Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

933 - Les Batis

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière de l'ancienne cimenterie / Bois Castagne
Communes :Profondeville
Cantonnements DNF :Namur
Surface :2.14 ha
Coordonnées :X Lambert : 184142 - Y Lambert : 116958
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de calcaire comprend un ancien bâtiment réaffecté près de l'accès, une excavation occupée par une friche et actuellement en cours de comblement par des inertes, une falaise en dalle fort dénudée et exposée au nord, un terre-plein supérieur d'où sont déversés les déchets et une succession de petits replats plus ou moins pierreux dominant, vers l'ouest, la petite falaise latérale et une partie de la dalle. Ce site héberge une population non négligeable de Podarcis muralis et de Cicindela campestris, ainsi qu'une importante station de Dactylorhiza fuchsii. Le Coléoptère Cicindela silvicola, très rare en Wallonie, y a été recensé.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F3 - Condroz occidental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Rivière2.14 haPROFONDEVILLENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur2.14 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Profondeville.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Natrix natrixOuiOui2016J.-Y. Baugnée
Podarcis muralisOuiNonReproduction2016A. Remacle, J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Limenitis camillaNonNon1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestrisReproduction1997A. Remacle
Cicindela silvicola1 ex.1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Anthidium oblongatum1997A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Asplenium scolopendrium2016A. Remacle, J.-Y. Baugnée
Centaurium erythraea1997A. Remacle
Dactylorhiza fuchsii> 370 pieds2016A. Remacle, J.-Y. Baugnée
Epipactis helleborine1997A. Remacle
Lithospermum officinale2016A. Remacle, J.-Y. Baugnée
Polystichum aculeatum2016A. Remacle, J.-Y. Baugnée

Commentaires sur la faune

Reptiles
Population non négligeable de Podarcis muralis, cantonnée à la partie ouest de l'excavation, y compris le replat supérieur.

Insectes
- Orthoptères: au moins Leptophyes punctatissima, Chorthippus brunneus, C. parallelus, Chrysochraon dispar (bordure du terre-plein).
- Lépidoptères: une espèce sujette à un faible risque: Limenitis camilla; diverses espèces non menacées: e.a. Anthocharis cardamines, Gonepteryx rhamni, Pieris div. sp., Pyronia tithonus, Araschnia levana, Lycaena phlaeas, Polyommatus icarus, Thymelicus sp.
- Coléoptères Cicindelinae: présence d'une population non négligeable de Cicindela campestris. Capture d'un exemplaire de Cicindela silvicola (espèce très rare en Wallonie).
- Hyménoptères Aculéates: espèces recensées: Anthidium oblongatum* (espèce rare en Wallonie), Halictides, Ammophila sabulosa.


Commentaires sur la flore

Abondance de Hieracium maculatum.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation de la partie intéressante du site, à savoir la bordure ouest de l'excavation et l'étroit replat supérieur qui hébergent Podarcis muralis, les Cicindèles Cicindela campestris et C. hybrida, ainsi qu'une station importante de Dactylorhiza fuchsii.

Menaces

Embroussaillement des bordures ouest et sud de l'excavation entraînant une perte d'attractivité à l'égard de Podarcis muralis notamment.
Altération de la partie NW du secteur intéressant suite aux travaux de comblement de l'excavation.

Recommandations

Contrôle des ligneux dans la partie intéressante du site.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situation générale: Cette carrière est incluse dans un ensemble plus vaste comprenant le site 'Les Batis' - Na/533/31, en partie occupé par une école. Elle est localisée au sud de la route N928 (route de Floreffe) et du Burnot, à environ 1,5 km de la Meuse et de la route Namur-Dinant.
Elle a été creusée dans le versant de rive droite du Burnot qui passe au nord juste en contrebas du terre-plein supérieur.
On y a extrait du calcaire du Givetien.
Description du site: A l'extrémité est, l'accès arrive à un ancien bâtiment actuellement réaffecté (entreprise de travaux?); le chemin contourne ce bâtiment, longe une falaise haute de 12-15 m et arrive à l'excavation la plus récente dont le fond, déjà anciennement remblayé, est actuellement utilisé comme versage d'inertes, les déchets étant déversés du terre-plein situé à la bordure nord de la cavité (avec petit bâtiment en béton). Ce terre-plein domine vers le nord le Burnot et est occupé par une végétation de friche sur les bordures.
Le fond de l'excavation (non prospecté) est couvert d'une friche à ortie, avec quelques jeunes saules. La partie est est occupée par des fourrés de saules et d'aulnes (Alnus incana). La cavité est limitée vers le sud par une falaise en dalle inclinée à 50-60°, haute de plus de 25 m et pauvre en végétation (exposition nord). Le talus nord correspond au versage actuel.
La bordure ouest incluant plusieurs petits replats et l'étroit replat supérieur qui domine la moitié occidentale de l'excavation constituent les parties biologiquement les plus intéressantes de la carrière: assez pierreux, ils sont colonisés par une végétation discontinue. Un petit sentier part de l'extrémité ouest du terre-plein et monte dans la bordure occidentale qui domine un vallon du bois Castagne; il atteint le replat supérieur puis, au bout de celui-ci, tourne à 90° et pénètre dans le bois au niveau d'une parcelle couverte surtout d'aulnes (Alnus incana).
Fréquentation du site: L'entrée du site, à l'extrémité est (près du bâtiment réaffecté) est fermée par une grille (passage aisé des piétons à côté de celle-ci). Un sentier forestier aboutit sur le haut de l'excavation (côté sud): traces de passage de cavaliers et de motos. Des camions viennent de temps à autre décharger des inertes.
La dalle de cette carrière est mentionnée dans le 'Guide de l'escalade en Belgique' (Dumoulin et Grebeude, 1991) comme site '(***)' offrant de nombreuses possibilités s'il était mieux équipé ou nettoyé.
Présence de déchets: Versage actif d'inertes.
Environnement du site: Grand massif boisé (bois Castagne, bois de Profondeville). Au nord, le Burnot coule au pied du terre-plein et la route de Floreffe (N928) est toute proche. A l'ESE, quelques maisons et une école (Sacré Coeur).

Description biologique

Sur la falaise plus ou moins arborée que longe le chemin d'accès entre le bâtiment et l'excavation poussent entre autres des bryophytes, Dryopteris filix-mas, Asplenium scolopendrium, A. trichomanes, Polystichum aculeatum, Mercurialis perennis, Geranium robertianum, Adoxa moschatellina, Circaea lutetiana,... Près du bâtiment, une petite station d'Epipactis helleborine a été repérée, accompagnée de Solidago virgaurea, Clinopodium vulgare, Lythrum salicaria; à proximité, une petite plage de Dactylorhiza groupe maculata (± 15 hampes florales) près de la pâture à moutons.
La dalle exposée au nord est pauvre en végétation, hormis l'abondance des bryophytes et la présence de quelques jeunes ligneux.
La bordure ouest de l'excavation et l'étroit replat dominant la dalle rocheuse montrent une végétation ligneuse jeune composée de Betula pendula (abondant à certains endroits), Salix caprea, Cornus sanguinea, Rosa canina, Carpinus betulus, Sambucus ebulus, Corylus avellana, ainsi que Clematis vitalba, quelques Cytisus scoparius et Cotoneaster horizontalis (au moins 1). La strate herbacée est très discontinue (moins sur le replat supérieur): quelques plantes de pelouses y côtoient des espèces d'ourlets et forestières ainsi que quelques plantes pionnières des milieux anthropiques: Helleborus foetidus, Hypericum perforatum, Viola hirta, Fragaria vesca, Sanguisorba minor, Lotus corniculatus, Trifolium campestre, T. medium, Melilotus cfr altissimus, Euphorbia amygdaloides, Geranium robertianum, Daucus carota, Centaurium erythraea, Echium vulgare, Lithospermum officinale, Origanum vulgare, Clinopodium vulgare, Ajuga reptans, Teucrium scorodonia, Linaria vulgaris, Veronica officinalis, Campanula trachelium, Hieracium murorum (fort abondant), H. lachenalii, H. maculatum (assez abondant), H. pilosella, Senecio erucifolius, S. jacobaea, Artemisia vulgaris (peu abondant), Taraxacum sp., Leucanthemum vulgare, Erigeron acer, Inula conyzae, Solidago virgaurea (abondant), Carlina vulgaris, Eupatorium cannabinum, Centaurea (Jacea) sp., Picris hieracioides, Carex flacca, C. digitata, Luzula sylvatica, Poa compressa, P. pratensis, Lolium perenne, Festuca sp., Deschampsia cespitosa, Calamagrostis epigejos, Dactylorhiza fuchsii (> 370 hampes florales répartis sur 3-4 ares du replat supérieur), Polystichum aculeatum (1 touffe),...

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): calcaire.
Référence DPPGSS: Rivière n° 1.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: remblayage partiel de l'excavation avec des déchets inertes en cours.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)