Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

789 - Sablière de Gerlin

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Anhée
Cantonnements DNF :Dinant
Surface :3.45 ha
Coordonnées :X Lambert : 181589 - Y Lambert : 115885
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette carrière aux sables de couleurs variées comprend des talus escarpés, plusieurs mares et divers replats en partie couverts de mousses. Dans les années 1990, ce site privé était encore largement ouvert et son intérêt biologique était important: il hébergeait notamment une riche herpétofaune dont le crapaud calamite (Bufo calamita) ainsi qu'une entomofaune psammophile abondante avec la présence de la rare abeille solitaire Andrena nycthemera. Sur le plan botanique, on y observait une station fournie d'orchis tacheté des bois (Dactylorhiza fuchsii) et plusieurs autres plantes peu communes. Depuis cette époque, la végétation ligneuse s'est fortement développée, entrainant la régression voire la disparition d'espèces les plus héliophiles. Le site mériterait d'être restauré par la mise en lumière des zones les plus sableuses. Ces derniers temps, divers aménagements ont été effectués de façon totalement illégale pour la pratique du paint ball.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F3 - Condroz occidental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bioul3.45 haANHEENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Dinant3.45 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Emberiza citrinellaOuiNon1995A. Remacle
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNonreproducteur1995A. Remacle
Bufo calamitaOuiOuireproducteur1992obs. M. Dubucq
Lissotriton helveticusOuiNon1990obs. M. Dubucq
Rana temporariaOuiNonreproducteur1995A. Remacle
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Natrix natrixOuiOui1994A. Remacle
Zootoca viviparaOuiNon1995A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Callophrys rubiNonNon1995A. Remacle
Erynnis tagesNonNon1995A. Remacle
Leptidea sinapisNonNon1995A. Remacle
Melanargia galatheaNonNon1995A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestris1995A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Andrena nycthemera1995A. Remacle
Andrena vaga1995A. Remacle
Panurgus calcaratus1995A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Centaurium erythraea2013A. Remacle, E. Bisteau, J.-Y. Baugnée
Dactylorhiza fuchsii2013A. Remacle, E. Bisteau, J.-Y. Baugnée
Epipactis helleborine1995A. Remacle
Gymnadenia conopsea1994A. Remacle
Platanthera chlorantha1995A. Remacle
Pyrola minor2013A. Remacle, E. Bisteau, J.-Y. Baugnée
Veronica scutellata20130A. Remacle, E. Bisteau, J.-Y. Baugnée

Commentaires sur la faune

Oiseaux
Entre autres: Picus viridis, Emberiza citrinella, Aegithalos caudatus, Carduelis cannabina.

Reptiles-Batraciens
Les éléments les plus remarquables de l'herpétofaune sont Lacerta vivipara, Natrix natrix, Triturus helveticus, Alytes obstetricans et Bufo calamita (M. Dubucq et obs. pers.). Site de ponte de Rana temporaria.

Insectes
- Odonates (relevé incomplet): Sympetrum sanguineum, Aeshna cyanea, Coenagrion puella, Lestes sponsa, Ischnura elegans.
- Orthoptères: Chorthippus biguttulus, C. brunneus, C. parallelus, Chrysochraon dispar (en limite d'aire), Omocestus viridulus,Tettigonia viridissima, Pholidoptera griseoaptera.
- Lépidoptères: quatre espèces sujettes à un faible risque: Leptidea sinapis, Melanargia galathea, Callophrys rubi et Erynnis tages; diverses espèces non menacées: e.a. Pieris brassicae, Pieris rapae, Gonepteryx rhamni, Anthocharis cardamines, Aphantopus hyperantus, Thymelicus lineola, Lasiommata megera, Polyommatus icarus.
- Coléoptères Cicindelinae: Population de Cicindela campestris assez importante.
- Hyménoptères Aculéates: Cette carrière est remarquable par l'abondance exceptionnelle des nids d'Abeilles solitaires printanières, particulièrement des Andrènes. Parmi celles-ci, plusieurs espèces sont inféodées aux milieux sableux: Andrena vaga* (>200 nids en un groupe), A. barbilabris* et la très rare A. nycthemera* (connue seulement de Lanaye avant la convention 'Sablières'); d'autres espèces, moins spécialisées quant à la nature du substrat de nidification, s'y reproduisent: A. bicolor*, A. clarkella*, A. chrysosceles*, A. cineraria*, A. fulva*, A. flavipes*, A. nigroaenea*, Panurgus calcaratus*, ainsi qu'Anthidiellum strigatum*. En été, le site est riche en guêpes solitaires diverses: la Chryside Hedychrum gerstaeckeri*; les Pompilides Agenioideus cinctellus*, Anoplius concinnus* et Caliadurgus fasciatellus*; les Sphécides Ammophila sabulosa*, Cerceris arenaria*, C. rybyensis*, Crossocerus wesmaeli*, Diodontus minutus*, Ectemnius dives*, E. continuus*, Mellinus arvensis*, Lindenius albilabris*, L. panzeri*, Mimesa lutaria* et Nysson spinosus*. Certains talus bien exposés hébergent plusieurs 'colonies' de la Guêpe Odynerus spinipes* dont les nids, prolongés par une sorte de cheminée en terre, sont remarquables.


Commentaires sur la flore

Veronica scutellata, Pyrola minor, Hieracium maculatum.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Maintien de milieux sableux ouverts, indispensables à la pérennité d'espèces spécialisées, dans une région où les affleurements sableux sont dispersés. Protection de l'herpétofaune.

Menaces

Projet de création d'un terrain permanent d'autocross (refusé en 1994); motocross sauvage.

Recommandations

Mise en réserve naturelle.
Quiétude du site par interdiction de circulation motorisée. Contrôle du reboisement spontané. Gestion du replat herbeux (partie supérieure côté champs).

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ancienne carrière a été creusée dans le versant est de la vallée du Burnot, affluent de la Meuse. Elle est établie sur des sables tertiaires qui ont, comme en d'autres endroits de cette partie du Condroz, été piégés dans des poches de dissolution du calcaire carbonifère.
Description du site: Le site, d'une superficie approximative de 4 ha, comprend une vaste excavation, dont une partie du fond est occupée par une mare permanente, et une autre excavation nettement plus réduite, vers l'est, où se trouve une petite mare dans la partie la plus basse. Les talus, très instables, sont constitués de sables de couleurs variées (jaune, orange, rose, violacé et blanc) qui confèrent au site un aspect esthétique indéniable. Les divers paliers, plus ou moins horizontaux, présentent des parties très sèches et d'autres plus humides sur les sols argileux où se sont formées plusieurs mares permanentes ou temporaires.
Fréquentation du site: Motos, cavaliers, promeneurs; forte fréquentation entraînant un piétinement important et de nombreuses traces de passages de motos. Accessible par la petite route qui monte vers la ferme de Gerlin, ce site ne possède aucune clôture.
Présence de déchets: Le site est 'propre' dans l'ensemble, hormis un petit dépotoir du côté de la ferme et quelques tas de déchets inertes et de jardin à l'entrée.
Environnement du site: Bois, prés et champs.

Description biologique

Les nombreux talus, souvent fort érodés, sont peu à peu envahis d'arbres pionniers, bouleaux (Betula pubescens et B. pendula), Populus tremula, saules (Salix caprea et S. x multinervis), Sorbus aucuparia, et de Cytisus scoparius. Les replats, situés à différents niveaux, sont plus ou moins recouverts de mousses. Plusieurs ronciers, parfois vastes, couvrent certains talus ou parties de replats. Un massif de Prunus spinosa occupe un secteur du replat situé entre les excavations principale et latérale.
La partie nord, de part et d'autre du chemin d'accès descendant dans l'excavation principale, est couverte d'une végétation riche en fabacées (Trifolium pratense, T. repens, T. dubium, Medicago lupulina, Lotus corniculatus, Vicia sativa et V. sepium), accompagnées e.a. de Ranunculus repens, Rumex acetosella, Equisetum arvense, Hypochoeris radicata, Tanacetum vulgare, Cirsium arvense, Epilobium angustifolium, Geranium dissectum.
Le replat herbeux situé au sud-ouest contre les champs est couvert de diverses graminées accompagnées de Centaurium erythraea, Daucus carota, Torilis japonica, Lotus corniculatus, Trifolium pratense, Achillea millefolium, Picris hieracioides, Agrimonia eupatoria, Galium verum,...
Ailleurs, les dicotylées sont surtout représentées par diverses espèces d'astéracées, Hieracium pilosella, H. bauhinii, H. lachenalii, H. murorum, H. maculatum, Hieracium sp. (estival), Hypochoeris radicata, Tussilago farfara, accompagnées e.a. de Fragaria vesca, Hypericum perforatum, Rumex acetosella, Stellaria holostea, Prunella vulgaris, Centaurium erythraea, Pyrola minor (plusieurs stations dont une importante entre le chemin principal et celui menant à l'excavation secondaire), Dactylorhiza fuchsii (au total, plus de 400 hampes florales en 1995), Epipactis helleborine (>20 hampes dans une zone boisée), Platanthera chlorantha (quelques hampes) et Gymnadenia conopsea (2 en 1994).
La mare permanente occupant une partie du fond de l'excavation principale est peu profonde et assez turbide; la végétation, encore assez peu abondante, s'y développe d'année en année: Potamogeton cfr natans (sur une grande surface), Eleocharis palustris, une bande de Typha latifolia, Juncus effusus et Glyceria sp.
Dans et autour de la petite mare (environ 1 are) de l'excavation latérale poussent Typha latifolia, Eleocharis palustris, Ranunculus flammula et Juncus effusus.
La mare permanente du replat sud-ouest (environ 3 ares) est la plus intéressante. Elle jouxte une petite saulaie (Salix div. sp.) entourée de Betula pubescens et Populus tremula. On y trouve Typha latifolia, Sparganium erectum neglectum, Schoenoplectus lacustris, Eleocharis palustris, Glyceria fluitans, Potamogeton cfr natans, Lemna minor, Carex vesicaria, Ranunculus flammula, Ranunculus sp. (fleurs blanches), Veronica scutellata, Juncus effusus, Lycopus europaeus.
Au moins deux autres petites mares temporaires: l'une sur le replat sud-ouest est couverte de Ranunculus flammula, l'autre d'Eleocharis palustris, Typha latifolia, Ranunculus flammula, Juncus articulatus, Juncus effusus.

Monument naturel

Caractéristiques esthétiques des sables et argiles plastiques.

Monument historique

Petite chapelle ND de la Paix à proximité immédiate (en ruine).

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle: cultures.
Occupation du site avant exploitation:
Dernier exploitant: S.A. Etablissement Matissen (Merlemont).
Matériau(x) extrait(s): sable réfractaire.
Déroulement de l'exploitation
Autorisation: 1959.
Fin: 1980.
Réaffectation prévue (dans autorisation): 'L'aspect du sol sera restauré à mesure de l'achèvement partiel successif des travaux en boisant ou en garnissant de végétation les déblais ou remblais destinés à subsister d'une manière permanente'.
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-P. JACOB (AVES)