Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

923 - Sablière de Beauloye

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Sablière de Bauloi
Communes :Namur
Cantonnements DNF :Namur
Surface :5.02 ha
Coordonnées :X Lambert : 188544 - Y Lambert : 133657
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne sablière incluse dans un petit bois était anciennement utilisée comme site de tir. Dans les années 1990, le fond, plus ou moins humide selon les endroits, présentait deux parties planes délimitées par des merlons et une minuscule dépression probablement parfois sous eau. La végétation herbacée y était clairsemée et les ligneux pionniers très peu abondants. Les talus, hauts de 8-10 m maximum, étaient envahis par divers arbres et arbustes; le caractère sableux était encore net au niveau de deux pentes bien exposées. A cette époque, la carrière était biologiquement intéressante comme milieu rare en Hesbaye occidentale offrant des possibilités de nidification à diverses espèces d'Hyménoptères Aculéates terricoles et même sabulicoles (Colletes cunicularius, notamment). Toutefois, elle a été fortement dégradée au début des années 2000 et en partie remblayée par des déchets et les pentes sableuses sont à présent complètement boisées. Une importante population de triton alpestre (Triturus alpestris) ainsi qu'une ponte de crapaud calamite (Bufo calamita) ont néanmoins encore été observées récemment.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • D1 - Hesbaye occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Cognelée5.02 haNAMURNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur5.02 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Namur, 39, avenue Reine Astrid, 5000 Namur (Tél. : 081/71.54.11 - Fax : 081/71.54.10).

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNon1 ch.2009L. Wargé, JY Baugnée, E. Bisteau
Bufo bufoOuiNon1997A. Remacle
Bufo calamitaOuiOuiponte2007JY Baugnée, E. Bisteau
Ichthyosaura alpestrisOuiNon> 30 ex.2007JY Baugnée, E. Bisteau
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Callophrys rubiNonNon1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestris2002A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Andrena vaga1997A. Remacle
Colletes cunicularius1997A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Epipactis helleborine> 10 pieds2007JY Baugnée, E. Bisteau
Erysimum cheiranthoides> 30 pieds (probablement introduit avec graviers mosans)2009JY Baugnée, E. Bisteau

Commentaires sur la faune

Mammifères
Nombreux lapins (Cytisus scoparius et Calluna vulgaris broutés dans le fond).
Présence d'un terrier de Vulpes vulpes.

Oiseaux
Parus cristatus (pins - espèce peu répandue en Moyenne Belgique) et avifaune arboricole banale.

Batraciens
Bufo bufo (entendu; mare asséchée).

Insectes
- Orthoptères: présence des cinq espèces très communes: Pholidoptera griseoaptera, Tettigonia viridissima, Chorthippus brunneus, C. biguttulus et C. parallelus.
- Lépidoptères: une espèce sujette à un faible risque: Callophrys rubi; deux espèces migratrices; Vanessa cardui et V. atalanta; diverses espèces non menacées: e.a. Gonepteryx rhamni, Inachis io, Maniola jurtina, Aphantopus hyperantus, Pyronia tithonus, Araschnia levana, Lycaena phlaeas, Thymelicus lineola, Ochlodes venata.
- Coléoptères Cicindelinae: petite population de Cicindela campestris.
- Hyménoptères Aculéates: cette sablière héberge des nids dispersés ou rassemblés par petits groupes dans le fond et surtout sur les pentes sableuses bien exposées (> 100 nids actifs en mai 1996 à côté de nids terminés). Espèces recensées: Andrena barbilabris*, A. bicolor*, A. clarkella*, A. flavipes*, A. vaga*, Colletes cunicularius*, halictes, Odynerus sp. (± 10 nids).



Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

Buddleja davidii, Castanea sativa, Coronopus didymus, Datura stramonium, Fallopia japonica, Prunus serotina, Quercus rubra, Senecio inaequidens,

Conservation

Objectifs de conservation

Maintien d'un petit site sableux (milieu très rare en Hesbaye occidentale) abritant le crapaud calamite (Bufo calamita) ainsi qu'auparavant, un peuplement d'Hyménoptères Aculéates solitaires terricoles.

Menaces

Colonisation forestière des talus sableux, en particulier la pente NE, conduisant à une perte d'attractivité à l'égard des insectes psammophiles et de Cicindela campestris.
Autre menace (potentielle): dépôts de déchets.

Recommandations

Il conviendrait de contrôler les ligneux au niveau du talus NE encore nettement sableux et attractif. Dans le fond, la colonisation par les ligneux est très faible. Obtention d'un statut de conservation.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Site fermé (grillage).

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ancienne sablière est localisée à moins de 1 km au SE de Cognelée, plus précisément à 300 m à l'est de la route N924 (route de Wasseiges). Le ruisseau du Fond d'Arquet passe tout près du site, à l'ouest du chemin.
On y a exploité à flanc de coteau des dépôts tertiaires sableux avec amas de cailloux blancs et cailloux oolithiques.
Description du site: Cette petite sablière est accessible par la route N924 (route de Wasseiges) en empruntant le chemin de Beauloye qui mène notamment à la ferme-château de Bauloi (Beauloye), localisée à environ 500 m au NE du site. La sablière, utilisée jadis comme champ de tir, est incluse dans un petit bois sur sol acide; vers le chemin, le site est fermé par une grille et une clôture en mauvais état (panneau ancien: 'Défense de pénétrer dans le champ de tir'). Entre le chemin et l'excavation proprement dite se trouve une zone arborée à végétation assez rudérale où des déchets ont peut-être été déposés.
De forme plus ou moins rectangulaire, l'excavation est allongée dans l'axe NW-SE; elle est limitée par des talus éboulés hauts de 3 à 8-10 m selon les endroits et plus ou moins colonisés par des ligneux et des genêts. Le talus NE, le mieux exposé, montre deux coulées sableuses, l'une très étroite, l'autre plus importante, limitée vers le bas par des barbelés (panneau: 'Chasse privée - Interdit'). Le sable est diversement coloré et des bancs de graviers clairs sont visibles à certains endroits.
Le fond montre vers le chemin une dépression rectangulaire, peut-être parfois sous eau, une petite aire bétonnée (reste probable de la base d'une baraque) et, à proximité de celle-ci, une zone couverte de bandes de caoutchouc.
Dans la partie SE, deux merlons sableux (avec inertes dans l'un), orientés NW-SE et hauts de 2-2,5 m délimitent deux zones planes à végétation herbacée discontinue, au sol sableux (mêlé d'abondants graviers) et humide par endroits.
Fréquentation du site: Faible.
Présence de déchets: Présence à l'angle NE d'un petit versage (branches surtout). Près de l'entrée, tas de quelques poteaux en bois et, vers l'angle sud du fond, empillement de pneus. Inertes visibles à quelques endroits, notamment au niveau d'un des merlons. A l'ouest, de l'autre côté du chemin, petit versage actif.
Environnement du site: Petit bois. Vers le sud, minuscule sablière (Na/474/16), habitation et grand bois de Grande Salle (zone forestière d'intérêt paysager). Le ruisseau du Fond d'Arquet passe tout près du site, à l'ouest du chemin.

Description biologique

A. REMACLE (observations effectuées en 1996-97):
Outre la partie entre le chemin et l'excavation, les ligneux ont surtout colonisé les talus de la sablière, hormis quelques bouquets dans le fond: Betula pendula, Betula pubescens, Salix caprea, Sorbus aucuparia, Acer pseudoplatanus, quelques Pinus sylvestris, Prunus avium, Quercus, Fraxinus excelsior, ainsi que Lonicera periclymenum, Cytisus scoparius, Rubus sp. et Calluna vulgaris, présente vers le haut des coulées sableuses et au-dessus des talus, en particulier au sommet de la pente sableuse la plus large où elle est envahie par des bouleaux. Pteridium aquilinum et Deschampsia flexuosa poussent sur certains secteurs des talus.
Un des deux merlons est envahi de ronces et de plantes pionnières des milieux anthropiques telles que Tanacetum vulgare, Artemisia vulgaris, quelques Fallopia japonica, Urtica dioica,...
Près de l'accès, une aire de moins d'un are est colonisée par de jeunes bouleaux (Betula pendula et B. pubescens), Cytisus scoparius, Calluna vulgaris (touffes broutées), Polytrichum sp., Hieracium lachenalii,... Au niveau de la petite mare sèche croissent quelques m² de Typha latifolia, Juncus effusus sur une partie du pourtour, Potentilla anserina et Persicaria lapathifolia.
Ailleurs, la végétation herbacée est discontinue et assez peu intéressante, composée notamment de Polytrichum sp., Ranunculus repens, Caltha palustris (quelques plants), Sagina procumbens, Cerastium sp. (annuel), C. fontanum, Rumex acetosella, Hypericum perforatum, Potentilla anserina, Oenothera sp., Geranium dissectum, Verbena officinalis, Prunella vulgaris, Mentha sp., Lycopus europaeus, Veronica officinalis, V. serpyllifolia, V. arvensis, Taraxacum sp., Artemisia vulgaris, Hypochoeris radicata (abondant), Tussilago farfara, Bellis perennis, Erigeron acer, Cirsium arvense, Juncus effusus (une plage dans l'aire limitée par les deux merlons), Luzula campestris/multiflora, Carex pilulifera, diverses poacées globalement peu abondantes (e.a. Poa annua, Holcus lanatus, Deschampsia flexuosa, Agrostis sp.).
E. BISTEAU et JY BAUGNEE (observations de mai 2007):
Le site a été fortement dégradé depuis les années 1990, en particulier par le versage de divers déchets et ensuite le remblayement par des inertes (briquaillons, planches, etc.). Le fond de la carrière ne présente quasiment plus de parties sableuses. La végétation est constituée d'espèces pionnières à tendance rudérale. Les massettes ont complétement disparu et on note à présent une grande flaque temporaire dépourvue de toute végétation. Au moment de la visite, cette flaque renfermait de nombreux tritons alpestres (Triturus alpestris) ainsi qu'une ponte de crapaud calamite (Bufo calamita). La présence de ce dernier est à souligner car aucune population n'est connue à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde ! Il s'agit d'une espèce d'intérêt communautaire visée par le décret Natura 2000. Localement, on observe aussi le développement d'une friche plus ou moins dense avec Rubus sp., Picris hieracioides, Heracleum sphondylium, Tanacetum vulgare, etc.
Les parois de l'ancienne excavation sont actuellement reboisées: le versant exposé au sud est colonisé par Betula pubescens, Betula pendula, Salix caprea, Sorbus aucuparia, Quercus petraea, Acer pseudoplatanus, Calluna vulgaris, Cytisus scoparius, Deschampsia flexuosa, Epipactis helleborine et même Vaccinium myrtillus, très rare en Hesbaye.
Le bois qui entoure la carrière est constitué en partie d'un peuplement mélangé riche en bouleau (Betula pubescens surtout) et sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia), avec aussi Ilex aquifolium, Acer pseudoplatanus, Carpinus betulus, Fagus sylvatica, Prunus serotina, Quercus rubra et en sous-bois Lonicera periclymenum, Pteridium aquilinum, Rubus spp., Vaccinium myrtillus (très localisé), Convallaria majalis, etc. On note aussi quelques petites plantations de douglas et d'épicéas.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation: bois.
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): sable.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: tir abandonné.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx) et J.-P. JACOB (AVES). - E. BISTEAU & J.-Y. BAUGNEE (SPW/DGARNE/DEMNA/DNE/OFFH, Avenue Maréchal Juin, 23, B-5030 Gembloux).