Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

956 - Les Roches à Presles

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Aiseau-Presles
Cantonnements DNF :Nivelles
Surface :3.65 ha
Coordonnées :X Lambert : 165305 - Y Lambert : 119569
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le site, constitué d'un éperon rocheux et de versants abrupts, domine la vallée de la Biesme, un affluent de la Sambre. Essentiellement occupée par une chênaie-charmaie calcicole, cette réserve domaniale présente avant tout un intérêt botanique, de par la présence d'une très importante population de laurier des bois (Daphne laureola), une plante rare en Wallonie mais qui semble prospère sur le site.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F0 - Condroz

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Presles3.65 haAISEAU-PRESLESHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nivelles3.65 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Région wallonne.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

nivelle

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6202Les Roches3,65 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Cynoglossum officinale1998J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Daphne laureola2014Divers obs.
Listera ovata1998J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Melampyrum arvense1998J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Melica ciliata1998J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Narcissus pseudonarcissus1998J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Orchis mascula1998J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Orchis purpurea1992Verhaegen (1992)
Pyrus communis subsp. pyraster1998J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Rhamnus cathartica1998J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Rosa rubiginosa1998J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Salvia pratensisDisparu ?1963J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Vincetoxicum hirundinaria1998J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Non classés
Malus sylvestris subsp. sylvestris2014J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données J. Duvigneaud et J. Saintenoy-Simon, 1994): Acer campestre, Acer pseudoplatanus, Agrimonia eupatoria,Anemone nemorosa, Aquilegia vulgaris, Arrhenatherum elatius, Arum maculatum, Asparagus officinalis, Avenula pubescens, Brachypodium sylvaticum, Briza media, Bromus erectus, Carduus nutans, Carex caryophyllea, Carex flacca, Carex sylvatica, Carpinus betulus, Cerastium arvense, Cirsium acaule, Clematis vitalba, Cornus sanguinea, Corylus avellana,Crataegus laevigata, Crataegus monogyna, Cynoglossum officinale, Cytisus scoparius, Daphne laureola, Echium vulgare, Euonymus europaeus, Euphorbia amygdaloides, Fagus sylvatica, Festuca lemanii, Fraxinus excelsior, Galium verum, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Hedera helix, Helianthemum nummularium, Holosteum umbellatum, Hypericum perforatum, Ilex aquifolium, Kickxia elatine, Knautia arvensis, Lamium galeobdolon subsp. montanum, Lathyrus hirsutus, Lathyrus nissolia, Ligustrum vulgare, Listera ovata, Lithospermum offcinale, Lotus corniculatus, Malus sylvestris subsp. sylvestris, Melampyrum arvense, Melica ciliata,Melica uniflora, Mercurialis perennis, Mycelis muralis, Narcissus pseudonarcissus, Onobrychys viciifolia, Orchis mascula, Orchis purpurea, Origanum vulgare, Picris hieracioides, Poa nemoralis, Poa pratensis, Polygala vulgaris, Potentilla argentea, Potentilla neumanniana, Primula veris, Prunus avium, Prunus spinosa, Pyrus communis subsp. pyraster, Quercus robur, Ranunculus auricomus, Rhamnus cathartica, Ribes uva-crispa, Rosa arvensis, Rosa canina, Rosa rubiginosa, Rubus sp., Salvia pratensis, Sambucus nigra, Sanguisorba minor, Scabiosa columbaria, Sedum forsterianum (?), Stachys officinalis, Teucrium scorodonia, Urtica urens, Verbascum lychnitis, Verbena officinalis, Viburnum lantana, Viburnum opulus, Vincetoxicum hirundinaria, Viola hirta, Viola reichenbachiana, Viscum album.

Espèces exotiques

Plantes: Syringa vulgaris.

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un bois calcaire renfermant une magnifique population de Daphne laureola.

Restauration de fragments de pelouses sèches et de pelouses d'ourlet.

Menaces

Proximité d'un lotissement, dépôts sauvages d'ordures.

Recommandations

Les fragments de pelouses calcicoles et d'ourlet décrits par DUVIGNEAUD et SAINTENOY-SIMON (1998) ont totalement disparu par reboisement spontané. En revanche, le peuplement de Daphne laureola, la plante phare du site, est actuellement très prospère et ne semble nullement menacé.

Il serait dès lors opportun d'envisager la création d'ouvertures qui permettrait certainement la réapparation d'un cortège floristique intéressant.

Plan de gestion

Plan de gestion non disponible.

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le site des Roches à Presles se trouve sur un éperon qui domine la Bieme, affluent de la rive droite de la Sambre. Il comporte un étroit plateau entouré de versants abrupts surtout au nord-ouest. Sur le plateau existent d'anciennes excavations provenant de l'exploitation artisanale de calcaire. Des fragments de pelouse calcaire recolonisées par des épineux existent également. Le site repose sur des calcaires givetien et frasnien.

Description biologique

DUVIGNEAUD et SAINTENOY-SIMON (1998) décrivent la végétation du site des Roches à Presles d'après des relevés effectués le 4 août 1994.

La majeure partie du site est occupé par une chênaie à charme avec quelques fragments de hêtraie sur le sommet.

La chênaie à charme est constituée, dans la strate arborescente, de Quercus robur, Fraxinus excelsior, Prunus avium, Fagus sylvatica, ... ; dans la strate arbustive de Carpinus betulus, Corylus avellana, Crataegus laevigata, Clematis vitalba, Viscum album, Rosa canina, Acer pseudoplatanus, ...; dans la strate sous-arbustive de Daphne laureola, Ribes uva-crispa, Crataegus monogyna, Sambucus nigra, Ligustrum vulgare, Ilex aquifolium, Rosa arvensis, Rubus sp., etc. La strate herbacée montre une dominance de Hedera helix et Mercurialis perennis avec aussi Arum maculatum, Brachypodium sylvaticum, Euphorbia amygdaloides, Vincetoxicum hirundinaria, Carex flacca, Stachys officinalis, Lamium galeobdolon subsp. montanum, Primula veris, Viola reichenbachiana, Listera ovata, Carex sylvatica, Ranunculus auricomus, Anemone nemorosa, Narcissus pseudonarcissus, Orchis mascula, Mycelis muralis, Poa nemoralis, Geum urbanum... La régénération forestière est assurée par de nombreuses plantules de frêne.

En lisière forestière évoluent de nombreux arbustes tels Cornus sanguinea, Acer campestre, Euonymus europaeus, Ilex aquifolium, Rosa arvensis, Viburnum lantana, Viburnum opulus, Ligustrum vulgare, Rhamnus cathartica, Malus sylvestris subsp. sylvestris, Pyrus communis subsp. pyraster, Rosa rubiginosa, Prunus spinosa, ainsi que diverses herbacées comme Melica uniflora, Stachys officinalis, Vincetoxicum hirundinaria, etc..

D'anciennes pelouses recolonisées par Prunus spinosa abritent encore une flore intéressante composée de Origanum vulgare, Knautia arvensis, Poa pratensis, Arrhenatherum elatius, Bromus erectus, Briza media, Sanguisorba minor, Galium verum, Festuca lemanii, Agrimonia eupatoria, Lotus corniculatus, Avenula pubescens, Carex caryophyllea, Cerastium arvense, Onobrychys viciifolia, Echium vulgare, Melica ciliata, Melampyrum arvense, Scabiosa columbaria, Cirsium acaule, Helianthemum nummularium, Potentilla neumanniana, Polygala vulgaris, etc. C'est dans cet habitat qu'était présent jadis (au moins jusqu'au années 1960) le rare Salvia pratensis.

Une coupe forestière borde le sud du site. Elle accueille une flore variée dominée par Brachypodium sylvaticum et Poa nemoralis, mais aussi Viola hirta, Teucrium scorodonia, Carduus nutans, Cynoglossum officinale, Lithospermum offcinale, Clematis vitalba, Aquilegia vulgaris, Verbascum lychnitis, Picris hieracioides, Glechoma hederacea, Verbena officinalis, Asparagus officinalis, etc.

Enfin, sur schistes frasniens apparaissent de petites pelouses ouvertes et rases à Potentilla argentea, Kickxia elatine, Holosteum umbellatum, etc. Ces pelouses peuvent évoluer vers une lande à genêt à balai.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

D'après la carte de Ferraris, le site était occupé au 18e siècle par des bois.

Divers

Sources

RESNAT-RW

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1997)

Date de la dernière modification de la fiche

2011-11-30