières décennies. En été, les floraisons sont abondantes : bistorte (Persicaria bistorta), gesse des montagnes (Lathyrus linifolius var. montanus), stellaire graminée (Stellaria graminea), lotier des fanges (Lotus pedunculatus), angélique sauvage (Angelica sylvestris), etc. Mais le joyau du site est sans conteste le fenouil des Alpes (Meum athamanticum), ombellifère montagnarde très aromatique répandue dans les prairies de la Haute Ardenne mais très rare ailleurs, le Pré Bouffot représentant d'ailleurs une station remarquablement disjointe de l'espèce! La faune demeure très mal connue. Cette toute petite clairière d'à peine 10 ares est une réserve naturelle privée dont la gestion a été confiée à l'association Ardenne et Gaume via une convention établie avec le propriétaire.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Straimont0.1 haHERBEUMONTLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Neufchâteau0.1 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6Pré Bouffot0,1 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
E2.23Prairies de fauche sub-montagnardes peu fertilisées
E5.2cOurlets acidophiles

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNon2015T. Henneresse et J.-L. Renneson
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2015T. Henneresse et J.-L. Renneson
Plantes - Plantes supérieures
Genistella sagittalis1997J. Saintenoy-Simon
Meum athamanticum2018AT. Henneresse et J.-L. Renneson
Orchis mascula2019T. Henneresse
Persicaria bistorta2018T. Henneresse et J.-L. Renneson

Commentaires sur la faune

Mammifères (données T. Henneresse, 2015): Talpa europaea.

Amphibiens (données T. Henneresse, 2015): Bufo bufo, Ichthyosaura alpestris.

Lépidoptères rhopalocères (données J.-L. Renneson, 2015): Argynnis paphia, Gonepteryx rhamni, Pieris napi, Polygonia c-album, Thymelicus sp.

Coléoptères (données T. Henneresse, 2015): Carabus violaceus, Coccinella septempunctata, Rutpela maculata.

Hyménoptères (données J.-L. Renneson, 2015): Bombus bohemicus, Bombus lucorum, Bombus pratorum.

Odonates (données T. Henneresse, 2015): Calopteryx splendens.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données T. Henneresse et J.-L. Renneson, 2015-2019): Anemone nemorosa, Angelica sylvestris, Athyrium filix-femina, Betula pubescens, Cardamine flexuosa, Cardamine pratensis, Cerastium sp., Cirsium palustre, Corylus avellana, Crataegus laevigata, Dactylis glomerata, Deschampsia cespitosa, Digitalis purpurea, Dryopteris carthusiana, Epilobium montanum, Fagus sylvatica, Festuca rubra subsp. commutata, Galeopsis tetrahit, Galium mollugo, Galium saxatile, Holcus lanatus, Hypericum maculatum, Impatiens noli-tangere, Juncus effusus, Lapsana communis subsp. communis, Lathyrus linifolius, Lotus pedunculatus, Lysimachia nemorum, Maianthemum bifolium, Meum athamanticum, Milium effusum, Orchis mascula, Oxalis acetosella, Persicaria bistorta, Picea abies, Polygonatum multiflorum, Polygonatum verticillatum, Potentilla erecta, Prunella vulgaris, Prunus serotina, Prunus spinosa, Quercus robur, Ranunculus ficaria, Ranunculus repens, Rubus sp., Rumex acetosa, Rumex obtusifolius subsp. obtusifolius, Sambucus nigra, Sambucus racemosa, Senecio ovatus, Silene dioica, Sorbus aucuparia, Stachys officinalis, Stellaria graminea, Stellaria holostea, Urtica dioica, Valeriana officinalis (=repens), Veronica chamaedrys, Vicia cracca.

Espèces exotiques

Plantes (données T. Henneresse, 2015): Picea abies, Prunus serotina.

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'une station exceptionnelle de Meum athamanticum.

Menaces

Recolonisation forestière.

Recommandations

Surveiller et contrôler l'envahissement des arbustes dans la réserve.

Plan de gestion

Le plan de gestion prévoit de maintenir la flore de prairie de fauche submontagnarde et en particulier la station de fenouil des Alpes. Il vise également à éliminer les arbustes envahissants (Prunus serotina, surtout).

Les épicéas qui cernent le site seront abattus afin de donner plus de lumière au pré. Une parcelle résineuse a été mise à blanc en 2017.

La fauche de la prairie a été abandonnée depuis longtemps mais elle a repris en 2016 grâce à une équipe de bénévoles et les ouvriers d'Ardenne et Gaume. Une fauche annuelle alternée sur la moitié de la surface de la réserve y a été appliquée.

Durant l'été 2019, une expérience de fauche à la faux a été menée de façon assez concluante sur une partie du site (LERINCKX et HERMANNS, 2019).

Accès du public

Propriété privée dont l'accès est soumis à autorisation.

Détails

Description physique

Le Pré Bouffot est localisé en Ardenne méridionale, à quelques kilomètres au sud du village de Straimont, au sein de l'immense Forêt d'Herbeumont. Il s'étend plus précisément sur une pente douce orientée vers le nord-ouest, en rive droite d'un petit affluent du ruisseau de Becet, lui-même affluent de la Vierre (bassin de la Semois).

Le site se présente actuellement comme une clairière d'environ 10 ares complètement enclavée par des pessières.

Le relief local est vallonné et l'altitude tourne autour de 380 m.

Le socle géologique est formé de roches du Siegenien inférieur (Cb2a : quartzophyllades, grauwackes, psammites et grès de Houffalize).

Du point de vue phytogéographique, on se situe dans le district ardennais.

Description biologique

Le Pré Bouffot est niché dans une petite clairière au sein de vieilles pessières datant du début du 20ème siècle. La flore comprend diverses espèces caractéristiques des prairies de fauche submontagnardes en mélange avec des espèces de prairies de fauche maigres de basse altitude et de prairies humides. Le site a été parcouru à plusieurs reprises par les botanistes (voir e.a. DE ZUTTERE, 1966; SAINTENOY-SIMON, 2015; HENNERESSE, 2017).

Un relevé réalisé le 4 juillet 1990 (J. Saintenoy-Simon et al.) regroupe les espèces suivantes: Meum athamanticum (2.2), Cirsium palustre (2.2), Angelica sylvestris (2.2), Persicaria bistorta (2.2), Stellaria graminea (2.2), Holcus lanatus (2.2), Colchicum autumnale (1.2), Deschampsia cespitosa (1.2), Stachys officinalis (1.2), Potentilla erecta (1.1), Lathyrus linifolius var. montanus (1.1), Lotus pedunculatus (1.1), Rumex acetosa (1.1), Deschampsia flexuosa (+), Dactylis glomerata (+), Ranunculus acris (+), Phleum pratense (+), Campanula rotundifolia (+),Genistella sagittalis (+), Veronica officinalis (+), V. chamaedrys (+), Anemone nemorosa (+), Valeriana officinalis (=repens) (+), Leucanthemum vulgare (+).

Outre ces herbacées, quelques arbustes annoncent une recolonisation forestière, en particulier Prunus spinosa, Quercus robur, Corylus avellana et Prunus serotina (très abondant en lisière).

La flore vasculaire du Pré Bouffot a de nouveau fait l'objet d'un inventaire en 2015-2016 afin d'actualiser les données, mais les indices de recouvrement n'ont pas été notés (HENNERESSE, 2017).

La flore herbacée de la prairie et de son pourtour (sous le couvert des arbres) rassemble actuellement Anemone nemorosa, Angelica sylvestris, Anthoxanthum odoratum, Athyrium filix-femina, Cardamine flexuosa, Cardamine pratensis, Cerastium fontanum subsp. vulgare, Cirsium palustre, Dactylis glomerata, Deschampsia cespitosa, Deschampsia flexuosa, Digitalis purpurea, Dryopteris carthusiana, Epilobium montanum, Galeopsis tetrahit, Galium mollugo, Galium saxatile, Holcus lanatus, Hypericum maculatum, Impatiens noli-tangere, Juncus effusus, Lapsana communis subsp. communis, Lathyrus linifolius, Lotus pedunculatus, Lysimachia nemorum, Maianthemum bifolium, Meum athamanticum, Paris quadrifolia, Persicaria bistorta, Polygonatum multiflorum, Polygonatum verticillatum, Potentilla erecta, Prunella vulgaris, Ranunculus ficaria, Ranunculus repens, Rumex acetosa, Rumex obtusifolius subsp. obtusifolius, Senecio ovatus, Silene dioica, Stachys officinalis, Stellaria graminea, Stellaria holostea, Urtica dioica, Valeriana repens, Veronica chamaedrys et Vicia cracca.

Festuca rubra subsp. commutata a en outre été noté en 2014 lors d'une excursion de l'Association pour l'Étude de la Floristique (SAINTENOY-SIMON, 2015).

L'analyse socioécologique de ce relevé met en évidence l'influence forestière sur la composition floristique du Pré Bouffot. Les arbustes et arbres du pourtour de la prairie et les jeunes plants pionniers sont en effet bien présents: Betula pubescens, Corylus avellana, Crataegus laevigata, Fagus sylvatica, Picea abies, Prunus serotina, Prunus spinosa, Quercus robur, Rubus sp., Sambucus nigra, Sambucus racemosa, Sorbus aucuparia, ...

L'intérêt majeur du Pré Bouffot est la présence d'une population disjointe de Meum athamanticum, le fenouil des Alpes. En Wallonie, cette ombellifère montagnarde se rencontre essentiellement en Haute-Ardenne où elle est relativement répandue dans les prés de fauche non amendés au-delà de 500 m d'altitude. En revanche sa présence est très ponctuelle ailleurs et assez exceptionnelle en Ardenne méridionale. A Straimont, le fenouil des Alpes est connu depuis au moins 140 ans puisque H. Verheggen le renseignait déjà en 1880. Par la suite, d'autres mentions de la plante apparaissent dans la littérature (voir HENNERESSE, 2017), mais elles ne concernent pas toutes le Pré Bouffot. En effet, selon PARENT (1994), au moins au moins une seconde station était connue en plus de celle du Pré Bouffot, située au lieu-dit "Brunwiris".

Si le fenouil des Alpes se maintient plus ou moins bien sur le site, plusieurs espèces notées par le passé n'ont plus été retrouvées ces dernières années. C'est plus particulièrement le cas d'Alchemilla glabra, A. monticola, A. xanthochlora, Dactylorhiza fuchsii, D. majalis et Viola palustris signalés par PARENT (1980). Il en va de même pour certaines espèces observées par J. Saintenoy-Simon en 1990 tels que Campanula rotundifolia, Colchicum autumnale, Genistella sagitallis, Leucanthemum vulgare, Phleum pratense, Ranunculus acris ou encore Veronica officinalis.

Enfin signalons aussi la disparition, probablement déjà assez ancienne, d'une plante remarquable pour la région, Sanguisorba officinalis, mentionnée par DE ZUTTERE (1966) et PARENT (1973), et jamais revue sur le site et ses alentours.

A relever cependant la redécouverte sur le site, en 2019, d'Orchis mascula, orchidée rare en Ardenne et qui n'avait plus été observée depuis PARENT (1980).

Le peuplement faunistique du Pré Bouffot reste globalement très peu documenté. Les principales données disponibles ont été résumées par HENNERESSE (2017).

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

D'après la carte de FERRARIS, le site comprenait, au 18ème siècle, des prairies humides inclues dans des landes.

Divers

Sources

Ardenne et Gaume - https://www.ardenne-et-gaume.be/portfolio-items/pre-bouffot/

Répondants de l'information

Thomas Henneresse

Date de la dernière modification de la fiche

2019-10-11