Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

781 - Carrière du Haut des Loges

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Coin de la Maulière
Communes :Etalle
Cantonnements DNF :Arlon
Surface :1.81 ha
Coordonnées :X Lambert : 244211 - Y Lambert : 37963
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de grès et de sables est localisée dans le Bois de Vance, à la limite des grès calcarifères du sinémurien et des sables et grès du lotharingien. Le site comprend trois niveaux. L'inférieur est riche en fossiles et porte une végétation ouverte comprenant plusieurs espèces calcicoles comme Acinos arvensis, Anthyllis vulneraria, Thymus pulegioides,... Par contraste, les niveaux moyen et supérieur sont colonisés par des espèces des sols acides: Genista pilosa, Calluna vulgaris, Ornithopus perpusillus, Carex pilulifera,... La plante la plus remarquable est la laîche des bruyères (Carex ericetorum) dont c'est ici la seule station belge connue actuellement. L'intérêt entomologique du site est remarquable, spécialement en ce qui concerne les Hyménoptères, les Orthoptères et les Coléoptères liés aux milieux sableux. L'abondance et la diversité des abeilles et guêpes solitaires y est tout à fait exceptionnelle. Les papillons de jour sont représentés par plusieurs espèces ménacées ou vulnérables. L'endroit est également intéressant sur les plans ornithologique, avec la présence de l'alouette lulu (Lullula arborea) et herpétologique, avec l'une des populations de lézard agile (Lacerta agilis) les plus importantes de Lorraine belge.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M0 - Lorraine belge
  • M1 - Gaume

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Vance1.81 haETALLELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Arlon1.81 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site classé en réserve naturelle agréée.

Propriétaire(s)

Ardenne et Gaume a.s.b.l. - Siège social : 79 rue du Camp Romain - 5500 FURFOOZ

http://ardenne-et-gaume.be.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Responsable sur place (Conservateur) : Jean-Paul Jacob, Grand-Rue, 34 - 6747 CHATILLON - tél: 063/21.78.55

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
382Réserve naturelle du Haut des Loges1,66 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Meles melesOuiNon2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Anthus trivialisOuiNon2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Lullula arboreaOuiOuiNicheur (1991-92)1994A. Remacle & J.-P. Jacob
Picus canusOuiOui1 ex.1996A. Remacle & J.-P. Jacob
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Lacerta agilisOuiOui20 adultes2000AA. Remacle & J.-P. Jacob
Zootoca viviparaOuiNonPeu abondant !2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura irisNonNon2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Aporia crataegiNonNon2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Argynnis aglajaNonOui2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Argynnis paphiaNonNon2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Boloria seleneNonNon2011J. Berguet
Brenthis daphneNonNon2013A. Remacle
Callophrys rubiNonNon2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Carterocephalus palaemonNonNon2012J. Berguet
Coenonympha arcaniaNonOui2011J. Berguet
Cupido minimusNonNon2013A. Remacle
Erynnis tagesNonNon2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Hesperia commaOuiOui2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Lycaena disparOuiOui2013A. Remacle
Melanargia galatheaNonNon2013A. Remacle
Melitaea cinxiaOuiNon2012J. Berguet
Melitaea diaminaNonNon2008J. Berguet
Platanthera bifolia6 pieds2003A. Remacle
Plebeius argusNonOui2010J-L Renneson
Pyrgus malvaeNonOui2011J. Berguet
Satyrium ilicisNonOui2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Invertébrés - Insectes - Papillons nocturnes
Parasemia plantaginis2009J.-L. Renneson
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Cetonia aurata2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Chrysolina limbata2009J.-L. Renneson
Protaetia metallica2009J.-L. Renneson
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Carabus problematicus2010J.-L. Renneson
Cicindela campestris2009J.-L. Renneson
Cicindela hybrida2010J.-L. Renneson
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Euthystira brachyptera2013A. Remacle
Gomphocerippus rufus2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Metrioptera bicolor2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Myrmeleotettix maculatus2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Oedipoda caerulescens2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Phaneroptera falcata2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Tetrix tenuicornis2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
2013A. Remacle
Ammophila pubescens2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Andrena fuscipes2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Bombus bohemicus2011J.-L. Renneson, T. Henneresse & P. Rasmont
Bombus rupestris2010J-L Renneson
Colletes cunicularius2013A. Remacle
Colletes succinctus2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Dasypoda hirtipes2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Formica polyctena2015J.-L. Renneson
Lestica subterranea2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Osmia bicolor2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Oxybelus argentatus2004A. Remacle & J.-P. Jacob
Panurgus calcaratus2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Sphecodes albilabris2004A. Remacle & J.-P. Jacob
Invertébrés - Araignées
Argiope bruennichi2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Plantes - Plantes supérieures
Agrostis vinealis2005A. Remacle & J.-P. Jacob
Anthyllis vulneraria2005A. Remacle & J.-P. Jacob
Botrychium lunaria2003A. Remacle & J.-P. Jacob
Carex ericetorumSeule station connue en Belgique !2013AA. Remacle
Centaurium erythraea20 pieds2004A. Remacle
Epipactis helleborine2005A. Remacle & J.-P. Jacob
Genista pilosa2005A. Remacle & J.-P. Jacob
Orchis anthropophoraQuelques pieds2004A. Remacle & J.-P. Jacob
Ornithopus perpusillus2000A. Remacle & J.-P. Jacob
Orobanche purpurea4 pieds2009D. Dufour
Platanthera chlorantha2004A. Remacle & J.-P. Jacob
Non classés

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 2

Commentaires sur la faune

Oiseaux :
Avifaune des buissons et sarothamnaies: e.a. Sylvia borin, S. communis, Anthus trivialis, Prunella modularis, Aegithalos caudatus, Phylloscopus trochilus, P. collybita, Turdus merula, Erithacus rubecula. Nidification en 1991-92 et observations estivales en 1993-94 de Lullula arborea (espèce de l'Annexe 1 de la Directive 79/409/CEE). Observation de Picus canus en 1996.
Reptiles :
Présence de Anguis fragilis, Lacerta vivipara (faible nombre) et Lacerta agilis. Ce site abrite la population de L. agilis la plus importante de Lorraine belge (au moins 20 adultes) en dehors de celle du terrain militaire de Lagland.
Insectes :
- Orthoptères: 1 espèce protégée : Oedipoda coerulescens, plusieurs espèces intéressantes : Phaneroptera falcata (en expansion), Metrioptera bicolor, Gomphocerippus rufus, Omocestus viridulus, Myrmeleotettix maculatus, et d'autres espèces plus banales : Chrysochraon dispar, Meconema thalassinum, Pholidoptera griseoaptera, Leptophyes punctatissima, Tettigonia viridissima, Tetrix sp., Chorthippus biguttulus, C. brunneus, C. parallelus.
- Lépidoptères: 1 espèce en danger : Lycaena virgaureae, 4 espèces vulnérables : Cupido minimus, Argynnis aglaja, Coenonympha arcania, Satyrium ilicis, et plusieurs autres soumises à un faible risque : Melanargia galathea, Callophrys rubi, Pyrgus malvae, Aporia crataegi, Erynnis tages.
- Cicindèles: Cicindela campestris et C. hybrida.
- Autres Coléoptères : Cetonia aurata (espèce protégée).
- Hyménoptères Aculéates: site exceptionnel par la diversité des espèces caractéristiques des milieux sableux.
Parmi les Apoïdes, Colletes cunicularius y niche en abondance: plus de 6.000 nids au printemps 1995, surtout localisés au niveau 2. S'y reproduisent aussi Andrena clarkella*, A. cineraria, A. barbilabris*, A. praecox*, A. ruficrus*, A. flavipes*, A. lapponica*, Panurgus calcaratus*, divers Halictides, l'Osmie hélicicole Osmia bicolor, Dasypoda hirtipes*, Anthidiellum strigatum*, ... ainsi que deux espèces inféodées aux landes à callune, Andrena fuscipes* et Colletes succinctus*. Une espèce d'Abeille nouvelle pour la faune belge y a été découverte en 1977: Lasioglossum convexiusculum (2 femelles).
Parmi les Guêpes, de nombreuses Sphécides nichent dans le site, notamment Ammophila pubescens*, Miscophus ater*, Lestica subterranea* et Oxybelus argentatus* (rares en Région wallonne), Oxybelus bipunctatus*, Cerceris arenaria*, C. quadrifasciata*, C. rybyensis*, Philanthus triangulum*, Mellinus arvensis, Crabro peltarius*, Mimesa equestris*, Mimumesa atratina*, Diodontus minutus*, ainsi que les Chrysides Chrysis bicolor* et Hedychrum nobile*; les Pompilides Anoplius viaticus et Priocnemis perturbator.
Araignées
Argiope bruennichi.

Commentaires sur la flore

Espèces protégées : Centaurium erythraea, Epipactis helleborine.
Autres espèces intéressantes ou menacées : Acinos arvensis, Anthyllis vulneraria, Genista pilosa, Lathyrus sylvestris, Ornithopus perpusillus.

Espèces exotiques

Conyza canadensis, Oenothera deflexa,

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation de la flore et de la faune des biocénoses pionnières colonisant les sables. Protection d'une population de lézard des souches (Lacerta agilis) (l'une des plus importantes de Belgique !).

Menaces

Prélèvements possibles de Lacerta agilis.
Collecte de fossiles.
Piétinements.

Recommandations

Maintien des stades pionniers par contrôle de Cytisus scoparius et du boisement naturel par les pins et les feuillus, ainsi que de l'évolution du couvert herbacé (composition, caractère ouvert).
Analyse de l'incidence du développement des mousses et lichens sur la faune des sables vifs.
Surveillance accrue de manière à éviter le braconnage et les prélèvements de fossiles (pose d'une cloture partielle).

Plan de gestion

L'objectif principal de la gestion est de favoriser le développement, d'une part, de la lande acidophile à callune et, d'autre part, d'une végétation ouverte de pelouse sèche. Les organismes-cibles sont les insectes et le lézard agile, ce qui implique la gestion des milieux ouverts avec sables vifs, et le maintien de stades peu boisés de la série végétale.
Les travaux de gestion comprennent principalement le contrôle des ligneux (genêts à balais, pins et épicéas), la gestion du pré-lande, le maintien d'étendues sableuses (au besoin par une forme d'étrépage périodique). La fragilité du site (piétinement, braconnage, collecte de fossiles) impose un accès contrôlé incluant la mise en place d'une clôture partielle (J.-P. Jacob, 1995).

Accès du public

Accès interdit sans autorisation.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ancienne sablière est incluse dans le vaste massif forestier qui couvre une grande partie de la cuesta sinémurienne, à proximité des sources du ruisseau du Fayt, affluent de la Rouge Eau. Elle est située dans l'angle SW du carrefour 'des Quatre bras' (routes Meix-le-Tige - Chantemelle et Saint-Léger - Vance).
Le site est à la limite des 'sables et grès de Virton' du lotharingien et des 'grès calcarifères' du sinémurien.
Description du site: Cette carrière comprend trois niveaux à surface plus ou moins plane: le fond (niveau 0) correspond aux grès calcarifères et sables du sinémurien, les niveaux 1 et 2 aux sables et grès de Virton du lotharingien, décalcifiés et mêlés d'un minerai de fer pauvre (minette). Le talus entre les niveaux 0 et 1 est constitué de grès et de sable, celui entre les niveaux 1 et 2 est sableux et éboulé. Le niveau 2 correspond à la partie de la carrière qui a été découverte presque jusqu'aux deux routes; l'évolution vers le tapis de mousses pionnières y est très rapide, après un stade de sables vifs observé durant plusieurs années. La nappe aquifère n'est pas affleurante, sauf lors d'hivers particulièrement pluvieux (1994-95).
Fréquentation du site: Faible (promeneurs, paléontologues, naturalistes). Le site est entouré le long des routes d'un treillis en très mauvais état; le chemin d'accès est fermé par une barrière provisoire en treillis.
Présence de déchets: Le site est pratiquement dépourvu de déchets récents, à part quelques détritus (inertes, sciure, déchets de jardin) amenés de temps à autre par des particuliers.
Environnement du site: chênaies, plantations de mélèzes et pinèdes. Le site est en contact direct avec le terrain militaire de Lagland-Stockem qui comprend de vastes zones sableuses; de plus, il fait partie d'un grand ensemble d'affleurements sableux.

Description biologique

Les niveaux 0 et 1 présentent une végétation plus hétérogène et une flore plus diversifiée que le niveau supérieur. Le niveau 0 est surtout occupé par une pelouse sèche sur sables calcarifères évoluant à certains endroits vers le pré sec, envahie par de nombreux jeunes pins et épicéas, de Cytisus scoparius, de quelques bouleaux et Salix caprea. On y trouve des espèces (plutôt) calcicoles telles que Anthyllis vulneraria, Acinos arvensis, Pimpinella saxifraga, Silene vulgaris, Leontodon hispidus, Picris hieracioides, Euphrasia stricta, des espèces plus indifférentes ou silicicoles telles que Hieracium pilosella, Euphorbia cyparissias, Erophila verna, Cerastium arvense, Lotus corniculatus, Trifolium campestre, T. arvense, Vicia sativa, Thymus pulegioides, Sedum acre, Campanula rotundifolia, Hypochoeris radicata, Erigeron acer, Senecio jacobaea,... Sont également présentes Galium mollugo, Trifolium dubium, T. pratense, Vicia cracca, Knautia arvensis, Leucanthemum vulgare, Achillea millefolium, Daucus carota, Plantago lanceolata,... avec quelques espèces forestières ou de lisières, comme Stellaria holostea, Solidago virgaurea, Hieracium laevigatum, Epilobium angustifolium, Lathyrus sylvestris, Teucrium scorodonia, Centaurium erythraea, Calamagrostis epigejos (un massif) et Epipactis helleborine (peu nombreux), et quelques espèces pionnières des milieux artificiels, telles que Crepis capillaris, Conyza canadensis, Artemisia vulgaris, Tanacetum vulgare, Melilotus albus et Oenothera deflexa. Le talus 0-1 est en partie ombragé par des saules et des bouleaux.
Le niveau 1 était colonisé par une sarothamnaie dense, envahie de pins et de quelques bouleaux; une partie importante des genêts ont été supprimés au cours de l'hiver 1994-95. La végétation de ce niveau présente de nombreuses espèces communes avec le niveau inférieur; Anthyllis vulneraria y est toutefois absent, tandis que Veronica officinalis, Viola tricolor, Festuca groupe ovina, de vastes plages de Trifolium arvense y sont présents, ainsi que Genista pilosa et une aire à Calluna vulgaris près du talus sableux.
Les sables acides du niveau 2 se couvrent très rapidement d'un tapis de mousses pionnières (surtout Polytrichum piliferum) et de nombreux Cytisus scoparius et Pinus sylvestris dont une proportion importante a été supprimée lors des travaux de gestion de 1995; certaines plages denses de Cytisus scoparius subsistent toutefois. Il faut noter la présence de nombreux plants de Genista pilosa et de Calluna vulgaris, tous deux en lente progression. La diversité végétale y est relativement faible: e.a. Festuca gr. ovina (abondant), Deschampsia flexuosa, Agrostis capillaris, A. stolonifera, Holcus mollis, Carex pilulifera, Hypochoeris radicata, Senecio sylvaticus, Hieracium laevigatum, H. perforatum, Euphorbia cyparissias, Rumex acetosella, Trifolium arvense, Ornithopus perpusillus, Linaria vulgaris, Teucrium scorodonia, Campanula rotundifolia, Silene vulgaris, Viola canina, Fallopia convolvulus, Hypericum perforatum.
Plusieurs petits ronciers et massifs de Rubus idaeus occupent des portions de talus.
La découverte récente de Carex ericetorum en plusieurs endroits de la carrière constitue un évènement sur le plan botanique puisque la présence de cette plante en Belgique était considérée auparavant comme douteuse (REMACLE et al., 2007).
La faune est décrite par JACOB & REMACLE (2005). Elle est surtout remarquable par la présence du lézard agile (Lacerta agilis) et d'un cortège d'espèces sabulicoles (Hyménoptères fouisseurs, Orthoptères, Cicindèles, ...) d'une diversité exceptionnelle.

Monument naturel

Fossiles. Zone de contact du sinémurien et du lotharingien.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Occupation au 18ème siècle: lande à bruyère.
Occupation avant exploitation: parcelles boisées.
Dernier exploitant: Entreprise Sondag.
Matériau(x) extrait(s): grès et sable.
Déroulement de l'exploitation: dossier non trouvé au centre de Namur.
Date autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue:
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE, FUSAGx / J.-P. Jacob, AVES./J-L Renneson