Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

964 - Fond de Chabrehez

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Noir Ru ou Martin Moulin amont
Communes :Houffalize, Vielsalm
Cantonnements DNF :Vielsalm
Surface :12.50 ha
Coordonnées :X Lambert : 247091 - Y Lambert : 103268
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Situé sur le Plateau des Tailles, le Fond de Chabrehez occupe une partie du lit majeur du Ruisseau du Martin-Moulin, à un endroit où le cours d'eau est appelé Noir Ru, de part et d'autre de la route Chabrehez-Tailles. Le site comporte principalement des prairies humides à bistorte et à canche cespiteuse entourées de plantations résineuses. Plus localement apparaissent des éléments de bas-marais acides, des jonçaies acutiflores et des fragments de prairie submontagnarde à fenouil des Alpes. Deux espèces de papillons diurnes de grand intérêt patrimonial y prospèrent: le nacré de la bistorte (Boloria eunomia) et le cuivré de la bistorte (Lycaena helle) y composent de larges populations jouant apparemment un rôle clé dans la dynamique régionale de ces espèces. Situé en zone d'espaces verts avec surcharge de zone rurale d'intérêt paysager, le site est repris dans le réseau Natura 2000 mais devrait faire l'objet de mesures de gestion urgentes.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L4 - Plateau des Tailles

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bihain1.16 haVIELSALMLUXEMBOURG
Tailles11.34 haHOUFFALIZELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Vielsalm12.5 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Castor fiberOuiNon2017Divers obs.
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon2014Divers obs.
Dryocopus martiusOuiNon2013Divers obs.
Pandion haliaetusOuiNonHalte migratoire2014Divers obs.
Phylloscopus sibilatrixOuiNon2010R. Cors
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNon2010M. Dufrêne et al.
Rana temporariaOuiNon1997CM. Dufrêne et al.
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2010Observations.be
Natrix natrixOuiOui2010Observations.be
Zootoca viviparaOuiNon2010M. Dufrêne, R. Cors
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon2009P. Vangerven
Boloria eunomiaOuiOui2010BM. Dufrêne et al.
Boloria seleneNonNon2015Divers obs.
Brenthis inoNonNon2015Divers obs.
Lycaena helleOuiOui> 50 ind.1997BM. Dufrêne et al.
Lycaena hippothoeNonOui2015Divers obs.
Lycaena tityrusNonNon2010R. Cors
Nymphalis polychlorosNonNon2015P. Van Sanden, P. Vangerven
Plantes - Plantes supérieures
Carex rostrata2016Divers obs.
Comarum palustre2016M. Dufrêne et al.
Crepis paludosa
Dactylorhiza maculataqqc pieds1997CM. Dufrêne et al.
Dactylorhiza majalisqqc pieds1997CM. Dufrêne et al.
Drosera rotundifolia1992-93M.-J. Vos
Equisetum telmateia2016M. Hofman
Lycopodium clavatum2 stations1992-93BM.-J. Vos
Menyanthes trifoliataqqc pieds1997CM. Dufrêne et al.
Meum athamanticum2016M. Dufrêne et al.
Montia minor2011R. Barendse
Narthecium ossifragumM. Dufrêne et al.
Persicaria bistorta2016Divers obs.
Potamogeton polygonifolius2016Divers obs.
Ranunculus platanifolius2016A. Schneider
Scutellaria minor2016A. Schneider
Succisa pratensis2016Divers obs.
Viola palustris2016Divers obs.
Wahlenbergia hederacea2016Divers obs.

Commentaires sur la faune

Mammifères (données divers obs.): Castor fiber, Cervus elaphus, Ondatra zibethicus, Procyon lotor.

Oiseaux (données divers obs. 2010-2015): Alcedo atthis, Dryocopus martius, Pandion haliaetus, Phylloscopus sibilatrix,

Reptiles (données R. Cors 2010 + Obs.be 2010): Anguis fragilis, Natrix natrix, Zootoca vivipara.

Amphibiens: Bufo bufo, Rana temporaria.

Lépidoptères rhopalocères (données M. Dufrêne 1996 + divers obs. 2010-2015): Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Araschnia levana, Boloria eunomia, Boloria selene, Brenthis ino, Gonepteryx rhamni, Inachis io, Lycaena helle, Lycaena hippothoe, Lycaena tityrus, Maniola jurtina, Melitaea diamina, Nymphalis polychloros, Ochlodes sylvanus, Pieris brassicae, Pieris napi, Thymelicus lineolus, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta.

Odonates (données divers obs. 2010-2015): Aeshna grandis, Calopteryx virgo, Coenagrion puella, Cordulia aenea, Gomphus pulchellus, Lestes sponsa, Libellula depressa, Platycnemis pennipes.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données divers obs. 1992-2015): Achillea millefolium, Agrostis canina, Agrostis capillaris, Alchemilla vulgaris, Alchemilla xanthochlora, Alisma plantago-aquatica, Alnus glutinosa, Alnus incana, Alopecurus geniculatus, Anemone nemorosa, Angelica sylvestris, Anthoxanthum odoratum, Athyrium filix-femina, Betula pendula, Betula pubescens, Caltha palustris, Campanula rotundifolia, Carex nigra, Carex pallescens, Carex pilulifera, Carex rostrata, Cerastium fontanum, Cirsium arvense, Cirsium palustre, Cirsium vulgare, Crataegus laevigata, Crataegus monogyna, Crepis biennis, Crepis paludosa, Cytisus scoparius, Dactylis glomerata, Dactylorhiza maculata, Dactylorhiza majalis, Deschampsia cespitosa, Digitalis purpurea, Drosera rotundifolia, Dryopteris filix-mas, Epilobium ciliatum, Epilobium hirsutum, Epilobium palustre, Equisetum fluviatile, Equisetum sylvaticum, Equisetum telmateia, Erodium cicutarium, Eupatorium cannabinum, Fagus sylvatica, Filipendula ulmaria, Fragaria vesca, Fraxinus excelsior, Galium mollugo, Galium palustre, Galium uliginosum, Geranium pratense, Geranium pyrenaicum, Glyceria fluitans, Gnaphalium uliginosum, Heracleum sphondylium, Holcus lanatus, Hypericum maculatum, Hypericum perforatum, Hypericum pulchrum, Juncus acutiflorus, Juncus articulatus, Juncus bufonius, Juncus bulbosus, Juncus conglomeratus, Juncus effusus, Juncus tenuis, Lapsana communis, Larix decidua, Lathyrus linifolius, Leontodon hispidus, Lonicera periclymenum, Lotus pedunculatus, Luzula luzuloides, Luzula multiflora, Luzula sylvatica, Lychnis flos-cuculi, Lycopodium clavatum, Lysimachia vulgaris, Mentha arvensis, Menyanthes trifoliata, Meum athamanticum, Montia minor, Myosotis scorpioides, Narthecium ossifragum, Persicaria bistorta, Phyteuma spicatum, Picea abies, Pimpinella saxifraga, Poa annua, Poa trivialis, Polemonium caeruleum, Populus tremula, Potamogeton polygonifolius, Potentilla erecta, Prunella vulgaris, Quercus robur, Ranunculus acris, Ranunculus platanifolius, Ranunculus repens, Rubus idaeus, Rumex acetosa, Rumex obtusifolius, Salix alba, Salix fragilis, Sambucus racemosa, Scirpus sylvaticus, Scrophularia auriculata, Scrophularia nodosa, Scutellaria minor, Silene dioica, Solidago virgaurea, Stachys officinalis, Stachys sylvatica, Stellaria alsine, Stellaria holostea, Stellaria media, Succisa pratensis, Teucrium scorodonia, Typha latifolia, Urtica dioica, Vaccinium myrtillus, Valeriana dioica, Valeriana repens, Viburnum opulus, Vicia sepium, Viola palustris, Wahlenbergia hederacea.

Espèces exotiques

Plantes: Epilobium ciliatum, Juncus tenuis, Polemonium caeruleum.

Animaux: Branta canadensis, Ondatra zibethicus, Procyon lotor.

Conservation

Objectifs de conservation

Conserver un des sites clés pour la dynamique régionale de Boloria eunomia et de Lycaena helle. Le potentiel comme prairie à bistorte et à canche cespiteuse est important avec des transitions vers le bas-marais et la prairie à fenouil des Alpes Meum athamanticum doit être développé. Il devrait être possible de voir s'y installer à certains endroits un lande herbeuse à Nardus stricta et Arnica montana. Le caractère ouvert actuel de la vallée, tant en amont qu'en aval, doit être absolument conservé et développé.

Menaces

La plantation des épicéas dans cette zone ne correspond pas à la tutelle du plan de secteur. Cette plantation conduit à assécher le site et à mettre en danger les populations de Proclossiana eunomia et de Lycaena helle. La prairie en aval, occupée aussi par des bistortes près du ruisseau, est soumise à des remblais effectués très probablement sans autorisation. La présence régulière de scouts et guides dans cette prairie durant l'été n'est pas en soit un problème si la zone où sont observés les papillons n'est pas utilisée de manière intensive (feu de camp comme en 1996 mais on a pu le faire déplacer !).

Recommandations

Il est demandé de mettre tout le site sous le statut de ZHIB ou de RND, en veillant si possible à inclure les zones (prairies et très jeunes pessières) en aval, de part et d'autre du ruisseau, jusqu'à la route. Le lit majeur du ruisseau du Martin Moulin (appelé ici Noir Ri) doit être dégagé des épicéas, les drains doivent être bouchés et le relief du sol doit tenir compte du régime hydrique qui doit être conçu de manière à inonder périodiquement une partie du site. Ouvrir ainsi la vallée à cet endroit est stratégique pour le maintien des populations de Proclossiana eunomia. Deux populations de cette espèce sont aussi observées en aval, dans une prairie entre des pessières et plus bas, près d'un étang. Les propriétaires de ces sites devraient en être informés pour éviter toute action sans concertation. Favoriser la diversité des plantes nectarifères.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Propriété privée.

Détails

Description physique

Le Fond de Chabrehez prend place sur le Plateau des Tailles, à une altitude de 520-540 m. Il occupe une partie du lit majeur du Ruisseau du Martin-Moulin, à un endroit où le cours d'eau est appelé Noir Ru, de part et d'autre de la route Chabrehez-Tailles. Du point de vue hydrographique, on se trouve dans le bassin mosan, sous-bassin de l'Ourthe.

Description biologique

La partie au nord de la route Chabrehez-Tailles comporte un pré humide à bistorte et à canche cespiteuse qui a été partiellement planté d'épicéas.

La végétation de la clairière sud est dominée par la molinie (Molinia caerulea), le jonc épars (Juncus effusus), la fétuque rouge (Festuca rubra) et la bistorte (Persicaria bistorta). Il semble que cette clairière soit la partie du site la plus favorable à l'entomofaune et particulièrement au nacré de la bistorte (Boloria eunomia) et au cuivré de la bistorte (Lycaena helle), probablement suite à l'abondance de la plante-hôte et l'ensoleillement.

La clairière nord présente les mêmes espèces dominantes avec également l'agrostis des chiens (Agrostis canina). C'est dans cette clairière que l'on trouve un peuplement d'orchidées: orchis à larges feuilles (Dactylorhiza majalis) et orchis tacheté (Dactylorhiza maculata).

Le coupe-feu ouest est colonisé par une moliniaie avec de larges zones à gaillet du Harz (Galium saxatile). C'est dans cette partie que l'on trouve le trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata), la scutellaire naine (Scutellaria minor), la narthécie des marais (Narthecium ossifragum), la prêle des bois (Equisetum sylvaticum) et le comaret (Comarum palustre). La bistorte est également bien présente dans cette zone.

Le coupe-feu central se caractérise par une végétation herbeuse avec la houlque (Holcus sp.), la canche cespiteuse (Deschampsia cespitosa), l'agrostis à tige capillaire (Agrostis capillaris) et divers joncs (Juncus sp.). On trouve également cette végétation dans le coupe-feu oriental, avec quelques zones à bistorte.

La partie au sud de la route Chabrehez-Tailles est plus ouverte et on y trouve une intéressante mosaïque d'habitats prairiaux comprenant:

- des prés humides à bistorte (Persicaria bistorta) et à canche cespiteuse (Deschampsia cespitosa);

- des mégaphorbiaies à reine de prés (Filipendula ulmaria), valériane officinale (Valeriana repens), angélique sauvage (Angelica sylvestris), etc.;

- un pré de fauche submontagnard à alchémille vert-jaunâtre (Alchemilla xanthochlora), gesse des montagnes (Lathyrus linifolius) et fenouil des Alpes (Meum athamanticum).

- des prés de fauche peu amendés de basse altitude.

Le cours d'eau est bordé principalement d'alignements de saules blancs (Salix alba) et d'aulnes glutineux (Alnus glutinosa).

On trouve également dans cette partie plusieurs petits plans d'eau et des fossés abritant localement le potamot à feuilles de renouée (Potamogeton polygonifolius).

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

En amont, traces d'anciens murs délimitant les anciennes prairies, actuellement plantées d'épicéas.

Histoire du site

Pas de données disponibles.

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

M. DUFRENE, J.-L. GATHOYE & J.-Y. BAUGNEE (SPW/DGARNE/DEMNA/DNE/OFFH).

Date de la dernière modification de la fiche

2017-09-14