Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

724 - Carrière BRG à Fontenoille

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière Les Rassats et Carrière Sur la Petite Fontaine
Communes :Florenville
Cantonnements DNF :Florenville
Surface : ha
Coordonnées :X Lambert : 212423 - Y Lambert : 43999
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Localisée en Lorraine, dans la région de Florenville, cette carrière, dont l'activité a repris récemment, est constituée de l'excavation proprement dite, limitée par une falaise subverticale (grès et sable) de plus de 10 m de haut, et d'un replat limité vers l'extérieur par une falaise moins élevée. Le replat est en début de colonisation végétale par des plantes pionnières mais aussi par diverses plantes de pelouses sèches telles que l'oeillet des sables (Dianthus armeria), l'alsine à feuilles ténues (Minuartia hybrida) et la vulnéraire (Anthyllis vulneraria). Le site héberge aussi le rare lézard agile (Lacerta agilis) ainsi q'une colonie d'hirondelle de rivage (Riparia riparia).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M0 - Lorraine belge

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Fontenoille1.36 haFLORENVILLELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Florenville1.36 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
J3.2Carrières et sablières en activité
J3.3Carrières et sablières abandonnées

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Hippolais polyglottaOuiNonNicheurA. Remacle
Phoenicurus ochrurosOuiNonNicheurA. Remacle
Riparia ripariaOuiNonNicheur2012A. Remacle
Streptopelia turturOuiOuiNicheurA. Remacle
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Lacerta agilisOuiOui2012A. Remacle
Zootoca viviparaOuiNon2011A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Carcharodus alceaeNonNon2010E. Cavelier
Coenonympha arcaniaNonOuiA. Remacle
Cupido minimusNonNon2010E. Cavelier
Lycaena tityrusNonNon2010E. Cavelier
Melanargia galatheaNonNonA. Remacle
Polyommatus semiargusNonNon2010E. Cavelier
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestrisA. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Myrmeleotettix maculatusA. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Halictus sexcinctusA. Remacle
Osmia bicolorA. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Ajuga genevensis2012A. Remacle
Anthyllis vulnerariaCarrière Sur la Petite Fontaine2007A. Remacle
Dianthus armeriaA. Remacle
Epipactis atrorubensCarrière Sur la Petite Fontaine2007A. Remacle
Listera ovataCarrière Sur la Petite Fontaine2007A. Remacle
Minuartia hybrida2007A. Remacle
Ononis repensA. Remacle
Pyrola rotundifoliaCarrière Sur la Petite Fontaine2007A. Remacle

Commentaires sur la faune

Oiseaux nicheurs: Hippolais polyglotta, Sylvia communis, Carduelis cannabina, Streptopelia turtur, Phoenicurus ochruros. Colonie de Riparia riparia: en 1994, occupation de la falaise peu élevée située à la partie nord du replat; en 1995, nids dans la falaise principale (bancs sableux intercalaires très minces); en 2011-2012, l'espèce niche toujours dans le site. Observation de Scolopax rusticola début 03/1995 (carrière Sur la Petite Fontaine)

Reptiles: Lacerta agilis est présent dans le site (A. Lejeune, com. or. et obs. pers. sur le replat supérieur).

Orthoptères: Chorthippus parallelus, C. brunneus, C. biguttulus, Myrmeleotettix maculatus.

Lépidoptères (relevé incomplet): A côté d'espèces non menacées, espèces peut-être vulnérables Melanargia galathea (obs. pers.) et Coenonympha arcania (obs. P. Taymans, 1991); espèces vulnérables: Lycaena tityrus et Polyommatus semiargus (obs. P. Taymans, 1991).

Coléoptères: Petite population de Cicindela campestris.

Hyménoptères Aculéates: Le replat supérieur héberge diverses espèces fouisseuses: les Apoïdes Andrena nigroaenea*, A. tibialis, Osmia bicolor, Halictus sexcinctus; le Pompilide Anoplius viaticus; la Chryside Hedychrum rutilans; les Sphécides Podalonia sp., Ammophila sabulosa, Philanthus triangulum, Nysson spinosus.

Commentaires sur la flore

Présence d'Anthyllis vulneraria, Minuartia hybrida et Acinos arvensis.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation du Lézard des souches, de l'Hirondelle de rivage et de communautés xérophiles (insectes, plantes).

Menaces

Reprise prochaine de l'extraction.

Recommandations

Les conditions de réaménagement du site après exploitation devraient être axées sur la conservation de la faune et de la flore des milieux ouverts, sableux et pierreux, qui deviennent très rares dans la région. Avec les deux carrières voisines (Lx/677/13 et 14), il y aurait alors création d'une zone relativement vaste qui acquerrait au fil des années un grand intérêt biologique.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Cette carrière est située au sud de Fontenoille et à l'ouest de Chassepierre, près du lieu-dit Les Quatre Arbres. Comme les carrières Emond et Lejeune voisines, elle se trouve à la limite entre la zone cultivée autour de Fontenoille et, vers le sud, le massif forestier dont fait partie le bois de Fontenoille. On y exploite, à flanc de coteau, des grès calcarifères du sinémurien.

Provisoirement en arrêt d'activité durant les années 2000, la carrière comprenait:

- le fond de l'excavation, en chantier, limité par une falaise subverticale haute de plus de 10 m et constituée de bancs de grès alternant avec des bancs sableux minces;

- le replat supérieur, dominant la falaise, limité vers l'extérieur par une falaise pierreuse (avec sable) peu élevée (maximum de 4-5 m dans la partie nord où nichent les hirondelles). Le sol de ce replat, pierreux et sableux, est peu colonisé par la végétation.

Le site est accessible par le chemin qui, à partir de la N818, descend vers la carrière Emond "La Pierre de Fontenoille" située juste à côté. Le niveau supérieur est atteint par un chemin empierré qui longe le côté ouest de la cavité.

Récemment, l'activité d'extraction a repris et la carrière a été fortement étendue, jusqu'a englober la carrière "Sur la Petite Fontaine" (ancien SGIB n° 728).

Description biologique

La végétation ligneuse est peu développée: Betula pendula et Salix caprea principalement, isolés ou en groupes (surtout à l'entrée du fond de l'excavation, sur la partie pierreuse du talus); Cytisus scoparius à plusieurs endroits, ainsi que de jeunes Picea abies. Quelques jeunes arbres s'accrochent à la falaise.

Le niveau supérieur présente une végétation herbacée souvent très dispersée, constituée non seulement de plantes pionnières des milieux anthropiques, comme Echium vulgare, Reseda lutea, Herniaria glabra, Tanacetum vulgare, Tussilago farfara, mais aussi de diverses plantes de pelouses sèches (sur sols calcaires surtout): e.a. Arenaria serpyllifolia, Minuartia hybrida, Dianthus armeria (une station vue de plus de 12 plants), Silene vulgaris, Linum catharticum, Acinos arvensis, Thymus pulegioides, Sanguisorba minor, Anthyllis vulneraria (abondant par endroits), Vicia sativa, Ononis repens, Lotus corniculatus, Euphorbia cyparissias, Campanula rotundifolia, Hieracium pilosella. On y trouve aussi Clinopodium vulgare, Epilobium angustifolium, Mycelis muralis, Hieracium lachenalii, Taraxacum, Daucus carota, Galium mollugo, Anthoxanthum odoratum,...

Dans le fond, la végétation herbacée est peu abondante, avec Artemisia vulgaris, Echium vulgare, Hypericum perforatum, Anthyllis vulneraria,...

Avant la réexploitation du site, la petite carrière " Sur la Petite Fontaine" a été décrite comme suit par A. REMACLE (2007): Les talus pierreux sont colonisés par des ligneux (âgés de plus de 10 ans): Betula pendula, Salix, Quercus, Fagus sylvatica, Picea abies. Y poussent aussi Asplenium trichomanes et Hieracium murorum. Le fond est très arboré et par conséquent ombragé: Betula pendula, accompagné de Salix caprea, Pinus sylvestris, Picea abies (nombreux jeunes plants hauts de 2 m maximum et quelques plus âgés), Ligustrum vulgare, Cotoneaster horizontalis (1 pied vu),... La partie centrale est moins boisée. Le sol est couvert de mousses et d'une végétation herbacée dispersée et pauvre en graminées: Pyrola rotundifolia, qui y forme une station exceptionnelle couvrant une grande partie du site, Listera ovata (> 100 hampes), Epipactis helleborine (> 10 hampes), Epipactis atrorubens (> 10 hampes), Polygala vulgaris, Sanguisorba minor, Potentilla neumanniana, Euphorbia cyparissias, Hieracium pilosella, H. murorum, Leontodon hispidus, Anthyllis vulneraria (quelques pieds), Lotus corniculatus, Carex flacca, Briza media, Asplenium trichomanes (tas de pierres).

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant: Mr Dargenton (Buzenol).
Nouvel exploitant: Mr Daniel Thiry. 6760 Ruette.
Matériau(x) extrait(s): grès jurassique.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation: 1948, 1983. Fin 1995, l'activité n'avait pas encore repris.
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisatition):
Réaffectation effective:

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-P. JACOB (AVES)

Date de la dernière modification de la fiche

2013-01-11