Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

919 - Le Jeune Chênoi

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Le Jeune Chênoy
Communes :Andenne
Cantonnements DNF :Namur
Surface :20.98 ha
Coordonnées :X Lambert : 197134 - Y Lambert : 128093
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de terres plastiques comprend un secteur couvert d'une friche sur un ancien dépotoir réhabilité en 1997-98 et un secteur peu altéré incluant plusieurs étangs et mares ainsi qu'une zone à Calluna vulgaris envahie par de nombreux ligneux pionniers. Avant réhabilitation, le site hébergeait au moins six espèces de batraciens (dont Alytes obstetricans), l'Orthoptère Myrmeleotettix maculatus, un peuplement odonatologique assez diversifié, ainsi que Pyrola rotundifolia. Plus récemment, trois espèces de tritons, dont le rare Triturus cristatus, y ont été notées.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • E5 - Pays sambro-mosan

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bonneville20.98 haANDENNENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur20.98 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Réhabilitation du dépotoir par GALERE (fin 1997-1998).

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
C3.5Végétation pionnière et éphémère des rives périodiquement exondées

Commentaires sur les biotopes

Boisement spontané.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Anthus trivialisOuiNon1 cantonnement2007A. Remacle
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNonReproduction (assez abondant)2000B. Redant
Bufo bufoOuiNonReproduction2000CB. Redant
Ichthyosaura alpestrisOuiNonReproduction2010CXavier Vandevyvre
Lissotriton helveticusOuiNonReproduction (abondant)2010CXavier Vandevyvre
Lissotriton vulgarisOuiNonReproduction2010CXavier Vandevyvre
Rana temporariaOuiNonReproduction2007CA. Remacle
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon1 ad.2007A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Leptidea sinapisNonNon1997CA. Remacle
Melanargia galatheaNonNonreproduction2010BX. Vandevyvre
Invertébrés - Insectes - Libellules
Sympetrum danaeNonNon1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestrisPrésente un peu partout2007CA. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Myrmeleotettix maculatus1997A. Remacle
Tetrix tenuicornis1997A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Centaurium erythraea2010CXavier Vandevyvre
Epipactis helleborineQuelques pieds1997CA. Remacle
Listera ovataQuelques pieds1997CA. Remacle
Pyrola rotundifoliaPetite plage1997BA. Remacle

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Oiseaux
Nidification de Gallinula chloropus, Anthus trivialis et autres passereaux banaux des clairières.

Amphibiens
Reproduction d'au moins 6 espèces: Rana temporaria, Bufo bufo (pièce d'eau forestière), Alytes obstetricans, Triturus helveticus (abondant), T. vulgaris et T. alpestris.

Insectes
- Odonates (1997): Lestes sponsa, L. viridis, Pyrrhosoma nymphula, Ischnura elegans, Coenagrion puella, Orthetrum cancellatum, Anax imperator, Aeshna grandis, Sympetrum sanguineum, S. danae.
- Orthoptères: Pholidoptera griseoaptera, Nemobius sylvestris (lisière du bois), Chorthippus biguttulus, C. brunneus, C. parallelus, Chrysochraon dispar, Myrmeleotettix maculatus, Tetrix tenuicornis.
- Lépidoptères Rhopalocères: Leptidea sinapis, Anthocharis cardamines, Coenonympha pamphilus, Pyronia tithonus, Maniola jurtina, Inachis io, Polyommatus icarus, Lycaena phlaeas, Celastrina argiolus.
- Coléoptères Cicindelinae: Cicindela campestris, présente en 1997 un peu partout, en particulier sur les deux buttes.
- Hyménoptères Aculéates: faible abondance.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un ancien site d'extraction de terres plastiques dont l'intérêt biologique de la partie hors dépotoir n'est pas négligeable: reproduction de six espèces de batraciens, diversité du peuplement odonatologique,... L'ancien dépotoir a été réhabilité à la fin des années 1990.

Menaces

- Réhabilitation du dépotoir effectuée en 1997-98 (GALERE): puits de dégazage, pompage des lixiviats et traitement en stations d'épuration, couverture par des terres argileuses prises sur place (buttes) et semis d'une prairie.
- Boisement spontané (secteur D).

- L'étang situé à l'Est sert en partie de mare abreuvoir et est fortement eutrophisé (2010)

- les zones "humides" subissent la présence des sangliers (2010)

Recommandations

L'ancien dépotoir a été récemment réhabilité, avec pour conséquence la disparition des deux buttes et d'une partie des petites pièces d'eau.
La partie D devrait être fortement éclaircie ou même déboisée afin d'y favoriser le développement de Calluna vulgaris.

Plan de gestion

- Périmètre sous la gestion du DNF. En 2010, projet de (re)-creusement et de remise en lumière de mares. La mare forestière sera partiellement remise en lumière et le bois coupé sera entreposé à proximité des mares (abri batraciens).

- Proposition d'ajout au site Natura2000 BE35005 (2010).

Accès du public

Accès interdit.

Détails

Description physique

Situation générale: Le site occupe une partie du bois au lieu-dit 'Le Jeune Chênoi', localisé à environ 1,2 km à l'est de Thon et à moins de 1 km au sud de Bonneville.
On y a extrait des terres plastiques dans le plateau limité au nord par la Meuse, à l'ouest par le Samson, au sud par le ruisseau de Strouvia, affluent du Samson, et à l'est par le ruisseau d'Andenelle.
Description du site: Le site décrit ici, assez complexe, occupe la partie NE du bois. D'ouest en est, il comprend (1997):
- à la bordure ouest, une pièce d'eau (A) incluse dans le bois (10-20 ares);
- une vaste zone en friche (B) correspondant à un ancien versage actuellement en cours de réhabilitation; celui-ci a conduit au remblayage de l'excavation la plus grande et la plus récente du site;
- au sud et à l'est du dépotoir, un secteur (C) apparemment non altéré par des dépôts de déchets, où se trouvent plusieurs petites mares, presque toutes localisées au sud du chemin traversant le site (l'une d'entre elles, d'un diamètre approximatif de 10 m, est assez profonde et dépourvue de végétation; un tuyau y arrive) et, vers l'est, deux buttes peu élevées, plus ou moins dénudées. Le chemin, très humide, passe entre les deux buttes avant de pénétrer dans le bois. Dans ce secteur subsiste, près de l'étang A, une sorte de merlon terreux/argileux haut de 3-4 m et éboulé, tout près duquel se trouve une zone humide de 2-4 ares; ailleurs, quelques lambeaux de talus peu élevés sont visibles;
- entre les buttes et l'étang oriental s'étend une zone (D) colonisée par divers ligneux pionniers qui a été récemment et très partiellement éclaircie;
- à l'est, une pièce d'eau (E) profonde (la plus grande du site), plus ou moins arrondie et en grande partie incluse dans une pâture (le bétail vient s'y abreuver - panneau 'Pêche réservée'); cet étang est prolongé vers l'ouest par une sorte de fossé ombragé, bien visible sur la carte IGN.
Le site est accessible par l'ouest par la rue de la Bouteille. L'entrée du bois est fermée par une grille.
Fréquentation du site: Le chemin d'accès au bois et à l'ancien versage est fermé par une grille. Le site semblait jusqu'au printemps 1997 peu fréquenté. Toutefois, en août, l'apparition d'un panneau GALERE, ainsi que des traces de carottage sur les buttes, semblait indiquer un changement d'affectation; il s'agit en fait de la réhabilitation de l'ancien dépotoir.
Présence de déchets: Ancien versage (présence de plusieurs piézomètres): des inertes sont encore visibles et, vers l'est, des immondices ménagers non recouverts sont colonisés par des saules et des bouleaux. Cet ancien dépotoir nécessite un assainissement sérieux, qui a débuté fin 1997.
Environnement du site: Le site est inclus dans un bois, lui-même entouré de terrains agricoles.

Description biologique

Description botanique réalisée en 1997 avant la réhabilitation
Parmi les pièces d'eau, l'étang A est le seul forestier: situé en bordure du bois, il est entouré de Salix div. sp., Pinus sylvestris, Alnus glutinosa, Quercus robur, Fagus sylvatica, Betula pendula, Sorbus aucuparia, Ilex aquifolium, Frangula alnus, Cytisus scoparius, Lonicera periclymenum,..., mais reste bien ensoleillé. Une partie de la surface est couverte de Potamogeton cfr natans et quelques rares touffes de Juncus effusus sont présentes çà et là en bordure.
Quant à l'étang le plus grand (E), en partie intégré à une pâture, il est limité vers l'ouest et le SW par un talus arboré haut de 3-5 m, couvert de Salix div. sp. (surtout S. caprea), Betula pendula, B. pubescens, Pinus sylvestris, Quercus, jeunes Fraxinus excelsior, Fagus sylvatica et Populus tremula, Cornus sanguinea, Crataegus monogyna, Malus sylvestris, Rosa sp., Frangula alnus, Alnus glutinosa, Rubus sp. (présence de hampes dispersées d'Epipactis helleborine sur ce talus). La végétation des berges est peu abondante: bordure très discontinue de Juncus effusus et J. inflexus, avec, près de l'eau, Lycopus europaeus, Equisetum palustre, Cirsium palustre, Lysimachia nummularia, Luzula pilosa, Carex sylvatica, C. pallescens, Deschampsia cespitosa, Dactylorhiza du groupe de D. maculata (> 30 hampes florales vues); dans l'eau, plusieurs plages importantes de Potamogeton crispus, visibles lorsque l'eau n'est pas trop turbide.
Au niveau des autres mares et zones humides du secteur C, qui sont toutes peu profondes, les plantes recensées sont les suivantes: Juncus effusus, J. conglomeratus, J. inflexus, J. tenuis, J. articulatus, J. bulbosus, Typha latifolia, Potamogeton natans, Phragmites australis (très peu abondant), Alisma plantago-aquatica, Epilobium hirsutum, Lysimachia nummularia, Potentilla anserina, Cirsium palustre, Lythrum salicaria, Agrostis canina.
La friche est très peu colonisée par les ligneux. On y trouve, outre des ronciers, Ranunculus repens, Potentilla anserina, Melilotus albus, M. altissimus, Trifolium dubium, T. repens, T. campestre, Medicago lupulina, Vicia sativa, V. hirsuta, Lathyrus latifolius, L. pratensis, Daucus carota, Dipsacus fullonum, Artemisia vulgaris, Tanacetum vulgare, Tussilago farfara, Taraxacum sp., Cirsium arvense, C. vulgare, Matricaria maritima subsp. inodora, Eupatorium cannabinum, Achillea millefolium, Leontodon saxatile, Leontodon autumnalis, Prunella vulgaris, Odontites vernus serotinus, Linaria vulgaris, Verbena officinalis, diverses poacées dont Deschampsia cespitosa, Molinia caerulea et Calamagrostis epigejos, Juncus effusus, J. inflexus, Carex hirta, Carex flacca,...
Les deux buttes du secteur C, au sol argileux et fissuré, sont dénudées sur environ 50% de la surface: jeunes Pinus sylvestris (de moins de 10 ans), Betula pendula, Alnus glutinosa, avec des lichens et diverses herbacées éparses: Equisetum arvense, Hypericum perforatum, Fragaria vesca, Centaurium erythraea, Prunella vulgaris, Veronica officinalis, Hieracium bauhinii, Tussilago farfara, Hypochoeris radicata, Leontodon autumnalis, L. saxatilis, Agrostis canina, Juncus effusus, J. conglomeratus, Dactylorhiza groupe maculata (quelques hampes florales). Ces deux buttes ont été arasées en 1998.
La zone arborée D, entre les buttes et l'étang E, est couverte d'un peuplement dense de Betula pendula, Pinus sylvestris, Alnus glutinosa, Salix div. sp., avec quelques Cytisus scoparius, Rubus sp., Pteridium aquilinum et Calluna vulgaris (touffes le plus souvent âgées). Parmi la végétation herbacée, Equisetum arvense (abondant), Hypericum humifusum, Eupatorium cannabinum, Carex flacca, Luzula pilosa, Dactylorhiza groupe maculata (> 50 hampes vues dans la seule zone traversée).
D'autres plantes ont aussi été observées dans le site, notamment Carex pilulifera, Luzula multiflora, Potentilla erecta et Pyrola rotundifolia dont une petite station (± 25 hampes florales en 1997) a été trouvée à la bordure sud du 'fossé' prolongeant vers l'ouest la pièce d'eau E.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site avant exploitation: ?
Matériau(x) extrait(s): terres plastiques.
Référence DPPGSS: Bonneville n° 2.
Déroulement de l'exploitation: non documentée.
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: excavation anciennement remblayée par des déchets. Depuis peu (fin 1997-1998), site réhabilité par GALERE.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

N2000

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)

Agent DNF en 2010: Quentin Houssier (0477781545)