Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

726 - Carrière 'Sur les Himans'

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Florenville
Cantonnements DNF :Florenville
Surface :1.23 ha
Coordonnées :X Lambert : 215508 - Y Lambert : 43822
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Ce site est composé de trois petites excavations voisines, plus ou moins ombragées par les ligneux. Dans deux d'entre elles subsiste un lambeau de pelouse sèche avec, dans une station de Thesium pyrenaicum. La bordure occidentale du chemin d'accès et le petit talus voisin, plus ensoleillés, sont botaniquement intéressants. Une population réduite de Lacerta agilis survit dans ce site.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M0 - Lorraine belge

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Chassepierre1.23 haFLORENVILLELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Florenville1.23 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
G1Forêts feuillues décidues

Biotopes Corine

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
31.872Clairières buissonneuses
86.413Carrières de pierre

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNonReproduction1995A. Remacle
Lacerta agilisOuiOuiReproduction1998A. Remacle
Zootoca viviparaOuiNonReproduction1995A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Lucanus cervusA. Lejeune
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Anthidiellum strigatum1995A. Remacle
Trachusa byssina1995A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Centaurium erythraea1995A. Remacle
Thesium pyrenaicum> 25 pieds1999A. Remacle

Commentaires sur la faune

Oiseaux
Espèces banales: Phylloscopus trochilus, P. collybita, Aegithalos caudatus,...

Reptiles
Anguis fragilis, Lacerta agilis et Lacerta vivipara. D'après le propriétaire A. Lejeune, il y aurait 3 à 6 “couples” de Lacerta agilis. Les bordures du début du chemin d'accès, bien ensoleillées, sont favorables.

Insectes
- Lépidoptères (relevé incomplet): Seules des espèces non menacées ont été vues: e.a. Maniola jurtina, Aphantopus hyperantus et Thymelicus lineola.
- Coléoptères: Lucanus cervus (A. Lejeune).
- Hyménoptères Aculéates (peu recensés): Le site semble surtout riche en Apoïdes solitaires: e.a. Andrena hattorfiana, Trachusa byssina* (rare), Anthidiellum strigatum* (assez rare). Sphécide: Crossocerus wesmaeli*. Les possibilité de nidification dans le sol ou les talus sont actuellement assez réduites (chemin, talus à l'entrée, centre des excavations A et B).

Commentaires sur la flore

Présence d'Orobanche sp.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Préservation de Lacerta agilis et de la végétation des pelouses sèches (e.a. Thesium pyrenaicum).

Menaces

Le boisement du site, s'il n'est pas contrôlé, réduit de plus en plus la superficie favorable à Lacerta agilis.

Recommandations

Le contrôle des ligneux devrait être effectué dans certaines parties du site. Durant l'hiver 1994-95, le propriétaire a coupé un petit nombre de ligneux (épicéas, saules,...), surtout au niveau de l'excavation A (branches laissées sur place). Ce dégagement a vraisemblablement provoqué un léger accroissement de l'ensoleillement de l'excavation A. Toutefois, pour satisfaire les exigences de Lacerta agilis, le contrôle des ligneux devrait être nettement plus important.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Site privé (plusieurs panneaux).

Détails

Description physique

Situation générale: Ce site est localisé à la bordure nord du plateau cultivé entre Florenville et Chassepierre, sur la rive gauche de la Semois, à moins de 250 m de la route N83 Arlon-Bouillon.
On y a exploité et on y exploite encore artisanalement des grès calcarifères du sinémurien.
Description du site: Le site est constitué de trois petites excavations; elles sont reliées l'une à l'autre par un chemin privé et forment un ensemble de plus d'un ha.
- L'excavation sud (A), située à l'ouest du chemin d'accès, est voisine d'un ancien abri ayant servi de rucher; limitée par un talus pierreux peu élevé (2-3 m), elle est couverte de tas de pierres dans sa partie sud fort arborée et par conséquent peu ensoleillée; sa partie nord est plus dégagée.
- L'excavation centrale (B), située à l'est du chemin, est double. La partie nord, très réduite, est encore exploitée sporadiquement de façon artisanale; la partie sud, aux falaises de grès (très peu de sable) de 4-5 m de haut, est actuellement fort ombragée, la bordure arborée devenant de plus en plus large. Le centre, d'environ un are, est encore dégagé.
- L'excavation nord (C), peu profonde et fort boisée, abrite un hangar assez grand.
Fréquentation du site: Le site doit être peu fréquenté, sauf par les propriétaires. Le grand nombre de pancartes "Propriété privée. Accès interdit. ..." doit dissuader la majorité des promeneurs. Le chemin est accessible aux véhicules, de même que les excavations B et C.
Présence de déchets: Des déchets, surtout inertes, sont visibles en plusieurs endroits du site, mais sont au total peu abondants: traces d'asphalte en A, quelques tas d'inertes et de branches en B, déchets divers (châssis, éternit,...) en C.
Environnement du site: Dans le périmètre incluant le site (même propriétaire), d'une superficie d'environ 4 ha, se trouvent un ancien potager, un potager actuel, une remise en pierre, une fruticée, une large haie libre dominée par Cornus sanguinea. Ce périmètre est entouré de terrains agricoles, sauf au nord et à l'est (versant abrupt boisé de la vallée de la Semois).

Description biologique

Au sud, la bordure ouest du chemin d'accès, ainsi que le petit talus la dominant, sont couverts d'une végétation de pelouse sèche discontinue, bien ensoleillée jusqu'à l'ancien rucher: e.a. Ononis repens, Anthyllis vulneraria, Melilotus sp., Euphorbia cyparissias, Thymus pulegioides, Acinos arvensis, Silene vulgaris, Senecio jacobaea, Centaurea (Jacea) sp., Centaurea scabiosa, Knautia arvensis, Potentilla neumanniana, Galium verum, Centaurium erythraea, Linum catharticum, Rhinanthus minor, Oenothera cf. parviflora, Orobanche sp. (une hampe vue au pied du talus), Epipactis helleborine (quelques hampes).
L'excavation A, partie sud, au sol nu ou moussu, est ombragée par de grands bouleaux, des épicéas et de nombreux jeunes Salix caprea. La végétation herbacée y est très peu abondante, e.a. Hieracium pilosella, Anthyllis vulneraria, Euphorbia cyparissias, Euphrasia stricta. La partie nord présente en son centre (2-3 ares) une végétation comprenant plusieurs plantes des pelouses sèches, à côté de diverses autres espèces: Thymus pulegioides, Sanguisorba minor, Euphorbia cyparissias, Anthyllis vulneraria, Ononis repens, Lotus corniculatus, Trifolium medium, Cytisus scoparius, Vicia cracca, Linum catharticum, Rhinanthus minor, Hypericum perforatum, Plantago lanceolata, Leontodon h. hispidus, Centaurea scabiosa, Centaurea (Jacea) sp., Primula veris, Campanula rotundifolia, Anthoxanthum odoratum, Carex flacca, Koeleria sp.,... Vers les bordures, présence de Galium mollugo, Heracleum sphondylium, Solidago virgaurea, Equisetum arvense, Scrophularia nodosa, Stachys sylvatica, Verbascum nigrum,... Sur des tas de déchets (?): Urtica dioica, Epilobium angustifolium et E. hirsutum, Lamium album, Leucanthemum vulgare,...
L'excavation B devient fort ombragée par les nombreux mélèzes, ainsi que par des épicéas, bouleaux et saules qui colonisent tout le fond de la partie sud, sauf le centre occupé par une pelouse plus dégradée actuellement que celle de A. On y trouve encore Centaurium erythraea, Pimpinella saxifraga, Sanguisorba minor, Potentilla neumanniana, Silene vulgaris, Silene nutans, Euphorbia cyparissias, Anthyllis vulneraria, Ononis repens, Trifolium medium, Prunella vulgaris, Thymus pulegioides, Hypericum perforatum, Campanula rotundifolia, Leontodon h. hispidus, Hieracium cf. umbellatum, Hieracium lachenalii, Solidago virgaurea, Carex flacca, Avenula pubescens, Briza media, Bromus erectus,... et une douzaine de touffes de Thesium pyrenaicum.
L'excavation C, fort boisée, est à première vue inintéressante, la partie du fond dépourvue d'arbres étant très altérée.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle: cultures.
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant: A. Lejeune (exploitation artisanale actuelle).
Matériau(x) extrait(s): grès et sable.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation: 1957 (l'exploitation aurait débuté en 1947 d'après le propriétaire).
Fin: (1961).
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-P. JACOB (AVES)