Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

6602 - Heid des Gattes

Site protégé : LCN-RNA

Communes :Aywaille
Surface SIG :8.12 ha
Coordonnées :X Lambert :243800 - Y Lambert : 130800
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La Heid des Gattes est un site prestigieux, bien connu des naturalistes. Et pourtant, cette impressionnante falaise a bien failli disparaître sous la pioche des carriers. Les roches faméniennes qui la constituent, de nature lithologique variée (grès, psammites, schistes, macignos), sont très ensoleillées et sèches bien qu'une certaine humidité puisse persister dans les fissures profondes. Elles portent une flore extraordinaire. La joubarbe d'Aywaille (Sempervivum funckii var. aqualiense) est un taxon endémique dont la population de la Heid des Gattes est la seule connue au monde! Elle tapisse certains affleurements de ses rosettes étroitement serrées les unes contre les autres. Sa floraison purpurine éclate en été au moment où le lychnis visqueux (Lychnis viscaria) s'épanouit sur la paroi rocheuse et les éboulis. L'armoise champêtre (Artemisia campestris) est une autre plante rarissime, d'origine steppique, dont la Heid des Gattes est pratiquement la seule localité belge indigène. Elle est aussi abondante sur les rochers naturels les plus escarpés que sur les replats d'exploitation des anciennes carrières qui enserrent la réserve. Bien d'autres plantes remarquables peuplent le site, comme la campanule étalée (Campanula patula), la doradille du Nord (Asplenium septentrionale), le cétérach (Ceterach offïcinarum), etc. Les falaises abritaient jadis la nidification du faucon pélerin (Falco peregrinus), un rapace qui recolonise lentement nos régions après une éclipse de près de 30 ans. Actuellement, de graves menaces pèsent sur la Heid des Gattes. En effet, des éboulements de roches ont lieu de temps à autre, à cause du caractère instable de certaines portions de la falaise. Ceux-ci représentent un danger pour les usagers de la route communale située en contre-bas du site, laquelle est d'ailleurs fermée aujourd'hui à la circulation. Cette situation a conduit les autorités locales à proposer l'abattage des zones à risque, ce qui détruirait immanquablement la majeure partie de la réserve. Des solutions alternatives ont été proposées, notamment la construction d'une route sur la rive gauche de l'Amblève, mais aucune n'a encore été retenue. Verra-t-on disparaître l'un des joyaux naturels de Wallonie, celui que l'on pensait le mieux protégé, après un demi-siècle d'efforts acharnés de la part des naturalistes et des habitants de la région pour le sauvegarder ?

Carto

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Sougné-Remouchamps7.78 haAYWAILLELIEGE

Protection

Propriétaire(s) :

Commune d'Aywaille.

Type de site protégé :LCN-RNA
Année de création :1953
Type de contrat :

Convention d'une durée de 99 ans (échéance en 2052).

Historique de création :

La réserve a été crée en 1953.

Conservation

Conservateur

Jean-Michel Darcis

Objectifs de conservation

Protection d'une des dernières falaises psammitiques naturelles de Belgique et conservation d'une flore exceptionnelle. Protection de la joubarbe d'Aywaille (Sempervivum funckii var. aqualiense), seule espèce de plante endémique du pays.

Menaces

Des éboulis ont nécessité le peignage des rochers (1992). En de nombreux endroits, la roche est instable et de nouvelles chutes de pierres sont à craindre.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Un plan de gestion très complet figure dans le dossier d'agrément. Il prévoit les actions suivantes :
- le dégagement des peuplements de Cotoneaster integerrimus; de Campanula patula et de Sempervirens funckii var. aqualiense ;
- le débroussaillement du pied des rochers ;
- l'élimination des fourrés de prunelliers et de genêts à balais ;
- l'extirpation de la clématite des haies envahissant les éboulis ;
- la restauration progressive de la fontaine de Pied Vache ;
- la remise en état du sentier qui parcourt la réserve.
Le site est parcouru par un troupeau de chèvres sauvages qui participent en quelque sorte à la gestion de la réserve.

Accès du public

Accès difficile et parfois dangereux. Des visites guidées sont organisées par Ardenne et Gaume. Un livret-guide a été édité par SAINTENOY-SIMON & duvigneaud (1989).

SGIB associés

Code SGIBNom SGIBSurface
27Heid des Gattes8.23 ha

Détails

Cadastres

Commune de Sougné-Remouchamps, Section H, n°950a, 951a; 959n; Section C : 546 (v, x, z, c2, d2), 541c18.

Surveillance

Surveillance assurée par l'agent technique de la DNF.

Tolérance d'utilisation

Chasse louée par la commune d'Aywaille.

Divers