Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

907 - Ancienne Carrière de marbre de Rhisnes

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière souterraine Artoisenet
Communes :La Bruyère
Cantonnements DNF :Namur
Surface :7.55 ha
Coordonnées :X Lambert : 179797 - Y Lambert : 132955
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de calcaire associée à une carrière souterraine de marbre comprend une excavation en fosse profonde de plus de 15 m, limitée par des falaises en général assez éboulées et arborées. Le fond du site est occupé par une pièce d'eau au niveau variable. Certaines parties du site portent une végétation pionnière plus ou moins rase apparentée à un Alysso-Sedion. Le principal intérêt biologique de cette carrière consiste en la présence d'une population relativement importante de lézard des murailles (Podarcis muralis); de plus, le crapaud accoucheur (Alytes obstetricans) s'y reproduit.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • D1 - Hesbaye occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Rhisnes7.55 haLA BRUYERE (partim ???)NAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur7.55 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNonAu moins 3 chanteurs2007A. Remacle
Bufo bufoOuiNon1997A. Remacle
Rana temporariaOuiNon1997A. Remacle
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Natrix natrixOuiOuiDonnée d'un riverain (à contrôler)
Podarcis muralisOuiNonReproduction2007A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Anthidium punctatumAu moins 4 ex.2007A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Chenopodium rubrum1997A. Remacle
Minuartia hybrida2007A. Remacle

Commentaires sur la faune

Oiseaux
Cantonnement de Columba oenas, Aegithalos caudatus et Picus viridis. Présence d'espèces courantes de l'avifaune des buissons et bosquets.

Amphibiens
Site de reproduction de Bufo bufo, Alytes obstetricans et Rana temporaria.
Présence de Triturus sp.

Reptiles
Population relativement importante de Podarcis muralis (le 22/03/1997, observation de 20-30 adultes) dans l'excavation (parties bien ensoleillées), notamment le long de la falaise NE et au pied des anciennes machines. L'espèce est encore présente en 2007.
D'après des riverains, présence occasionnelle de Natrix natrix (information à contrôler).

Insectes
- Odonates: Coenagrion puella, Ischnura elegans, Anax imperator, Aeshna cyanea, Orthetrum cancellatum, Libellula depressa.
- Orthoptères: peu abondants et appartenant à des espèces banales: Pholidoptera griseoaptera, Tettigonia viridissima, Chorthippus brunneus, C. biguttulus, C. parallelus et Tetrix undulata.
- Lépidoptères Rhopalocères: seulement des espèces non menacées: e.a. Aphantopus hyperantus, Maniola jurtina, Araschnia levana, Pyronia tythonus, Polyommatus icarus.
- Coléoptères Cicindelinae: aucune observation.
- Hyménoptères Aculéates: espèces recensées: Andrena flavipes, Anthidium punctatum (> 4 ex.) et Philanthus triangulum.

Commentaires sur la flore

Présence de Linum catharticum, Saxifraga tridactylites et Herniaria glabra.

Espèces exotiques

Fallopia japonica, Senecio inaequidens,

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un site rocheux de Hesbaye occidentale hébergeant une population assez importante de Podarcis muralis ainsi qu'Alytes obstetricans.

Menaces

- Comblement.
- Embroussaillement.

Recommandations

Si nécessaire, contrôle des ligneux dans les parties bien exposées occupées par le lézard des murailles.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Site interdit.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ancienne carrière de calcaire et de marbre noir (en souterrain) est localisée à l'ouest du village de Rhisnes, entre la ligne de chemin de fer Namur-Bruxelles au NE et la route N904 (rue de Gembloux) au SW. Elle jouxte, de l'autre côté du chemin de fer, l'ancienne carrière de l'Eau Bleue (Na/473/10).
On y a extrait du calcaire frasnien dans l'excavation à ciel ouvert et du marbre noir de Golzinne (frasnien) en souterrain.
Description du site: Cette excavation en fosse, profonde de plus de 15 m (hors eau), est limitée par des falaises assez éboulées et irrégulières, ayant conservé par endroits des pans subverticaux. Ces falaises sont plus ou moins dissimulées par les ligneux qui poussent à leur pied ou s'accrochent aux pentes rocheuses; la falaise NE (plus ou moins parallèle au chemin de fer), la moins élevée et la mieux exposée, est moins arborée. Le fond est occupé par une pièce d'eau qui communique avec la carrière souterraine et dont le niveau est fort variable selon les années. Ainsi, en été 1996, le faible niveau d'eau laissait apparaître des plages rocheuses/pierreuses (à certains endroits terreuses) étendues et presque dénudées.
La partie située entre le chemin d'accès et le chemin de fer est colonisée par de jeunes arbres et arbustes mais présente encore des zones plus ou moins ouvertes, occupées par une végétation assez intéressante.
Plusieurs anciens bâtiments d'exploitation se trouvent dans le fond de l'excavation, ainsi que l'ancien concasseur.
Fréquentation du site: Malgré l'interdiction d'accès au site et la surveillance du propriétaire, le site semblait en 1997 assez fréquenté: pêcheurs, plongeurs (site intéressant car partie souterraine noyée), enfants,...
Présence de déchets: Ancien versage (déchets inertes, ferrailles, souches,...) vers le sud (déchets jetés du haut de la falaise). En 1997, traces de déchets (e.a. planches) sur la falaise SW, pneus dispersés, tas d'asphalte près du chemin d'accès (près des rails), versage actif d'inertes vers le hangar arrivant au contact de l'eau.
Environnement du site: Vers le NE, chemin de fer Namur-Bruxelles et, au-delà, ancienne carrière de l'Eau Bleue (Na/473/10); vers le sud et le SW, terrains agricoles et route N904; au NW, terrain réaffecté en parc à containers de la commune de La Bruyère.

Description biologique

La végétation ligneuse qui a colonisé les falaises et certains replats est représentée par Salix div. sp. (dont Salix caprea), Acer pseudoplatanus, Prunus avium, Betula pendula, Tilia sp., Ulmus sp., Fraxinus excelsior, Crataegus monogyna, Rosa groupe canina, Cornus sanguinea, Sambucus nigra, Corylus avellana, Prunus spinosa, Ribes uva-crispa, Symphoricarpos albus, Clematis vitalba, Hedera helix, Rubus sp.,...
Le fond, très pierreux/caillouteux, comprend une zone de battance des eaux et est fort dénudé: Lysimachia nummularia, Polygonum lapathifolia/persicaria, Chenopodium rubrum, Solanum dulcamara, Lycopus europaeus, Mentha sp., Epilobium parviflorum, Eupatorium cannabinum, Geranium robertianum, Cirsium arvense,... Aucune végétation flottante sur la pièce d'eau, mais quelques Potamogeton crispus.
Dans les parties sèches (terre-plein graveleux près des bâtiments, bordure du chemin d'accès, aires entre l'accès et le chemin de fer), la végétation comprend localement des espèces pionnières de pelouses de l'Alysso-Sedion: Sedum acre, Saxifraga tridactylites, Minuartia hybrida, Erophila verna, Arenaria serpyllifolia, Cerastium pumilum, C. glomeratum, Myosotis ramosissima.
De nombreuses autres plantes sont présentes dans le site, notamment des plantes pionnières des milieux anthropiques et des espèces d'ourlets: e.a. Urtica dioica, Herniaria glabra, Sagina procumbens, Fallopia japonica, Hypericum perforatum, Viola odorata, Alliaria petiolata, Lepidium campestre, Fragaria vesca, Sanguisorba minor, Aphanes arvensis, Lotus corniculatus, Lathyrus sylvestris, Trifolium campestre, Medicago lupulina, Oenothera sp., Geranium pusillum, G. dissectum, G. columbinum, Daucus carota, Linum catharticum, Anagallis arvensis, Origanum vulgare, Galeopsis angustifolia, Plantago lanceolata, Echium vulgare, Veronica arvensis, Verbascum thapsus, Dipsacus fullonum, Hieracium murorum, H. lachenalii, H. pilosella, Carlina vulgaris, Centaurea jacea, Achillea millefolium, Inula conyzae, Crepis biennis, Senecio inaequidens, Poa compressa, Brachypodium sylvaticum, Dryopteris filix-mas.
Sur les falaises poussent quelques fougères communes: Asplenium trichomanes, Polypodium vulgare s.l. (falaises ombragées) et Asplenium ruta-muraria (falaise ensoleillée).

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle: d'après le propriétaire, la carrière était déjà exploitée il y a 200 ans.
Occupation du site avant exploitation:
Dernier exploitant: Mr Gilles, exploitant de la carrière de grès voisine (Na/473/08), est locataire du site. Concassage de déblais (jadis, le produit était utilisé pour la fabrication de dalles).
Matériau(x) extrait(s): calcaire et marbre noir.
Référence ex-DPPGSS: Rhisnes 4 (partie SE)
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin: suite à l'éboulement de la route N904 vers 1976, l'exploitation a été fortement ralentie puis finalement arrêtée (d'après le propriétaire).
Réaffectation prévue (dans autorisation): ?
Réaffectation effective: étang de pêche. Ancien versage au niveau de la falaise SE. En été 1997, comblement en cours d'une partie du fond. Exploitation des déblais.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-P. JACOB (AVES)