Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

769 - Carrière de Huombois [nord]

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Etalle
Cantonnements DNF :Arlon
Surface :0.97 ha
Coordonnées :X Lambert : 236164 - Y Lambert : 36755
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Cette carrière, située entre deux autres carrières abandonnées devenues peu intéressantes, se caractérise par l'abondance de Cladonia (type impexa), qui couvre des plages importantes de la partie la plus ouverte, et celle d'Hippocrepis comosa. Le site héberge une importante station d'Epipactis atrorubens et quelques pieds de Monotropa hypopitys. Du point de vue entomologique, présence d'abeilles solitaires rares (Trachusa byssina et Anthidium oblongatum) et de la sauterelle Decticus verrucivorus (non revu récemment).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M0 - Lorraine belge

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Sainte-Marie0.97 haETALLELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Arlon0.97 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
G3.FPlantations de conifères

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Decticus verrucivorus1994J.-P. Jacob
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Anthidium oblongatum
Formica polyctena
Formica rufa
Trachusa byssina
Plantes - Plantes supérieures
Acinos arvensis
Arabis glabra1994
Centaurium erythraea
Epipactis atrorubens150-200 hampes
Epipactis helleborine>30 hampes
Hippocrepis comosa
Listera ovata
Minuartia hybrida
Monotropa hypopitys subsp. glabra
Pyrola rotundifolia

Commentaires sur la faune

Reptiles: Zootoca vivipara a été observé sur le talus de la route N 87 à hauteur du site.

Orthoptères: Decticus verrucivorus (espèce menacée d'extinction) a été trouvé en 1994 dans le talus de la route N 87 à hauteur du site.

Lépidoptères (relevé incomplet): Outre des espèces non menacées, e.a. Maniola jurtina, Aphantopus hyperantus, observation de l'espèce peut-être vulnérable Leptidea sinapis.

Hyménoptères Aculéates: Le site héberge deux espèces de Mégachilides intéressantes: Trachusa byssina et Anthidium oblongatum. Les nids dans le sol sont dispersés ou groupés dans les petites plages sableuses: e.a. espèce indéterminée de Halictide (> 160 nids).

Commentaires sur la flore

A compléter

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Sauvegarde de la végétation des pelouses sèches (avec Hippocrepis comosa, Helianthemum nummularium), d'une importante station d'Epipactis atrorubens, d'une station de Monotropa hypopitys et de l'entomofaune des pelouses sèches (e.a. Apoïdes butineurs de Fabacées).

Menaces

Ombrage de plus en plus important du site (pessière voisine et arbres poussant dans le site).

Recommandations

Mise en réserve du site (projet de réseau avec carrières voisines).
Le contrôle des ligneux est à réaliser en priorité au niveau de la pessière située dans la partie sud-ouest, dont les arbres ombragent de plus en plus le reste du site. Il conviendrait d'établir une connexion entre le site et le talus routier qui, à cet endroit, est couvert d'une pelouse sèche (e.a. Anthyllis vulneraria) où abondent les insectes floricoles et où l'Orthoptère Decticus verrucivorus est présent. Il serait aussi intéressant d'accroître la surface ensoleillée en dégageant la falaise nord. Les bouleaux et les pins (talus près de la ruine) qui ombragent une partie du secteur A devraient seulement être éclaircis, de façon à maintenir un léger ombrage au niveau de la partie la plus dense de la station d'Epipactis atrorubens.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ancienne carrière est située au sud-ouest de Buzenol, à l'ouest de la route N 87 Etalle-Virton, au lieu-dit Huombois, où se trouvent trois autres carrières: Lx/712/08 contigüe vers l'ouest, Lx/712/32 contiguë vers l'est et Lx/712/05 à l'est de la route. Ce site se trouve sur la rive gauche d'un petit ruisseau qui se jette dans le Gros Ruisseau 300 m plus loin.
On y a exploité à flanc de colline des grès calcarifères du sinémurien.
Description du site: Le site est accessible via un chemin (asphalté sur moins de 10 m) qui part de la route nationale et mène à la partie sud occupée par une pessière déjà âgée (nombreux arbres tombés) puis à l'angle nord-ouest de la carrière. Vers la route, ruine et talus arboré au-dessus duquel se trouve la partie intéressante du site.
Cette ancienne carrière peut être divisée en trois parties:
- vers l'est, partie A plus large et encore assez ensoleillée;
- vers l'ouest, partie B plus étroite et plus ombragée par la pessière située vers le sud (chablis partiel récent);
- vers l'ouest et le sud-ouest, partie C plantée d'épicéas (± 30 ans) et actuellement dénuée d'intérêt.
La falaise nord qui se prolonge de A en B est haute de 6 à 10 m selon les endroits; elle est composée de grès avec des bancs sableux intercalaires. Dans la partie A, cette falaise est tout à fait dissimulée par une bordure arborée très ombragée. En B, la falaise nord est plus apparente, sauf vers l'extrémité ouest où poussent quelques vieux épicéas; une falaise nettement moins élevée limite la partie B vers le sud.
Dans le fond du site, le sable est apparent par petites plages.
Fréquentation du site: Le site est visiblement peu fréquenté et non entretenu (arbres tombés en travers de la partie étroite de B).
Présence de déchets: Le site est propre hormis la présence de vieux fûts en fer (surtout en C).
Environnement du site: Carrière "habitée" au nord-est (Lx/712/32) et carrière plantée au sud-ouest (Lx/712/08); pessières.

Description biologique

Les arbres qui ont colonisé les secteurs A et B sont Betula pendula (dont quelques déjà âgés), Salix caprea, Pinus sylvestris, Picea abies, Populus tremula.

Une particularité de ce site est l'abondance de Cladonia (cf. impexa) qui couvre, surtout dans la partie centrale de A, plus de 50% de la surface. La végétation herbacée est principalement composée de plantes de pelouses sèches. Globalement, on y a relevé la présence des taxons suivants, outre des mousses et des graminées: Hippocrepis comosa (environ 2 ares), Lotus corniculatus, Cerastium arvense, Minuartia hybrida, Arenaria serpyllifolia, Sedum acre, Sanguisorba minor, Potentilla neumanniana, Fragaria vesca, Centaurea scabiosa, Hieracium pilosella, Leontodon hispidus, Leucanthemum vulgare, Erigeron acer, Achillea millefolium, Senecio jacobaea, Thymus pulegioides, Prunella vulgaris, Acinos arvensis, Origanum vulgare, Teucrium scorodonia, Veronica chamaedrys, Euphrasia stricta, Hypericum perforatum, Centaurium erythraea, Helianthemum nummularium, Arabis glabra, Cardaminopsis arenosa, Linum catharticum, Galium mollugo, Monotropa hypopitys subsp. glabra (6 plants vus dans la station d'Hippocrepis comosa), Epipactis helleborine (> 30 hampes), E. atrorubens (150-200 hampes, surtout en A), Listera ovata (5 hampes vues), Calamagrostis epigejos (une plage en B).

Le talus de la route N87 présente également une flore calcicole non dénuée d'intérêt et il hébergeait, jusque 1994, une petite population isolée de dectique verrucivore (Decticus verrucivorus), une sauterelle en danger critique en Région wallonne (GOSSERIES & JACOB, 1995; REMACLE, 2017).

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant: Rossignon.
Matériau(x) extrait(s): grès.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation: 1902, 1930, 1954.
Fin: 1963.
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: laissé en l'état, sauf une partie plantée d'épicéas.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-P. JACOB (AVES)