Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

758 - Carrière au sud de Clairefontaine

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Arlon
Cantonnements DNF :Arlon
Surface :0.86 ha
Coordonnées :X Lambert : 258242 - Y Lambert : 40150
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Cette carrière comprend une excavation limitée par une falaise de grès/sable, presque partout cachée par des ligneux. Le fond se compose d'un secteur non arboré couvert d'un pré sec et d'un secteur boisé spontanément et ombragé. Un étroit replat, bien exposé, domine une partie de la falaise; de plus en plus colonisé par les ligneux et Cytisus scoparius, il présente encore une station de Lychnis viscaria et de Dianthus deltoides. Le site héberge une population relictuelle de Lacerta agilis.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M0 - Lorraine belge

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Autelbas0.86 haARLONLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Arlon0.86 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1999A. Remacle
Lacerta agilisOuiOuiReproduction probable1995A. Remacle
Zootoca viviparaOuiNonReproduction1999A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura irisNonNon1995A. Remacle
Callophrys rubiNonNon1995A. Remacle
Cupido minimusNonNon1999A. Remacle
Melanargia galatheaNonNon1995A. Remacle
Neozephyrus quercusNonNon1995A. Remacle
Plebejus argusNonOui1995A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestris1995A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Osmia bicolor1995A. Remacle
Trachusa byssina1995A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Arabis glabraQuelques pieds1999A. Remacle
Centaurium erythraea1999A. Remacle
Dianthus deltoides1995A. Remacle
Epipactis atrorubens1999A. Remacle
Epipactis helleborine1999A. Remacle
Listera ovata1995A. Remacle
Lychnis viscariaPetite station en régression1999A. Remacle
Sedum forsterianum1999A. Remacle

Commentaires sur la faune

Reptiles
Trois espèces ont été observées: Anguis fragilis, Lacerta vivipara et L. agilis.
Lacerta agilis est présent non seulement dans le fond (au moins un mâle et une femelle), mais aussi sur le replat (une femelle dans la partie contre le champ) et, hors site, dans la jeune plantation à 10 m du replat (une femelle). Aucun juvénile n'a été observé.

Insectes
- Orthoptères (relevé incomplet): C. parallelus, C. brunneus, Chrysochraon dispar, Nemobius sylvestris.
- Lépidoptères (relevé incomplet): trois espèces vulnérables: Apatura iris, Cupido minimus et Plebejus argus; deux espèces sujettes à un faible risque: Callophrys rubi et Melanargia galathea; une espèce à la limite d'être menacée: Papilio machaon; diverses espèces non menacées: e.a. Anthocharis cardamines, Maniola jurtina, Aphantopus hyperantus, Thymelicus sylvestris, T. lineola, Araschnia levana, Quercusia quercus, Polyommatus icarus;...
- Cicindèles: Petite population de Cicindela campestris principalement cantonnée au replat.
- Hyménoptères Aculéates (peu recensés): Les espèces fouisseuses sont assez peu abondantes: elles disposent de peu de possibilités de nidification dans le fond, mais davantage au niveau des plages sableuses bien exposées de la falaise, du replat et de son talus extérieur. On y a relevé la présence des Apoïdes Osmia bicolor, Trachusa byssina (rare); du Pompilide Anoplius viaticus; des Sphécides Ammophila sabulosa*, Mellinus arvensis et Oxybelus bipunctatus*.

Commentaires sur la flore

Hieracium maculatum, Acinos arvensis, Sedum forsterianum, Astragulus glycyphyllos, Anthyllis vulneraria.

Espèces exotiques

Alnus incana,

Conservation

Objectifs de conservation

Préservation d'une population relictuelle de Lacerta agilis, d'une végétation de pelouse et de pré secs (avec Lychnis viscaria et Dianthus deltoides).

Menaces

Boisement spontané du replat et de la falaise.

Recommandations

Obtention de la maîtrise du site.
Le contrôle des ligneux serait indispensable sur le replat. Dans le fond de la carrière, il pourrait être intéressant, pour accroître la surface susceptible d'être occupée par Lacerta agilis, de dégager certaines portions de falaise bien exposées (à l'ouest et au nord-ouest); cette mesure augmenterait aussi les disponibilités en sites de nidification pour les insectes sabulicoles.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situation générale: Cette carrière est située à moins de 500 m au sud de Clairefontaine, à la limite entre le versant boisé du ruisseau de Clairefontaine (rive droite) et le plateau cultivé autour d'Autelbas.
On y a exploité des grès calcarifères et du sable du sinémurien.
Description du site: Cette ancienne carrière est entourée d'une falaise de grès/sable (maximum 10 m), plus ou moins éboulée et en grande partie boisée. Le fond se divise en deux secteurs très différents:
- le secteur occidental, où arrive le chemin d'accès, est ouvert et très fleuri. Le sol, sableux ou pierreux selon les endroits, est couvert d'un pré sec, sauf là où le grès affleure. La partie de falaise donnant sur ce secteur est moins arborée et plus ensoleillée. Quelques tas de déchets inertes anciens se trouvent au pied de la falaise et plusieurs tas de bois pourri sont dispersés dans ce secteur. En 1994 mais surtout en 1995, les dégâts de sangliers ont été importants dans cette partie;
- le secteur oriental est couvert d'un boisement spontané presque continu et est par conséquent fort ombragé.
Vers le nord-ouest et le nord, la falaise est surmontée d'un étroit replat constitué de plusieurs tronçons: le premier domine la portion de falaise encore dégagée de la partie occidentale; le dernier, plus altéré (présence de plantes rudérales), se trouve à la limite des champs vers l'est. Ces replats, larges de quelques m (moins de 10 m) sont limités vers l'extérieur par un talus pierreux/sableux de hauteur variable mais peu élevé (2-3 m); ils sont de plus en plus envahis par les ligneux et les genêts. Le sol y est pierreux et sableux; aux endroits dépourvus de végétation, le sable meuble est fort piétiné par les chevreuils et les sangliers.
Le site est accessible vers le sud par un chemin qui débute au niveau de la ferme située au sud de Clairefontaine et longe la route Clairefontaine-Autelbas. L'accès à l'excavation même est dissimulée par des ligneux. Plus facilement, on arrive au site en longeant, à partir de la route, l'orée du bois jusqu'à l'accès à la carrière. Plusieurs pistes de gibier grimpent du fond de la cavité jusqu'au replat.
Fréquentation du site: Faible. Le site n'est pas clôturé et l'ancien chemin d'accès n'est plus fréquenté.
Présence de déchets: Le site est globalement propre: seulement quelques tas de déchets inertes et ferrailles en bordure du champ (côté sud) et dans la partie occidentale.
Environnement du site: Bois au nord et à l'ouest, champs ailleurs. Une autre carrière désaffectée est située à l'ouest du site dans le bois (Lx/695/03). La partie nord-ouest jouxte une parcelle récemment plantée de feuillus, avec de nombreux Cytisus scoparius et Sambucus racemosa.

Description biologique

La partie occidentale du fond est couverte d'un pré sec, interrompu au niveau des zones plus rocheuses. Outre diverses poacées (e.a. Arrhenatherum elatius, Holcus lanatus), les espèces végétales recensées sont globalement: Hypochoeris radicata (abondant), Leontodon hispidus, Hieracium murorum, H. maculatum, H. sabaudum, Erigeron acer, Solidago virgaurea, Tussilago farfara, Taraxacum, Leucanthemum vulgare, Senecio jacobaea, Tanacetum vulgare, Knautia arvensis, Anthyllis vulneraria, Lotus corniculatus, L. pedunculatus, Astragalus glycyphyllos, Lathyrus latifolius/sylvestris, Trifolium dubium, T. repens, Medicago lupulina, Vicia sativa, Vicia cracca, Sedum forsterianum, Euphorbia cyparissias, Plantago lanceolata, Campanula rapunculus (abondant), Ranunculus bulbosus, R. acris, Myosotis ramosissima, Centaurium erythraea, Linum catharticum, Hypericum perforatum, H. maculatum, Silene nutans, Cerastium fontanum, Stellaria holostea, Arenaria serpyllifolia, Saxifraga granulata, Erophila verna, Heracleum sphondylium, Prunella vulgaris, Stachys sylvatica, Veronica chamaedrys, Euphrasia stricta, Luzula campestris, L. multiflora,...
Vers l'ouest, le pied de la falaise est boisé: e.a. Carpinus betulus, Fagus sylvatica, Cornus sanguinea,... Une station d'Epipactis atrorubens, d'E. helleborine et de Listera ovata à la limite de la bordure boisée et à l'intérieur de celle-ci.
La falaise est assez arborée; certains endroits sont toutefois plus dégagés avec quelques Cytisus scoparius.
La partie orientale du fond est couverte par un peuplement dense de jeunes arbres: Alnus incana (dominant), Salix caprea, Betula, Picea abies, Larix decidua, Populus tremula,... La végétation herbacée, riche en graminées, comprend e.a. quelques Saxifraga granulata, Sedum forsterianum et Campanula rapunculus aux endroits moins ombragés, mais aussi Origanum vulgare, Epipactis helleborine (> 10 hampes), Hieracium (H.) sp. (estival).
Le replat bordant le haut de la falaise présente des plages de sable nu (avec pierres), des lambeaux de pelouses sèches et de prés secs de plus en plus envahis par de jeunes ligneux (> 10 ans): Pinus sylvestris, Betula pendula, Alnus incana, Salix caprea, Quercus, Populus tremula,... Cytisus scoparius est abondant à certains endroits et des ronciers envahissent certaines portions du replat à partir de la zone extérieure. Les espèces présentes sur ce replat sont les suivantes: Sedum forsterianum (plusieurs plages importantes, en régression dans le site), Rumex acetosella, Erophila verna, Arabis glabra (± 10 plants en 1995), Stellaria holostea, Arenaria serpyllifolia, Cerastium fontanum, C. arvense, Lychnis viscaria (une station sur le talus longeant un des petits replats), Dianthus deltoides (2 stations: >15 plants au total), Myosotis ramosissima, Euphorbia cyparissias, Knautia arvensis, Centaurea scabiosa, Hieracium maculatum, H. murorum, H. pilosella, H. lachenalii, Senecio jacobaea, Solidago virgaurea, Leontodon hispidus, Erigeron acer, Crepis capillaris, Achillea millefolium, Trifolium arvense, Lotus corniculatus, Hypericum perforatum, Campanula rapunculus, Viola arvensis, V. riviniana, Acinos arvensis, Origanum vulgare, Erodium cicutarium, Epipactis atrorubens, E. helleborine,... La partie du replat qui jouxte les champs présente une végétation plus altérée avec Urtica dioica et Galium aparine (sur anciens déchets?).

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): grès (sable).
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-P. JACOB (AVES)