Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

606 - Marais de Prouvy et de Rawez

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Chiny, Tintigny
Cantonnements DNF :Virton
Surface :144 ha
Coordonnées :X Lambert : 227503 - Y Lambert : 40663
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Les marais de Prouvy et de Rawez sont localisés en Lorraine, à l'ouest du village de Saint-Vincent, et s'étendent sur plus de 3 km dans la vallée de la Breuvanne, un affluent de la Semois. Ils constituent un complexe marécageux et prairial d'un intérêt exceptionnel, non seulement sur le plan botanique mais aussi faunistique. Le marais de Rawez est situé dans la partie amont de la vallée, à l'emplacement d'un ancien étang qui s'est progressivement atteri au cours du 20è siècle. Le marais de Prouvy s'étend au nord de la ferme de Rawez, principalement en rive gauche de la rivière (l'autre rive étant largement forestière). On rencontre sur l'ensemble de la zone une remarquable mosaïque de groupements végétaux comme des cariçaies, des mégaphorbiaies, des jonçaies, des bas-marais à trèfle d'eau, des prairies maigres de fauche, de même qu'un superbe marais alcalin, formation très riche mais devenue rarissime en Wallonie. La flore rassemble un lot d'espèces rares: la laîche paradoxale (Carex appropinquata), la parnassie (Parnassia palustris), le triglochin (Triglochin palustris), la linaigrette à larges feuilles (Eriophorum latifolium), parmi bien d'autres trésors. Le site est fréquenté durant la période de nidification par des oiseaux peu communs, notamment le milan noir (Milvus migrans), la bécassine des marais (Gallinago gallinago), la pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), le tarier pâtre (Saxicola torquata), la bergeronnette printanière (Motacilla flava) ou encore le râle d'eau (Rallus aquaticus). Il héberge également une riche entomofaune ainsi que, au sein des cariçaies, un petit hôte d'intérêt communautaire, l'escargot Vertigo moulinsiana.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M0 - Lorraine belge

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Jamoigne91.3 haCHINYLUXEMBOURG
Saint-Vincent30.04 haTINTIGNYLUXEMBOURG
Termes1.46 haCHINYLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Virton122.8 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Région wallonne.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Virton, 17, rue Croix Le Maire, 6760 Virton (Tél. : 063/58.86.40 - Fax : 063/58.86.45).
Commission Consultative de Gestion des Réserves Naturelles Domaniales de Lorraine et d'Ardenne méridionale.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6203Marais de Prouvy et Rawez55,3 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Castor fiberOuiNon2009P. Verté
Meles melesOuiNon2009P. Verté
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acrocephalus palustrisOuiNonNicheur1998div. obs.
Circus cyaneusOuiOui2008P. Verté
Cuculus canorusOuiOui2009P. Verté
Dendrocopos minorOuiNon2006C. Rousseau
Emberiza citrinellaOuiNonNicheur2008P. Verté
Emberiza schoeniclusOuiNonNicheur2008P. Verté
Gallinago gallinagoOuiOuiPassage hivernage2011P. Verté, S. Pierret
Lanius collurioOuiNonNicheur2009P. Verté
Locustella naeviaOuiNonNicheur1998
Milvus migransOuiOuiCouple nicheur2009S. Pierret
Motacilla flavaOuiNonNicheur possible2009P. Verté
Rallus aquaticusOuiNonNicheur possible2009P. Verté
Saxicola rubetraOuiOuiNicheur1998
Saxicola torquatusOuiNonNicheur2009P. Verté
Vanellus vanellusOuiNonNicheur1998P. Goffart
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Lissotriton helveticusOuiNon2009P. Verté
Pelophylax kl. esculentusOuiNon2009P. Verté
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon2009P. Verté
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Lycaena disparOuiOui2010P. Verté, E. Cavelier
Melitaea diaminaNonNon2009R. Dujardin
Plebeius argusNonOui2009R. Dujardin
Polyommatus semiargusNonNon2010J.-Y. Baugnée, E. Cavelier
Invertébrés - Insectes - Libellules
Sympecma fuscaOuiOui2011S. Pierret
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Conocephalus dorsalis1997J.-Y. Baugnée
Gomphocerippus rufus1997J.-Y. Baugnée
Gryllus campestris1 chanteur2006R. Dujardin
Stethophyma grossum2010J.-Y. Baugnée, P. Verté
Invertébrés - Mollusques
Vertigo moulinsiana2011Natura 2000 (S. Pierret)
Plantes - Plantes supérieures
Carex appropinquata2009Parent & Thoen (1982); P. Verté
Carex lepidocarpa1996J. Saintenoy-Simon
Carex limosa
Carex pulicaris
Catabrosa aquatica
Comarum palustre
Dactylorhiza incarnata1999ASection Orchidées d'Europe
Dactylorhiza maculata
Dactylorhiza majalis2008P. Verté
Eriophorum angustifolium2008P. Verté
Eriophorum latifolium2009P. Verté
Juncus obtusiflorus
Menyanthes trifoliata2009P. Verté
Parnassia palustris2009P. Verté
Salix repensB. Overal
Schoenoplectus lacustris2009P. Verté
Schoenus nigricansPrésence actuelle à confirmer< 1970J. Verhulst
Selinum carvifolia2009P. Verté
Thelypteris palustris
Triglochin palustris

Commentaires sur la faune

Mammifères (données P. Verté 2008-2009): Castor fiber, Erinaceus europaeus, Meles meles, Mustela nivalis, Talpa europaea, Vulpes vulpes.

Oiseaux (données P. Verté 2008-2009; C. Rousseau 2006): Acrocephalus palustris, Ardea cinerea, Buteo buteo, Carduelis cannabina, Carduelis carduelis, Circus cyaneus, Cuculus canorus, Dendrocopos major, Dendrocopos minor, Emberiza citrinella, Emberiza schoeniclus, Erithacus rubecula, Fringilla coelebs, Gallinago gallinago, Garrulus glandarius, Lanius collurio, Locustella naevia, Milvus migrans, Motacilla cinerea, Motacilla flava, Oenanthe oenanthe, Phylloscopus collybita, Rallus aquaticus, Saxicola rubetra, Saxicola torquata, Sylvia communis, Troglodytes troglodytes, Turdus merula, Turdus philomelos, Vanellus vanellus.

Amphibiens (données P. Verté 2009): Lissotriton helveticus, Pelophylax kl. esculentus.

Reptiles (données P. Verté 2009): Zootoca vivipara.

Odonates (données P. Verté 2008-2009; R. Dujardin 2009; S. Pierret 2011): Aeshna cyanea, Anax imperator, Calopteryx virgo, Cordulegaster boltonii, Libellula depressa, Sympecma fusca.

Lépidoptères rhopalocères (données GT Lycaena 1997-2011; F. Delbecque 2010): Aglais urticae, Aphantopus hyperantus, Araschnia levana, Brenthis ino, Coenonympha pamphilus, Gonepteryx rhamni, Issoria lathonia, Lasiommata megera, Leptidea sinapis, Limenitis camilla, Lycaena dispar, Lycaena tityrus, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Melitaea diamina, Ochlodes sylvanus, Pararge aegeria, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Plebeius argus, Polygonia c-album, Polyommatus icarus, Polyommatus semiargus, Pyrgus malvae, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Orthoptères (données J.-Y. Baugnée 1997; P. Verté 2009): Chorthippus biguttulus, Chorthippus brunneus, Chorthippus dorsatus, Chorthippus parallelus, Chrysochraon dispar, Conocephalus dorsalis, Conocephalus fuscus, Gomphocerippus rufus, Gryllus campestris, Omocestus viridulus, Pholidoptera griseoaptera, Stethophyma grossum, Tettigonia viridissima.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données J. Saintenoy-Simon 1995; P. Verté 2008-2009): Acer pseudoplatanus, Achillea ptarmica, Alchemilla xanthochlora, Alisma plantago-aquatica, Alnus glutinosa, Anemone nemorosa, Angelica sylvestris, Athyrium filix-femina, Berula erecta, Betula pendula, Calamagrostis canescens, Caltha palustris,Calystegia sepium, Cardamine amara, Carex acutiformis, Carex appropinquata, Carex disticha, Carex limosa, Carex nigra, Carex paniculata, Carex pulicaris, Carex riparia, Carex rostrata, Catabrosa aquatica, Centaurea jacea s.l., Cerastium fontanum, Cirsium oleraceum, Cirsium palustre, Clinopodium vulgare, Comarum palustre, Crataegus monogyna, Crepis paludosa, Cytisus scoparius, Dactylorhiza incarnata, Dactylorhiza maculata, Dactylorhiza majalis, Deschampsia cespitosa, Digitalis purpurea, Eleocharis palustris, Epilobium hirsutum, Epilobium palustre, Epilobium parviflorum, Equisetum arvense, Equisetum fluviatile, Equisetum palustre, Eriophorum latifolium, Eupatorium cannabinum, Fagus sylvatica, Filipendula ulmaria, Fraxinus excelsior, Galeopsis tetrahit, Galium aparine, Galium palustre, Galium uliginosum, Glechoma hederacea, Glyceria fluitans, Holcus mollis, Iris pseudacorus, Juncus acutiflorus, Juncus effusus, Juncus obtusiflorus, Lathyrus pratensis, Lotus pedunculatus (= L. uliginosus), Lychnis flos-cuculi, Lycopus europaeus, Lysimachia nemorum, Lysimachia vulgaris, Lythrum salicaria, Mentha aquatica, Menyanthes trifoliata, Myosotis scorpioides, Odontites vernus subsp. serotinus, Ononis repens, Parnassia palustris, Persicaria bistorta, Persicaria hydropiper, Persicaria maculosa, Phalaris arundinacea, Phragmites australis, Plantago lanceolata, Plantago major, Potamogeton natans, Potentilla anserina, Potentilla erecta, Prunus padus, Ranunculus flammula, Rhinanthus minor, Ribes rubrum, Rumex acetosa, Rumex acetosella, Rumex obtusifolius, Salix aurita, Salix cinerea, Salix x multinervis, Schoenoplectus lacustris, Scirpus sylvaticus, Scrophularia auriculata, Scrophularia umbrosa, Scutellaria galericulata, Selinum carvifolia, Solanum dulcamara, Sparganium erectum, Stellaria graminea, Succisa pratensis, Thelypteris palustris, Trifolium pratense, Triglochin palustris, Typha latifolia, Urtica dioica, Valeriana dioica, Valeriana repens, Veronica beccabunga, Viburnum opulus.

Schoenus nigricans a été signalé jadis des marais de Prouvy par VERHULST (voir DETHIOUX, 1966-1967).

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un marais très intéressant comportant plusieurs espèces végétales protégées.

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Les marais de Prouvy et de Rawez s'étendent en Lorraine, dans le bassin de la Semois. Le site s'étend principalement en rive gauche d'un affluent, la Breuvane, sur une distance de plus de 3 km, entre les hameaux de Holloy au sud et de Frénoi au nord. Si cette rive gauche est largement à vocation agricole (prairies surtout), la rive droite, en direction de Saint-Vincent, est en grande partie forestière.

La Breuvanne prend source au nord du Grand Bois. A la sortie du bois existait jadis un vaste étang, alimentant le Fourneau de Rawez (ou Rawé). Le cours de la Breuvane est d'abord orienté sud-nord, puis à hauteur de l'ancien moulin du Frénoi, il prend une direction ouest-est jusqu'à sa confluence avec la Semois, au village de Breuvanne.

L'étang de Rawez, en assec depuis le début du 20ème siècle, a été établi au confluent de ruisselets issus du Grand Bois ou des abords du village de Saint-Vincent et qui forment la Breuvanne. Ces ruisseaux sont plus ou moins canalisés sur certains tronçons.

Le vaste marécage qui occupe maintenant l'emplacement de l'ancien étang a la forme d'un Y renversé. La digue se trouvait du côté de la ferme de Rawez, au nord. La branche ouest se prolonge vers la voie de chemin de fer de Libramont-Athus, la branche est se dirige vers le lieu-dit les Marbines. Le marais est entouré de prairies pâturées.

Une grande partie de la zone repose sur des calcaires sableux de Florenville (Snas).

Description biologique

Le marais de Prouvy est constitué d'un vaste ensemble de prairies pâturées, prairies à l'abandon, prés de fauche, bas-marais, saulaies, aulnaies marécageuses, etc.

D'après des observations du 28 juin 1994 et du 1 août 1995 (J. SAINTENOY-SIMON) et diverses données publiées par G.-H. PARENT, on y observe les groupements végétaux suivants:

A. Dans les ruisselets: Berula erecta, Veronica beccabunga, Glyceria fluitans, Sparganium erectum, Catabrosa aquatica, Scrophularia umbrosa, etc.

B. Dans les prairies de la plaine alluviale:

- des filipendulaies à Persicaria bistorta ;

- des cariçaies à Carex acutiformis et C. riparia;

- des cariçaies à Carex rostrata où poussent Dactylorhiza maculata et Dactylorhiza majalis;

- des cariçaies à Carex disticha et à Carex nigra;

- des phalaridaies;

- des scirpaies à Scirpus sylvaticus avec Iris pseudacorus;

- des jonçaies acutiflores;

- des nappes d'Eleocharis palustris;
- des suintements à Menyanthes trifoliata;
- un remarquable marais alcalin à Juncus obtusiflorus, Parnassia palustris, Triglochin palustris;
- un Caricetum limosae à Carex limosa, C. pulicaris, etc.;

- des prairies abandonnées, très marécageuses, envahies par Angelica sylvestris, avec aussi Odontites vernus subsp. serotinus, Rhinanthus minor, ...

Ces différents groupements accueillent diverses autres plantes hygrophiles comme Cirsium oleraceum, Cirsium palustre, Valeriana repens, Valeriana dioica, Lycopus europaeus, Lotus pedunculatus (= L. uliginosus), Lychnis flos-cuculi, Sparganium erectum, Lythrum salicaria, Deschampsia cespitosa, Epilobium hirsutum, Epilobium palustre, E. parviflorum, Urtica dioica, Galium aparine, Galium palustre, Juncus effusus, Equisetum palustre, Equisetum fluviatile, Myosotis scorpioides, etc.

La colonisation forestière comprend:

- des fourrés de saules sont assez abondants avec surtout Salix cinerea et S. x multinervis;

- une aulnaie-boulaie, très intéressante, riche en Prunus padus, dans laquelle les hautes herbes sont abondantes: Filipendula ulmaria, Carex acutiformis, Eupatorium cannabinum, Lysimachia vulgaris, Phragmites australis, Crepis paludosa, Calamagrostis canescens, Caltha palustris, Carex paniculata et où, localement, existent des zones riches en sphaignes et une fougère rarissime, Thelypteris palustris. Solanum dulcamara grimpe à plusieurs mètres de hauteur.

Le marais de Rawez est également constitué d'une mosaïque de végétations intéressantes.

D'après des relevés effectués le 18 juin 1996, on relève dans le marais les groupements suivants:

- un bas-marais à Menyanthes trifoliata, Caltha palustris,... dans les zones les plus basses;

- une cariçaie à Carex appropinquata;

- une moliniaie à Molinia caerulea, Eupatorium cannabinum, Cirsium palustre, Angelica sylvestris, Equisetum palustre, Succisa pratensis, Valeriana dioica, Carex paniculata, Mentha aquatica, Dactylorhiza majalis... avec aussi Lychnis flos-cuculi, Potentilla erecta, Crepis paludosa, Carex lepidocarpa... Ce groupement est menacé par l'extension des espèces sociales telles que Phragmites australis, Filipendula ulmaria et Molinia caerulea qui s'étendent sur les zones un peu plus sèches;

- une cariçaie à Carex acutiformis;

- une cariçaie à Carex acuta;

- une cariçaie à Carex disticha;

- une filipendulaie qui comporte parfois des espèces nitrophiles comme Urtica dioica, Galium aparine;

- une phalaridaie;

- une roselière à Phragmites australis;

- des prairies pâturées à Festuca pratensis, Anthoxanthum odoratum, Poa trivialis, Holcus lanatus, Cynosurus cristatus, Carex disticha, Carex panicea, Carex rostrata, Carex hirta, Carex nigra, Eleocharis palustris, Caltha palustris, Equisetum palustre, Equisetum fluviatile, Lychnis flos-cuculi, Ranunculus acris, Ranunculus repens, Rhinanthus minor, Ajuga reptans, Valeriana dioica, Dactylorhiza majalis, etc.

- des éléments de marais alcalin avec Carex lepidocarpa, Parnassia palustris, entre autre;

- une saulaie à Salix cinerea;

- un groupement à Nasturtium officinale, Berula erecta, Myosotis scorpioides dans la Breuvanne;

- un groupement à Catabrosa aquatica occupant une mare.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Sur la carte de Ferraris (fin du 18è siècle), un immense étang existait au Fourneau de Rawez. Les environs était occupés par des prairies et des bois.

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994).

Date de la dernière modification de la fiche

2012-04-27