Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

977 - Le Thier du Gibet

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Theux
Cantonnements DNF :Spa
Surface :13.50 ha
Coordonnées :X Lambert : 253048 - Y Lambert : 137626
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le Thier du Gibet est bien connu des habitants de Theux pour sa célèbre croix. Située dans la partie septentrionale de la «fenêtre de Theux», cette colline est formée de roches calcaires carbonifères datant du Tournaisien, alors qu'on se trouve ici en Ardenne. Cette particularité géologique est à l'origine de la présence de milieux semi-naturels très originaux pour la région, en particulier des pelouses calcicoles qui sont le fruit des activités agro-pastorales des temps passés. Ces pelouses, souvent riches en espèces rares et menacées, se sont cependant progressivement réduites suite à l'abandon du pâturage ovin après les années 1950. D'importants travaux de restauration y ont été menés récemment par le LIFE Hélianthème en vue d'y rétablir les conditions nécessaires à la flore et la faune typiques de ces pelouses. En 2010, le Thier du Gibet a rejoint le réseau des réserves naturelles de Natagora pour une superficie de 4 hectares.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • X1 - Fenêtre de Theux

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Theux13.5 haTHEUX (partim ???)LIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Spa13.5 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Classement comme site le 29 janvier 1988.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Spa, Ferme de Malchamps, 201, rue Sauvenière, 4900 Spa (Tél. : 087/29.90.80 - Fax : 087/77.38.71).

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Argynnis aglajaNonOui1 ex.2001GT Lycaena (D. Ertz)
Callophrys rubiNonNon8 ex.2001GT Lycaena (D. Ertz)
Erynnis tagesNonNon6 ex.2001GT Lycaena (D. Ertz)
Issoria lathoniaOuiNon1 ex. (visiteur)2001GT Lycaena (D. Ertz)
Melanargia galatheaNonNonmax. 122 ex.2008GT Lycaena (D. Ertz, R. Cors)
Papilio machaonNonNon2 ex.2001GT Lycaena (D. Ertz)
Plebejus agestisNonNon15 ex.2001GT Lycaena (D. Ertz)
Spialia sertoriusNonNon18 ex.2001GT Lycaena (D. Ertz)
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Stenobothrus lineatus2007Ph. Goffart, C. Devillers
Plantes - Plantes supérieures
Ajuga genevensisQuelques pieds2001D. Ertz
Anthyllis vulneraria2007J. Duvigneaud
Botrychium lunariaDisparu ?< 1983J. Duvigneaud
Carex montanaDisparu ?< 1983J. Duvigneaud
Gentianella germanicaDisparu ?< 1983J. Duvigneaud
Koeleria pyramidataAbondante2007J. Duvigneaud
Onobrychis viciifolia2007J. Duvigneaud
Ononis repens2007J. Duvigneaud
Ophrys apiferaJ. Duvigneaud
Teucrium chamaedrys2007J. Duvigneaud
Vincetoxicum hirundinaria2007J. Duvigneaud

Commentaires sur la flore

Espèce protégée : Ophrys apifera.
Espèces intéressantes : Ajuga genevensis, Botrychium lunaria, Carex montana, Gentianella germanica.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une des rares pelouses calcicoles de l'Ardenne verviétoise (fenêtre de Theux).

Menaces

Recolonisation forestière.

Recommandations

Lutte contre l'embroussaillement des pelouses. Études faunistiques complémentaires.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le Thier du Gibet se trouve à 1 km au nord-est de Theux.Il fait partie de la Fenêtre de Theux qui est une ouverture en forme de boutonnière au travers de la nappe du Condroz, charriée vers le nord. Elle est constituée par des affleurements du Dévonien inférieur et du Cambrien et a été enlevée en partie par l'érosion, si bien que les terrains sous-jacents ont été mis à jour : c'est là l'origine de la Fenêtre de Theux. La partie septentrionale de cette fenêtre (nappe de Juslenville) comprend principalement des terrains carbonifères (Tournaisien et Viséen) et houillers (Namurien), tandis que la partie méridionale, au sud de Theux, montre la série normale allant du Famennien au Dévonien inférieur puis au Cambrien (nappe de Spa). Les deux nappes de Juslenville et de Spa sont séparées par la faille du Rocheux (DUVIGNEAUD 1983). Le Thier du Gibet repose plus précisément sur des calcaires crinoïdiques du Tournaisien.

Description biologique

On observe au Thier du Gibet (DUVIGNEAUD 1983) :

- une pelouse calcaire mésophile à Arrhenatherum elatius ;

- une pelouse calcaire mésophile à Bromus erectus, Koeleria pyramidata, Avenula pubescens, Sanguisorba minor, Centaurea scabiosa, Ranunculus bulbosus, Ononis repens, Galium verum, Knautia arvensis, Scabiosa columbaria, etc.;

- une pelouse calcaire plus ouverte à Helianthemum nummularium subsp. nummularium, Teucrium chamaedrys, Carex caryophyllea, Thymus pulegioides, Potentilla neumanniana, Anthyllis vulneraria subsp. pseudovulneraria, etc.;

- une recolonisation préforestière à base d'Acer pseudoplatanus, Corylus avellana, Crataegus monogyna, Fraxinus excelsior, Carpinus betulus, Prunus spinosa, Ligustrum vulgare, Populus tremula...;

- des lisières forestières à Ligustrum vulgare avec ourlet à Origanum vulgare et Vincetoxicum hirundinaria ;

- des groupements forestiers : hêtraie calcicole, chênaie à charme calcicole, chênaie-charmaie mésophile;

- des pelouses détritiques à annuelles et orpins.

La faune du Thier du Gibet n'a été que très partiellement documentée.

Lépidoptères rhopalocères :27 espèces notées par ERTZ (2001), dont Argynnis aglaja, Plebejus agestis, Callophrys rubi, Erynnis tages, Issoria lathonia, Melanargia galathea, Papilio machaon, Spialia sertorius.

Coléoptères : on y signale le beau bupreste Anthaxia salicis sur les piquets de chênes.

Hétéroptères: QUOILIN et al. (2007) mentionnent la présence de 18 espèces: Aelia acuminata, Atractotomus mali, Carpocoris purpureipennis, Coriomeris denticulatus, Drymus brunneus, Himacerus apterus, Kleidocerys resedae, Holcostethus (= Peribalus) strictus vernalis, Leptopterna dolabrata, Leptopterna ferrugata, Lygus adspersus, Megaloceroea recticornis, Myrmus miriformis, Phylus coryli, Phylus melanocephalus, Phytocoris varipes, Stenodema calcarata, Stenotus binotatus.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

D'après la carte de Ferraris le site était occupé au 18e siècle par des champs et des broussailles.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1997)