Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

957 - Vallée de la Lomme à l'ouest du Banal Bois

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Libin, Libramont-Chevigny
Cantonnements DNF :Libin, Saint-Hubert
Surface :4.99 ha
Coordonnées :X Lambert : 218637 - Y Lambert : 74331
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le site, future réserve naturelle domaniale, s'étend en Ardenne le long de la Lomme, en aval des Troufferies de Libin. Il comprend plusieurs types d'aulnaies, des mégaphorbiaies, des bas-marais fragmentaires, des roselières frangeantes ainsi que des groupements de coupes forestières. On y observe notamment la présence du trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata). La faune locale n'a pas encore été inventoriée.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bras3.69 haLIBRAMONT-CHEVIGNYLUXEMBOURG
Libin1.3 haLIBIN (partim ???)LUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Libin0.09 haNeufchâteau
Saint-Hubert4.9 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Libin, 48B, rue du Commerce, 6890 Libin (Tél. : 061/65.00.90 - Fax : 061/65.00.99).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
286Réserve naturelle de Libramont-Chevigny4,99 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Calamagrostis canescens1996J. Saintenoy-Simon
Circaea x intermedia1996J. Saintenoy-Simon
Comarum palustre1996J. Saintenoy-Simon
Menyanthes trifoliata1996J. Saintenoy-Simon
Ranunculus penicillatus1996J. Saintenoy-Simon
Viola palustris1996J. Saintenoy-Simon
Plantes - Mousses
Sphagnum spp1996J. Saintenoy-Simon

Commentaires sur la faune

Le site est extraordinairement parcouru par le gibier et les souilles sont nombreuses.

Commentaires sur la flore

Plantes protégées : Menyanthes trifoliata, Sphagnum div. sp.
Plante menacée : Viola palustris.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection de sites humides de la vallée de la Lomme.

Menaces

Reboisement de certaines parcelles, surfréquentation par le gibier.

Recommandations

Régulation des populations de sangliers.

Plan de gestion

Pas à ce jour.

Accès du public

Site quasi inaccessible.

Détails

Description physique

Le site est coincé entre la Lomme et la ligne de chemin de fer de Namur-Luxembourg, à l'ouest de la voie ferrée, au sud-ouest de l'ancien château de Banal Bois et au nord-est de la fange Bubu.
Géologie : G2a : assise d'Oignies.

Description biologique

D'après les observations de J. SAINTENOY-SIMON datant du 18 juillet 1996 :

Sur le versant de la Lomme, on observe une chênaie sessiliflore à bouleau, avec des éléments de sarothamnaie à Cytisus scoparius et lisière à Teucrium scorodonia. Ce groupement s'enrichit en fougères en bas de versant et évolue vers une chênaie à charme acidiphile à Convallaria majalis et Anemone nemorosa.
Dans la plaine alluviale on note une aulnaie mésotrophe à Impatiens noli-tangere et une aulnaie oligotrophe dans laquelle poussent Alnus glutinosa 2.2, Betula pubescens 3.3, Salix x multinervis, 3.3, Lonicera periclymenum +, Molinia caerulea 4.4, Lysimachia vulgaris 2.2, Menyanthes trifoliata 3.3, Viola palustris 1.2, Caltha palustris 1.2, Dryopteris carthusiana 1.2, Agrostis canina +, Juncus effusus +, Sphagnum sp. 2.2, Polytrichum commune 2.2.
Dans les trouées existent des bas-marais à Comarum palustre et Menyanthes trifoliata qui voisinent avec Juncus acutiflorus, Epilobium palustre, Carex rostrata, Galium palustre, ...
Sur sol un peu plus sec, l'aulnaie accueille Myosotis nemorosa, Calamagrostis canescens, Carex remota, Scirpus sylvaticus, Dryopteris carthusiana, Dryopteris filix-max, Athyrium filix-femina, Stachys sylvatica, Circaea x intermedia, Deschampsia cespitosa, Cardamine pratensis, Crepis paludosa, Impatiens noli-tangere, Chrysosplenium oppositifolium, Carex echinata, Agrostis canina et de hautes herbes hygrophiles comme Filipendula ulmaria, Valeriana repens, Lysimachia vulgaris...
Dans la plaine alluviale non boisée (coupes ou prairies à l'abandon), s'étendent des populations de Filipendula ulmaria, des prés à Calamagrostis canescens, des scirpaies à Scirpus sylvaticus, des saulaies, ...
Dans la Lomme ondule Ranunculus penicillatus. Les bords de la rivière accueillent Luzula sylvatica.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

D'après Ferraris, le site était occupé jadis par des prairies humides.

Divers

Sources

RESNAT-RW
OFFH

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1997)