Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

87 - Bois de Lembrée

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Ferrières
Cantonnements DNF :Aywaille
Surface :9.93 ha
Coordonnées :X Lambert : 236775 - Y Lambert : 122228
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le bois de Lembrée s'étend à l'ouest du village de Ferrières, aux confins des provinces de Liège et de Luxembourg. Il montre une succession végétale assez compléte depuis la roche nue jusqu'à la forêt, qui tient ici essentiellement de la chênaie sessiliflore thermophile. L'intérêt actuel du site réside essentiellement dans l'aspect didactique de cette série évolutive. La présence de quelques espèces de la flore est cependant à souligner, tel le genévrier (Juniperus communis) plus fréquent sur le site voisin de Grande Va, et la doradille septentrionale (Asplenium septentrionale) minuscule fougère des rochers acides. Une partie du bois de Lembrée jouit du statut de réserve forestière.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L2 - Ardenne septentrionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
My9.93 haFERRIERESLIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Aywaille9.93 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Ferrières.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement d'Aywaille, rue de la Reffe, 9, 4920 Remouchamps (Tél. : 04/247.99.90 - Fax : 04/384.82.77).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6364Bois de Lembrée9,93 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
G1.8Chênaies acidophiles

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Asplenium septentrionaleStein (1991)
Festuca heteropachysStein (1991)
Juniperus communis1 pied (bas du versant)Stein (1991)
Plantes - Mousses
Leucobryum glaucumStein (1991)

Commentaires sur la faune

Capreolus capreolus est observé fréquemment.
Sylvia atricapilla, Troglodytes troglodytes, Erithacus rubecula, Phylloscopus collybita, Turdus philomelos, Parus major, Sitta europaea, Regulus regulus, Turdus merula, Fringilla coelebs, Garrulus glandarius, Columba palumbus, Dendrocopos major sont présents dans le site.

Commentaires sur la flore

Juniperus communis (un exemplaire en bas de versant).
Espèces intéressantes pour la région : Asplenium septentrionale, Festuca heteropachys.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un site forestier intéressant par la présence des différents stades évolutifs depuis la roche nue jusqu'à la forêt.

Menaces

Pas de menace particulière, si ce n'est la recolonisation forestière spontanée des landes et pelouses silicicoles.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Un projet de plan de gestion a été rédigé par L.-M. Delescaille en 1998. Les mesures visent à maintenir les différents stades de la succession végétale, en particulier les zones de pelouse silicicole et de lande.

Accès du public

L'accès du public est autorisé sur les sentiers et chemins.

Détails

Description physique

Le site se trouve sur un versant exposé au sud, dominant la vallée de la Lembrée (ou Limbrée), affluent de la rive droite de l'Ourthe, au nord-est de la ferme du même nom. Le socle géologique est constitué de grès du Couvinien.

Description biologique

L'intérêt du site consiste essentiellement en la présence d'une succession de stades évolutifs depuis la colonisation de la roche nue (schistes) jusqu'à la forêt. On y distingue successivement :
- une colonisation de la roche nue par les mousses et les lichens ;
- une communauté des anfractuosités constituée de la fougère Asplenium septentrionale ;
- une pelouse ouverte silicicole à Festuca heteropachys ;
- une lande à Calluna vulgaris avec aussi Teucrium scorodonia, Rumex acetosella, Deschampsia flexuosa, Danthonia decumbens ponctuée ici et là de jeunes Fagus sylvatica, Frangula alnus, Quercus petraea, Q. robur, Corylus avellana, Betula pendula, Malus sylvestris subsp. sylvestris, Sorbus aucuparia,... Les mousses y sont abondantes (Hypnum cupressiforme, Polytrichum formosum, Pleurozium schreberi,...) ;
- des fourrés pionniers de Cytisus scoparius ;
- une chênaie sessiliflore de haut de versant dominé par Quercus robur, avec aussi Q. petraea, Pinus sylvestris sur une strate herbacée composée de Deschampsia flexuosa, Teucrium scorodonia, Lonicera periclymenum, Carex pilulifera, Danthonia decumbens, Agrostis stolonifera et diverses espèces de mousses comme Hypnum cupressiforme, Dicranella heteromalla, Campylopus paradoxus, Polytrichum formosum,... ;
- une chênaie à Leucobryum glaucum, mêlée de pin sylvestre, dans le bas des versants.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Le site était jadis recouvert d'une lande à bruyère qui s'est maintenue jusqu'à la fin du 19e siècle. Ensuite il a été planté de pin sylvestre (bas de versant) alors qu'une chênaie sessiliflore se développait sur le haut des versants.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994).