Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

954 - Bois de l'Ermitage

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Chastre
Cantonnements DNF :Nivelles
Surface :10.32 ha
Coordonnées :X Lambert : 166485 - Y Lambert : 140472
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La réserve naturelle du Bois de l'Ermitage se localise de part et d'autre du ruisseau de la Houssière, au sud du village de Gentinnes. Elle était jadis occupée par une peupleraie qui a été exploitée en 1983. En rive gauche, la végétation est en pleine évolution : champs d'orties et de gratteron, roselières, cariçaie, ronciers, fourrés de saules et de sureau noir... forment un ensemble inextricable dans lequel de nombreux oiseaux trouvent refuge. Sur la rive droite, c'est le domaine de l'aulnaie avec un sous-bois varié : houblon, angélique, iris jaune... Dans les zones de suintements prennent place de volumineux touradons de laîche paniculée et l'on peut y voir également la violette des marais, devenue si rare en Brabant. La chapelle de l'Ermitage, située non loin, est un lieu de pélerinage.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • D0 - Hesbaye

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Gentinnes10.32 haCHASTRE (partim ???)BRABANT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nivelles10.32 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

CPAS de Chastre.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Oui

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Namur, 39, avenue Reine Astrid, 5000 Namur (Tél. : 081/71.54.11 - Fax : 081/71.54.10).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6028Bois de l'Ermitage1,41 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon2015CCGRND
Corvus frugilegusOuiNonNicheur (40 nids)2011J.-Y. Baugnée, E. Bisteau
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Pelophylax kl. esculentusOuiNon2015P. Dupriez
Rana temporariaOuiNon2015P. Dupriez
Plantes - Plantes supérieures
Berula erecta2015J. Saintenoy-Simon; P. Dupriez
Cardamine amara2015P. Dupriez
Carex paniculata2015J. Saintenoy-Simon; P. Dupriez
Hyacinthoides non-scripta2015P. Dupriez
Viola palustrisJ. Saintenoy-Simon

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Espèces intéressantes : Berula erecta, Carex paniculata, Viola palustris.

Espèces exotiques

Plantes: Alnus incana, Cornus sericea, Prunus serotina

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un des derniers bois du Brabant sablo-limoneux.

Menaces

Eutrophisation.

Recommandations

Milieu très fragile, présentant des zones eutrophisées. Le fauchage avec exportation des orties est à envisager. Abattage d'Alnus incana.

Plan de gestion

Milieu très fragile, présentant des zones eutrophisées. Le fauchage avec exportation des orties est à envisager. Abattage d'Alnus incana.

Accès du public

Etablissement d'un sentier praticable le long d'un transect.

Détails

Description physique

Le site se trouve dans la plaine alluviale du ruisseau de l'Houssière, tributaire du bassin de la Dyle, au sud de Gentinnes.

Géologie : alluvions modernes des vallées, au pied d'une butte de sables bruxelliens.

Description biologique

Sur la rive gauche du Ruisseau de l'Ermitage, on observe :
- des zones très rudéralisées envahies par Urtica dioica et Galium aparine avec quelques pieds de Rubus idaeus, Ribes rubrum, Ribes nigrum. Elles forment des clairières dans des fourrés de Sambucus nigra, Salix cinerea, Salix x multinervis, Salix alba, Salix caprea, Corylus avellana, Alnus glutinosa, etc. ;
- des phalaridaies fragmentaires;
- un groupement à Scirpus sylvaticus;
- des magnocariçaies à Carex acutiformis, Carex riparia, Carex paniculata accompagnés de Lotus pedunculatus, Lathyrus pratensis, Galeopsis tetrahit, Lysimachia vulgaris, Stellaria graminea, Scrophularia cf. umbrosa, Myosoton aquaticum, ...
- une aulnaie à Carex paniculata où poussent également Viburnum opulus, Primula elatior, Solanum dulcamara, Angelica sylvestris, Caltha palustris, Lythrum salicaria,...
Et sur la rive droite de la rivière :
- une aulnaie à Alnus glutinosa (quelques beaux exemplaires), Fraxinus excelsior, Alnus incana, avec dans le taillis Viburnum opulus, Sorbus aucuparia, Corylus avellana, Sambucus nigra, Ulmus x hollandica, Humulus lupulus, Solanum dulcamara (grimpant) et dans la strate sous-arbustive Rubus sp., Ribes rubrum et Ribes nigrum. La strate herbacée est nitrophile. On y note Poa trivialis, Urtica dioica, Filipendula ulmaria, Angelica sylvestris, Deschampsia cespitosa, Primula elatior, Silene dioica, Athyrium filix-femina, Dryopteris dilatata, Geum urbanum, Milium effusum, Rumex sanguineus, Glechoma hederacea, Geranium robertianum, Ajuga reptans, Persicaria hydropiper, Circaea lutetiana, Cirsium oleraceum,...
Sur des sols plus secs apparaissent Lamium galeobdolon subsp. montanum, Scrophularia nodosa, Moehringia trinervia, Veronica montana, Oxalis acetosella, Polygonatum multiflorum, Lonicera periclymenum, Poa nemoralis,...
- des suintements et d'anciens drains occupés par de belles populations de Berula erecta accompagnées de Carex remota, Mentha aquatica, Ranunculus repens, Cirsium palustre, Rumex sanguineus, Galium palustre, Glyceria notata (= plicata),...
- des peuplements d'Iris pseudacorus, entre lesquels flotte Lemna minor
- des magnocariçaies fragmentaires à Carex paniculata
- des magnocariçaies à Carex acutiformis, Scutellaria galericulata, ...
- des scirpaies à Scirpus sylvaticus, Lycopus europaeus, Typha latifolia;
- les eaux claires du ruisseau abritent Callitriche sp., Nasturtium officinale,...
Quelques espèces introduites poussent au nord du site (Spiraea alba, Cornus alba,...).

Monument naturel

A compléter

Monument historique

Chapelle qui est le siège d'un pélérinage.

Histoire du site

D'après Ferraris, le site était jadis occupé par une peupleraie plantée à l'emplacement d'une ancienne prairie humide à hautes herbes. Cette peupleraie fut mise à blanc en 1983.

Divers

Sources

RESNAT-RW

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1997)

Niveau de validation

Validation partielle