Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

716 - Sablières du Bois d'Ochain

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Clavier
Cantonnements DNF :Aywaille
Surface :7.26 ha
Coordonnées :X Lambert : 221642 - Y Lambert : 125404
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Situé dans le Condroz à une dizaine de kilomètres au sud-est de Huy, le site comprend plusieurs petites sablières abandonnées incluses dans un massif forestier, le Bois d'Ochain. En partie remblayées ou reboisées, certaines excavations présentent encore des parties dégagées avec des plages de sables bien éclairées, favorables à la l'entomofaune fouisseuse. On y observe également plusieurs mares. Le rare coléoptère Cicindela silvicola constitue sans doute l'élément le plus remarquable de la faune locale.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F5 - Condroz central et oriental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Clavier7.26 haCLAVIERLIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Aywaille7.26 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Lissotriton helveticusOuiNon1995A. Remacle
Pelophylax kl. esculentusOuiNonAbondante1995A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Leptidea sinapisNonNon1995A. Remacle
Melanargia galatheaNonNon1995A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestris1995A. Remacle
Cicindela silvicola1995AA. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Centaurium erythraea1995A. Remacle
Lythrum portula1995A. Remacle

Commentaires sur la faune

Batraciens
Population très importante de Rana esculenta. Présence de Triturus helveticus (au moins).
Insectes
- Odonates (relevé incomplet): Anax imperator, Aeschna sp., Coenagrion puella, Enallagma cyathigerum, Lestes sponsa.
- Lépidoptères (relevé incomplet): A côté d'espèces non menacées e.a. Thymelicus lineola, T. sylvestris, Araschnia levana, Pyronia tithonus, Maniola jurtina, Aphantopus hyperantus, présence de deux espèces sujettes à un faible risque: Leptidea sinapis et Melanargia galathea. Présence de Zygaena filipendulae.
- Cicindèles: Petite population de Cicindela campestris. Une capture dans la partie A de Cicindela sylvicola* (espèce très rare en Wallonie).
- Hyménoptères Aculéates: Le peuplement est d'importance moyenne; il est surtout concentré dans certaines zones sèches: replats et talus plus sableux, falaises résiduelles. Les pentes abritent des nids dispersés.
Les espèces recensées sont, parmi les Apoïdes, Andrena bicolor, A. clarkella*, A. flavipes*, A. nigroaenea*, Halictus rubicundus*, Lasioglossum calceatum*, L. leucozonium*, L. morio*, L. nitidiusculum*, L. punctatissimum*, L. sexstrigatum*, et, parmi les Vespiformes, les Pompilides Anoplius infuscatus* et Cryptocheilus notata affinis*, la Chryside Chrysis viridula* et les Sphécides Crossocerus quadrimaculatus*, Crabro scutellatus*, Mellinus arvensis, Nysson trimaculatus*, Oxybelus bipunctatus*.
La petite falaise à l'entrée en A (côté nord-ouest) abrite une colonie d'Odynerus spinipes (> 60 nids). Dans la falaise résiduelle en B nichent plusieurs espèces, notamment l'Apoïde Colletes sp. et l'Euménide Odynerus spinipes (> 100 nids).


Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

Alnus incana,

Conservation

Objectifs de conservation

Maintien d'un milieu sableux dans une région naturelle où ceux-ci sont rares et dispersés, avec comme conséquence le maintien d'une entomofaune sabulicole.

Menaces

Comblement (une ancienne excavation située près de la route est actuellement en voie de comblement complet (Lg/488/04).

Recommandations

Le site devrait subir d'urgence un contrôle des ligneux dans certaines parties, de façon à maintenir ensoleillées d'une part les zones riches en nids d'Aculéates fouisseurs et d'autre part les quelques mares.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situation générale: Cette sablière a été ouverte dans le bois d'Ochain au nord-est du village d'Ochain. Elle est accessible par un chemin partant de la petite route Ochain-Pair.
Elle a été creusée dans le plateau s'étendant entre les vallées du Hoyoux d'une part, du Néblon et de l'Ourthe d'autre part. On y a exploité des sables tertiaires accumulés dans une poche de dissolution du calcaire carbonifère.
Description du site: Le site comprend deux excavations fort envahies par la végétation ligneuse.
- Une grande excavation (A) allongée dans l'axe nord-est - sud-ouest. Ses talus, éboulés, sont hauts de 10-12 m et sont constitués de sables de couleurs variées (jaune, gris clair, rougeâtre), plus ou moins caillouteux sur certaines pentes; une petite falaise en partie subverticale, d'une hauteur d'environ 4 m, se trouve près de l'arrivée du chemin d'accès, vers le sud-ouest.
Le fond, au relief irrégulier, présente trois petites mares plus ou moins permanentes
. A1: mare principale au centre de l'excavation, dont la superficie varie fortement avec le niveau de la nappe (2-5 ares);
. A2: très petite mare (± 1 are) située au sud-ouest de A1;
. A3: très petite mare temporaire (± 1 are), près de l'angle nord de l'excavation.
Un replat intermédiaire domine la partie est de l'excavation.
Une vieille roulotte est encore présente dans le site.
- Une excavation plus petite (B) au nord de la précédente. Le fond, étroit et assez ombragé, comprend une petite mare (± 3 ares). Les talus de 10-12 m de haut sont éboulés; vers le nord, une petite falaise subverticale domine la mare.
Entre les deux excavations s'étend une zone plane remaniée, assez argileuse et longée vers le nord par un creux boisé aboutissant à la petite excavation B.
Fréquentation du site: Le chemin d'accès semble rarement fréquenté par des véhicules. Il est fermé près de la route par une barrière avec pancarte "Propriété privée. Passage interdit". Le site en lui-même semble très peu fréquenté. Chasse.
Présence de déchets: Le site est exempt de déchets visibles. Toutefois, des déchets récents ont été abandonnés au début du chemin d'accès à l'emplacement d'une petite excavation de pierres (déchets divers) et devant la barrière près de la route (déchets de jardin et inertes).
Environnement du site: Le site constitue une vaste clairière dans le bois d'Ochain (frênes et chênes dans la parcelle voisine). A l'ouest, il jouxte toutefois des champs et des prés.

Description biologique

Le fond de l'excavation A est fort boisé: Alnus incana, âgé de 5-10 ans, y est dominant, accompagné de Salix div. sp., de Betula (pendula et alba) et de nombreux Fraxinus excelsior très jeunes. Sur les pentes poussent des bouleaux, Salix caprea, Pinus sylvestris et Larix decidua par endroits, Acer pseudoplatanus.
La végétation herbacée comprend relativement peu de plantes pionnières: quelques Echium vulgare, Cirsium arvense, nombreux Tussilago farfara, Matricaria maritima inodora (près entrée) et Crepis capillaris. Elle comprend aussi quelques espèces caractéristiques des pelouses sèches, telles que Cladonia sp., Polytrichum sp., Lotus corniculatus, Hypericum perforatum, Hypochoeris radicata, Hieracium bauhinii, ainsi que diverses plantes dont des plantes forestières et de lisières: e.a. Centaurium erythraea, Cerastium fontanum, Fragaria vesca, Potentilla sterilis, Potentilla anserina, Malva moschata, Scrophularia nodosa, Veronica officinalis, Myosotis sylvatica, Valeriana repens, Prunella vulgaris, Origanum vulgare, Ajuga reptans, Medicago lupulina, Trifolium repens, Lotus pedunculatus, Vicia cracca, Viola riviniana, Epilobium angustifolium, Gnaphalium sylvaticum, Hieracium sabaudum, H. lachenalii, Taraxacum, Cirsium palustre, Senecio ovatus, Leontodon autumnalis, Luzula multiflora, Juncus effusus, J. conglomeratus, Agrostis capillaris, Deschampsia cespitosa.
Au niveau de la mare principale A1, à l'eau fort turbide, poussent Eleocharis palustris, Typha latifolia, Lythrum portula, Potamogeton natans (peu), Glyceria notata, Juncus effusus; Lycopus europaeus, Equisetum arvense et Juncus bufonius en bordure.
Dans la petite mare A2 entourée d'Alnus incana et Salix, on trouve une station de Sparganium erectum ssp. neglectum, Typha latifolia, Glyceria notata et Juncus effusus.
La petite mare temporaire A3 présente peu de végétation: quelques Typha, Eleocharis palustris, quelques touffes de Juncus effusus et Gnaphalium uliginosum (partie asséchée).
Le replat C, au sol presque entièrement couvert de végétation, présente à peu près la même flore que la partie A. On y trouve des touffes dispersées de Juncus effusus et de Deschampsia cespitosa, des ronces à certains endroits et de jeunes Salix et Alnus incana. Centaurium erythraea y est présent.
L'excavation B est fort boisée: Alnus incana surtout, Salix div. sp., Betula, quelques Pinus sylvestris et Larix decidua, Alnus glutinosa près de la mare. On y trouve aussi plusieurs ronciers et de nombreux Cytisus scoparius (fond et pentes). Le talus nord qui domine la mare est peu arboré et donc bien ensoleillé.
La végétation herbacée est proche de celle de la grande excavation, avec en plus Euphorbia amygdaloides, Teucrium scorodonia, une station de Carex flacca, Clematis vitalba, Picris hieracioides.
Dans et autour de la mare poussent Lemna sp. (peu), Potamogeton natans (50% de la surface), Glyceria notata, nombreux Typha latifolia, Eleocharis palustris, Lycopus europaeus, Cirsium palustre, Juncus effusus, J. articulatus.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation: Bois.
Derniers exploitants:
O. Moens. Rue du Cul-de-Sac, 5 à Clavier (partie A).
Thésias Frères. Rue des Marlières, 8 à Ocquier (partie B?).
Matériau(x) extrait(s): sable.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation: 1958 (Thésias); plus récent pour O. Moens.
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: laissé en l'état (partie centrale comblée?).

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx). - J.-P. JACOB (AVES).