Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

6610 - Le Rocheux

Site protégé : LCN-RNA

Communes :Theux
Surface SIG :3.23 ha
Coordonnées :X Lambert :253600 - Y Lambert : 137606
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Situé dans la fenêtre de Theux, le site du Rocheux fut exploité pendant plusieurs siècles pour son minerai de zinc contenu dans les roches calcaires. On en a ainsi extrait des centaines de milliers de tonnes, en particulier au 19ème siècle. Les matériaux inutilisables furent répandus sur les terrains alentours, formant une 'halde calaminaire'. Après l'arrêt des activités industrielles, une flore très spéciale, formée d'espèces supportant la présence de métaux lourds, colonisa progressivement le site. Les plantes qui ne poussent que sur des sols calaminaires sont appelées métallophytes. Au Rocheux, cette florule est représentée par la pensée calaminaire (Viola calaminaria), le tabouret calaminaire (Thlaspi caerulescens subsp. calaminare), le gazon d'Olympe (Armeria maritima subsp. halleri), l'alsine (Minuartia verna var. hercynica), le silène calaminaire (Silene vulgaris var. humilis) et la fétuque calaminaire (Festuca ovina subsp. guestfalica), qui forment souvent des pelouses rases. L'agrostis commun (Agrostis capillaris), la fétuque noirâtre (Festuca rubra subsp. commutata), la campanule à feuilles rondes (Campanula rotundifolia), l'oseille sauvage (Rumex acetosa) sont quant à elles des pseudométallophytes car elles poussent également dans des milieux non contaminés. Le site renferme en outre une arrhénathéraie calcicole et une lande à bruyère, riches en espèces calaminaires, groupements qui traduisent également l'originalité du site. Les oiseaux sont nombreux et la faune herpétologique variée : deux espèces de tritons et le crapaud accoucheur, notamment, se reproduisent dans la mare nichée au fond d'une dépression. Les insectes sont abondants et diversifiés. Parmi les lépidoptères, on signalera surtout le petit nacré, Issoria lathonia, dont la chenille vit sur la pensée calaminaire. L'intérêt géologique et minéralogique de l'endroit est exceptionnel; on y trouve du soufre, de la blende, du wurtzite, de la galène, de la marcassite, du cinabre, de la chalcopyrite, de la goethite, de la limonite, du quartz et bien d'autres minéraux encore.

Carto

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Theux3.61 haTHEUX (partim ???)LIEGE

Protection

Propriétaire(s) :

Commune de Theux.

Type de site protégé :LCN-RNA
Année de création :1983
Type de contrat :

Bail emphytéotique d'une durée de 29 ans entre la commune de Theux et les associations 'Ardenne & Gaume' et 'Les Naturalistes Verviétois' (échéance en fin 2012).

Historique de création :

La réserve a été créée en 1983 sous l'impulsion conjuguée des Naturalistes Verviétois et d'Ardenne et Gaume.

Conservation

Conservateur

Jean-François Hermanns, Rue de Liège 29, 4800 Verviers (tél. : 087/22.27.77).

Objectifs de conservation

Conservation d'un site calaminaire remarquable ainsi que la faune et la flore associées.

Menaces

La réserve a été menacée par le déversement d'immondices. La commune de Theux (avec l'accord de la Commission Royale des Monuments et Sites, d'Ardenne et Gaume et des Naturalistes Verviétois) a fait placer une clôture au-dessus du remblai, pour empêcher cette nuisance.
Les pelouses ont aussi souffert du passage de motos 'vertes'.

Recommandations

Continuation du plan de gestion et suivi des effets sur la faune et la flore.

Plan de gestion

Les rapports de gestion du Rocheux sont publiés annuellement depuis 1989 dans la Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle.
Les objectifs du plan de gestion sont la conservation de la diversité des associations végétales caractéristiques des terrains calaminaires, tout en n'excluant pas la possibilité d'une évolution naturelle de la végétation. Pour rejoindre ces deux objectifs, il convient donc de n'intervenir que là où le couvert végétal est en évolution et n'opérer que sur de petites surfaces.
Les premières opérations ont été mises en oeuvre en 1989. Il s'agissait en particulier de contenir les peuplements de fougère-aigle par arrachage sélectif et export au mois d'août, gestion qui est répétée chaque année. L'arrhénathéraie est fauchée périodiquement, tandis qu'une parcelle a subit un étrépage expérimental. Durant l'hiver 1994-95, les plages de molinie poussant aux alentours de la mare sont ratissées afin d'en exporter le foin et d'ouvrir le milieu à d'autres espèces. Une zone de prairie calaminaire a été pâturée par des moutons jusqu'en fin 1992; ce type de gestion s'étant révélé défavorable, cette prairie subit actuellement une fauche tardive avec exportation du foin.

Accès du public

Accès du public interdit. Visites guidées organisées annuellement par Ardenne et Gaume et les Naturalistes Verviétois.

SGIB associés

Code SGIBNom SGIBSurface
36Le Rocheux3.61 ha

Détails

Cadastres

Commune de Theux, section C, n° 51D, 51E.

Surveillance

Cantonnement DNF de Spa.

Tolérance d'utilisation

Chasse et cueillette interdites.

Divers