Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

814 - Sablière des Sept Voleurs

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Ancienne décharge de Grand-Leez / Liberoux
Communes :Gembloux, La Bruyère
Cantonnements DNF :Namur
Surface :9.62 ha
Coordonnées :X Lambert : 177673 - Y Lambert : 138703
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette sablière, propriété de la commune de Gembloux, est très altérée par un ancien versage et par la présence d'un campement permanent de ferrailleurs. Elle comprend plusieurs mares séparées par des zones irrégulières au sable de moins en moins apparent, colonisées par de nombreux ligneux. Localisé dans une région de grande culture, très appauvrie sur le plan biologique, ce site conserve toutefois un intérêt biologique non négligeable (entomofaune, avifaune et herpétofaune) dont il conviendrait de tenir compte lors de sa réhabilitation.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • D0 - Hesbaye
  • D1 - Hesbaye occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Grand-Leez9.6 haGEMBLOUXNAMUR
Saint-Denis0.02 haLA BRUYERENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur9.62 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Gembloux

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNonPrésence2007A. Remacle
Emberiza citrinellaOuiNon1995A. Remacle, J.-P. Jacob
Emberiza schoeniclusOuiNonNicheur1995A. Remacle, J.-P. Jacob
Fulica atraNonNon1995A. Remacle, J.-P. Jacob
Gallinula chloropusOuiNon1995A. Remacle, J.-P. Jacob
Hippolais icterinaOuiNon1995A. Remacle, J.-P. Jacob
Streptopelia turturOuiOui2007A. Remacle
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNon1995A. Remacle, J.-P. Jacob
Ichthyosaura alpestrisOuiNon1995A. Remacle, J.-P. Jacob
Lissotriton vulgarisOuiNon1995A. Remacle, J.-P. Jacob
Rana temporariaOuiNon1995A. Remacle, J.-P. Jacob
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestris1995A. Remacle, J.-P. Jacob
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Chrysochraon dispar2007A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Dryopteris affinis subsp.borreri1 pied2007A. Remacle
Epipactis helleborine2007A. Remacle

Commentaires sur la faune

Oiseaux
Le site présente un intérêt particulier pour deux groupes d'espèces:
- les oiseaux des zones de campagne peu intensifiée qui trouvent dans ce type de site une des dernières possibilités d'installation locale: Emberiza citrinella, Hippolais icterina, Sylvia communis, Streptopelia turtur et Picus viridis;
- les oiseaux des zones humides: Emberiza schoeniclus, Gallinula chloropus, Fulica atra, Anas platyrhynchos.
Site d'alimentation pour Buteo buteo, Pernis apivorus, Falco tinnunculus, Accipiter nisus, Athene noctua, Asio otus, Motacilla flava, Emberiza calandra.
Batraciens
Site de reproduction et de séjour de quatre espèces au moins: Rana temporaria, Bufo bufo, Triturus vulgaris et T. alpestris.
Insectes
- Odonates (inventaire partiel): Ischnura elegans, Coenagrion puella, Enallagma cyathigerum, Pyrrhosoma nymphula, Lestes viridis, Anax imperator, Sympetrum sp.
- Orthoptères: Espèces banales: Tettigonia viridissima, Pholidoptera griseoaptera, Chorthippus parallelus, C. brunneus, C. biguttulus, Tetrix undulata.
- Lépidoptères : Seules des espèces non menacées ont été vues: e.a. Anthocharis cardamines, Gonepteryx rhamni, Araschnia levana, Lasiommata megera, Aphantopus hyperantus, Maniola jurtina, Polyommatus icarus, Lycaena phlaeas; une espèce peut-être vulnérable Papilio machaon et deux espèces migratrices Vanessa cardui et V. atalanta.
- Cicindèles: Petite population de Cicindela campestris dans les quelques zones encore ouvertes et sableuses.
- Hyménoptères Aculéates: Populations relativement importantes d'espèces terricoles se reproduisant dans les talus et aires ensoleillées et à végétation discontinue.
Espèces recensées: les Apoïdes Andrena bicolor*, A. chrysosceles*, A. flavipes*, A. fulva, A. haemorrhoa, Hylaeus hyalinatus*, Ceratina cyanea*; la Chryside Chrysis viridula* (parasite d'Odynerus spinipes), plusieurs espèces d'Halictides, de Nomada et de Sphecodes (non identifiés); l'Euménide Odynerus spinipes*; les Pompilides Anoplius nigerrimus* et Auplopus carbonarius*; les Sphécides Diodontus minutus*, Lindenius albilabris*, Mimumesa unicolor*, Oxybelus bipunctatus*, O. uniglumis*, Trypoxylon minus*.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

Fallopia japonica

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un site humide et sableux d'un intérêt très moyen, mais localisé dans une région biologiquement fort appauvrie. Malgré son état de plus en plus dégradé, cette sablière joue le rôle de refuge pour l'entomofaune sabulicole, en particulier les Hyménoptères Aculéates.

Menaces

Réhabilitation ne respectant pas l'intérêt biologique du site.

Recommandations

Il conviendrait que la réhabilitation de ce site, qui devra inévitablement être réalisée un jour, garantisse le maintien de la partie hors eau la moins altérée et des mares les plus propres. Les éléments biologiques disponibles ont été fournis en 1995 au bureau d'études IRCO, chargé par la commune de Gembloux d'une étude de réhabilitation du site.
Dans la partie moins dégradée, le contrôle des ligneux devra être effectué d'urgence de façon à conserver des zones ouvertes; de même, le caractère sableux devra être maintenu par endroits pour permettre à l'entomofaune spécialisée de survivre.

Plan de gestion

Pas de plan de gestion disponible. Le site a servi de décharge durant plusieurs années.

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ancienne sablière, localisée à environ 1 km au SSW de Grand-Leez, a été creusée à la limite du plateau cultivé s'étendant entre Gembloux et Grand-Leez et de la vallée peu profonde du ruisseau du Tri qui passe au sud et à l'ouest du site.
On y a exploité des sables bruxelliens.
Description du site: Le site, accessible au nord par la rue du Ridias, a été utilisé comme décharge communale, interdite par la Région wallonne dans les années 80. Il est par conséquent très dégradé, non seulement par cette affectation ancienne, mais aussi par l'occupation actuelle de la partie nord par un campement de ferrailleurs, les carcasses de véhicules étant principalement accumulées sur le terre-plein où se trouve un ancien hangar.
La sablière peut être divisée en deux parties:
- la paetie nord (A), vers le chemin agricole et le terre-plein avec le hangar, comprend l'ancien versage (en partie non aplani), limité vers le chemin et une partie du champ par un haut treillis, et, dans le fond de l'excavation, plusieurs mares et zones humides ainsi que quelques zones sèches au relief irrégulier, où le sable est encore apparent par endroits;
- la partie sud (B) est moins étendue et présente une topographie très irrégulière: tas sableux peu élevés, séparés par des dépressions occupées, au moins lors des périodes pluvieuses, par de nombreuses petites mares anastomosées et peu profondes. A l'exception d'une zone ouverte vers l'est (contre le talus extérieur), en partie occupée par une mare bien ensoleillée, ce secteur est très arboré et ombragé.
Les talus délimitant l'excavation sont hauts de 5-6 m maximum, éboulés et en général herbeux avec des ronciers et genêts par endroits; certains présentent de petits pans subverticaux à leur partie supérieure.
Fréquentation du site: Faible sauf par les occupants du campement. Chasseurs.
Présence de déchets: Site très altéré par l'ancien dépotoir et par l'installation du campement de ferrailleurs. Des déchets sont visibles jusqu'au niveau des mares (pneus, amas de planches, ferrailles,...). Dans la partie la plus éloignée du campement, déchets peu nombreux et dispersés. Encore des déchets sauvages récents déposés le long du chemin.
Environnement du site: Champs, bordure boisée du ruisseau du Tri.

Description biologique

Secteur A
Ce secteur, le plus dégradé par le versage et les déchets divers, présente le long des chemins (chemin agricole et chemin allant vers l'ancien hangar) une friche herbacée qui s'est développée sur l'ancien versage: e.a. graminées, Urtica dioica, Artemisia vulgaris, Cirsium arvense, Fallopia japonica,...).
Les ligneux qui envahissent de plus en plus le fond de cette partie sont surtout Salix div. sp., Betula pendula, Alnus glutinosa en bordure des mares, Cytisus scoparius.
Les zones humides, malheureusement encombrées de nombreux déchets divers, comprennent une petite jonchaie à Juncus effusus, des zones à Callitriche sp., quelques massifs peu importants de Typha latifolia, des plages d'Epilobium hirsutum, Rumex cf crispus.
Dans les parties plus sèches, les espèces suivantes ont été observées, outre des mousses et lichens: Rumex acetosella, Lotus pedunculatus, Vicia hirsuta, Crepis capillaris, Inula conyzae (quelques pieds), Cirsium arvense, Agrostis capillaris, Holcus lanatus, Arrhenatherum elatius,...
Secteur B
La petite mare ensoleillée est entourée d'une ceinture partielle d'Epilobium hirsutum. Le reste de ce secteur au sol très irrégulier est couvert d'arbres âgés parfois de plus de 10 ans : Salix div. sp., Betula pendula, Alnus glutinosa.
Dans les mares ombragées, vraisemblablement temporaires, poussent notamment Phragmites australis (très peu dense). Sont aussi présents dans cette zone Silene dioica, Cirsium palustre, Dryopteris carthusiana, D. filix-mas ainsi que Rubus sp.. La bordure méridionale du site est moins arborée (quelques arbres de plus de 20 ans) et est davantage envahie par des ronciers et par Urtica dioica.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle: prairies marécageuses et peut-être terrains de cultures.
Occupation du site avant exploitation: terrains agricoles.
Dernier exploitant: R. Bulla (ou Bulot) & fils (Grand-Leez).
Matériau(x) extrait(s): sable.
Déroulement de l'exploitation
Autorisation: 1972.
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: dépotoir communal fermé dans les années 80 par la Région et, depuis quelques années, installation d'un récupérateur d'épaves de voitures et d'un campement de plusieurs caravanes.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-P. JACOB (AVES)