Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

996 - Vallée de la Basseille

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Fauvillers, Léglise
Cantonnements DNF :Habay-la-Neuve
Surface :16.45 ha
Coordonnées :X Lambert : 239495 - Y Lambert : 59037
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le site de la Basseille est situé de part et d'autre du ruisseau qui lui a donné son nom, dans une vallée forestière encaissée au nord de la forêt d'Anlier. Le village le plus proche est celui de Witry (commune de Léglise). La plaine alluviale est couverte de prés humides à bistorte (Persicaria bistorta), tandis que les parties un peu surélevées sont eux occupées par des prés silicicoles mésotrophes relativement riches avec quelques zones plus oligotrophes à nard raide (Nardus stricta), des éléments de la lande à callune (Calluna vulgaris), etc. Des pessières installées sur sols humides sont à exploiter. De nombreuses plantes rares s'y maintiennent dont l'arnica (Arnica montana), l'orchis à larges feuilles (Dactylorhiza majalis), le genêt velu (Genista pilosa), le géranium des bois (Geranium sylvaticum), le sélin des prés (Selinum carvifolia), le trèfle doré (Trifolium aureum). Cette vallée est très riche en papillons de jour avec plus de trente espèces dont plusieurs sont d'un grand intérêt patrimonial. La cigogne noire (Ciconia nigra) est l'oiseau emblématique de la vallée qu'elle fréquente très souvent à la recherche de nourriture.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Fauvillers0.45 haFAUVILLERSLUXEMBOURG
Léglise4.28 haLEGLISELUXEMBOURG
Witry11.72 haLEGLISELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Habay-la-Neuve16.45 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6621Sûre1,6 ha
RNOB_007Basseille
RNOB_191Vallée de la Sûre

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Accipiter gentilisOuiNon
Anthus trivialisOuiNon
Ciconia nigraOuiOuiNourrissageCollas Ph. (1998)
Loxia curvirostraOuiNon
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Ichthyosaura alpestrisOuiNon
Rana temporariaOuiNon
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon
Argynnis aglajaNonOui
Boloria eunomiaOuiOui
Boloria seleneNonNon
Brenthis inoNonNon
Callophrys rubiNonNon
Erebia medusaOuiOui
Hesperia commaOuiOui
Lycaena helleOuiOui
Melitaea athaliaOuiOui2006J.-Y. Baugnée
Melitaea diaminaNonNon
Pyrgus malvaeNonOui
Invertébrés - Insectes - Papillons nocturnes
Udea lutealis2006J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Coccinella hieroglyphicaAbondante2006J.-Y. Baugnée
Coccinula quatuordecimpustulata2006J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Conocephalus dorsalis2006J.-Y. Baugnée
Oedipoda caerulescens2006J.-Y. Baugnée
Stethophyma grossum2006J.-Y. Baugnée
Plantes - Plantes supérieures
Arnica montana
Carex vesicaria
Centaurea nigra
Colchicum autumnale
Comarum palustreCollas Ph. (1998)
Dactylorhiza maculata
Dactylorhiza majalisCollas Ph. (1998)
Danthonia decumbens
Galeopsis segetum2006J.-Y. Baugnée
Genista pilosa
Geranium sylvaticum
Nardus strictaCollas Ph. (1998)
Selinum carvifolia
Succisa pratensis
Trifolium aureum

Commentaires sur la faune

Mammifères (données à compléter): Capreolus capreolus, Cervus elaphus, Sus scrofa.

Oiseaux (données à compléter): Accipiter gentilis, Accipiter nisus, Anthus trivialis, Carduelis spinus, Ciconia nigra, Loxia curvirostra, Pernis apivorus, Pyrrhula pyrrhula.

Reptiles (données à compléter): Zootoca vivipara.

Amphibiens (données à compléter): Ichthyosaura alpestris, Rana temporaria.

Odonates (données à compléter): Aeshna cyanea, Aeshna grandis, Calopteryx virgo, Cordulegaster boltonii, Libellula depressa, Pyrrhosoma nymphula.

Lépidoptères (données à compléter): Aglais urticae, Amphipoea sp., Anarta myrtilli, Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Araschnia levana, Argynnis aglaja, Argynnis paphia, Boloria eunomia, Boloria selene, Brenthis ino, Callophrys rubi, Celastrina argiolus, Coenonympha pamphilus, Colias hyale, Erebia medusa, Eudonia truncicolella, Gonepteryx rhamni, Lycaena helle, Lycaena phlaeas, Melanargia galathea, Melitaea athalia, Melitaea diamina, Pieris napi, Pieris rapae, Pyrgus malvae, Thymelicus lineolus, Thymelicus sylvestris, Udea lutealis, Vanessa atalanta, Xanthorhoe ferrugata.

Coléoptères (données J.-Y. Baugnée 2006): Anoplotrupes stercorosus, Aphidecta obliterata, Calvia quatuordecimguttata, Coccinella hieroglyphica, Coccinella septempunctata, Coccinula quatuordecimpustulata, Harmonia axyridis, Propylea quatuordecimpunctata, Psyllobora vigintiduopunctata, Trachys minutus, Tytthaspis sedecimpunctata.

Hémiptères (données J.-Y. Baugnée 2006): Adelphocoris lineolatus, Alydus calcaratus, Anthocoris nemorum, Aphrophora alni, Arytaina genistae, Carpocoris fuscispinus, Carpocoris purpureipennis, Charagochilus gyllenhalii, Cicadella viridis, Cixius nervosus, Conomelus anceps, Corizus hyoscyami, Derephysia foliacea, Dictyonota fuliginosa, Dolycoris baccarum, Elasmucha grisea, Eurydema dominulus, Eurygaster testudinaria, Euscelis ohausi, Evacanthus interruptus, Gargara genistae, Hesium domino, Horistus orientalis, Megophthalmus scanicus, Metidiocerus elegans, Myrmus miriformis, Nabis ericetorum, Nabis flavomarginatus, Nabis limbatus, Neophilaenus lineatus, Neottiglossa pusilla, Peritrechus geniculatus, Picromerus bidens, Piezodorus lituratus, Pilophorus clavatus, Placochilus seladonicus (Belg. nov. sp.!), Plagiognathus arbustorum, Rhopalopyx adumbrata (Belg. nov. sp.!), Rhopalus maculatus, Scolopostethus decoratus, Spanioza galii, Tingis ampliata, Tingis pilosa, Troilus luridus.

Orthoptères (données J.-Y. Baugnée 2006): Chorthippus brunneus, Chorthippus parallelus, Chrysochraon dispar, Conocephalus dorsalis, Conocephalus fuscus, Meconema thalassinum, Metrioptera bicolor, Myrmeleotettix maculatus, Oedipoda caerulescens, Omocestus viridulus, Stethophyma grossum, Tetrix undulata.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données Natagora + divers obs.): Achillea ptarmica, Agrostis capillaris, Alnus glutinosa, Angelica sylvestris, Anthoxanthum odoratum, Arnica montana, Arnica montana, Arrhenatherum elatius, Betula pendula, Betula pubescens, Briza media, Callitriche sp., Calluna vulgaris, Caltha palustris, Campanula rotundifolia, Cardamine amara, Carex nigra, Carex panicea, Carex remota, Carex rostrata, Carex vesicaria, Centaurea nigra, Chrysosplenium oppositifolium, Cirsium arvense, Cirsium palustre, Colchicum autumnale, Comarum palustre, Crepis paludosa, Cytisus scoparius, Dactylorhiza maculata, Dactylorhiza majalis, Danthonia decumbens, Deschampsia cespitosa, Deschampsia flexuosa, Epilobium palustre, Epipactis helleborine, Euphorbia cyparissias, Festuca rubra subsp commutata (= nigrescens), Filipendula ulmaria, Frangula alnus, Galeopsis segetum, Galeopsis tetrahit, Galium mollugo, Galium palustre, Galium saxatile, Galium verum, Genista pilosa, Geranium sylvaticum, Glyceria fluitans, Holcus lanatus, Hypericum maculatum, Impatiens noli-tangere, Isolepis setacea, Juncus acutiflorus, Juncus bulbosus, Juncus effusus, Knautia arvensis, Lathyrus linifolius var. montanus, Lotus pedunculatus, Lychnis flos-cuculi, Lycopus europaeus, Lysimachia vulgaris, Lythrum salicaria, Molinia caerulea, Nardus stricta, Persicaria bistorta, Phyteuma nigrum, Pimpinella saxifraga, Poa chaixii, Poa trivialis, Potentilla erecta, Prunus padus, Ranunculus flammula, Ranunculus penicillatus, Ranunculus repens, Rumex acetosa, Salix aurita, Sanguisorba minor, Scirpus sylvaticus, Scutellaria galericulata, Selinum carvifolia, Senecio ovatus, Stachys officinalis, Stellaria alsine, Stellaria graminea, Stellaria nemorum subsp. nemorum, Succisa pratensis, Teucrium scorodonia, Thymus pulegioides, Trifolium aureum, Trifolium medium, Valeriana repens, Viola canina.

Espèces exotiques

Animaux: Harmonia axyridis.

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un fond de vallée de grand intérêt biologique, abritant des espèces typiques des nardaies et des bas-marais acides (Programme Cigogne noire des RNOB).

Menaces

Envahissement de la plaine alluviale sur les saules. Nécessité d'un fauchage périodique.

Recommandations

La nardaie est un très beau groupement dont la gestion à long terme doit être soigneusement étudiée.
Une extension de la réserve est souhaitable, en particulier par l'acquisition de l'ensemble des parcelles situées dans le fond de la vallée (948, 947, 946, 945, 944, 1055, 1054, 1052a, 1085a, 1077, 1076, 1075, 1074, 1073, 1072, 1071, 1070, 1068a etc ...).

Plan de gestion

Le plan de gestion vise à maintenir le caractère ouvert de cette vallée forestière.
Le site est fortement utilisé comme zone de gagnage par le gibier en provenance de la forêt d'Anliers. Ce pâturage naturel exerce une action bénéfique sur la végétation, favorisant notamment le maintien d'une nardaie à arnica et orchis tacheté.
Une gestion visant à maintenir les parcelles actuellement propriétés des RNOB comme terrains de gagnage ouverts pour les cervidés, sur base d'un accord avec les chasseurs propriétaires des autres parcelles de la vallée et incluant que ces dernières soient gérées de manière identique, serait une solution possible et favorable à la biodiversité du site ainsi qu'à la gestion du gibier.

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

La Basseille est un ruisseau qui prend naissance dans la forêt d'Anlier, en Ardenne méridionale, et se jette dans la Sûre à Bodange. Il appartient au bassin du Rhin et ne doit pas être confondu avec d'autres cours d'eau du même nom (notamment un affluent de l'Ourthe).

Contrairement à la haute Sûre, qui coule au milieu de prairies, la Basseille traverse un paysage presque entièrement forestier. Elle est longée par une frange plus ou moins large de prairies de fauche à l'abandon, enserrées dans la forêt, ici le plus souvent formée de pessières. Le village le plus proche est celui de Witry (commune de Léglise), situé à 2 km au nord de la vallée.

La Basseille traverse les assises de l'Emsien inférieur (schistes, grès, quartzophyllades) et du Siegenien supérieur (schistes et phyllades ardoisiers).

Le site concerné ici s'étend en amont du Pont de la Basseille. L'altitude est de l'ordre de 430 mètres. Le secteur appartient au district phytogéographique ardennais.

Description biologique

D'après des observations de J. Saintenoy-Simon du 18 juillet 1995, on peut rencontrer dans la vallée de la Basseille:

Au niveau de la rivière:

- dans l'eau courante: Ranunculus penicillatus, Callitriche sp.;

- au bord de l'eau: des cariçaies à Carex rostrata, mêlées de Comarum palustre; dans les anses calmes, des glycéraies à Glyceria fluitans, des populations de Caltha palustris et de Scirpus sylvaticus;

- le long de la berge : une aulnaie fragmentaire qui peut parfois s'étendre sur quelques dizaines de mètres carrés. On y observe alors Prunus padus (exemplaires de 7 à 8 mètres de haut), Stellaria nemorum subsp. nemorum, Impatiens noli-tangere, Chrysosplenium oppositifolium, Ranunculus repens, Cardamine amara, Crepis paludosa, etc.

Dans la plaine alluviale:

- des bas-marais à Comarum palustre, Carex nigra, Caltha palustris, Galium palustre, Molinia caerulea...;

- des cariçaies à Carex rostrata;

- des jonchaies acutiflores plus ou moins développées;

- des prairies à Persicaria bistorta et Deschampsia cespitosa où pointent Angelica sylvestris et Cirsium palustre;

- des filipendulaies, le groupement le plus fréquent, parfois formé quasi exclusivement de reine des prés, et dont on peut donner la composition floristique dans l'exemple suivant: Filipendula ulmaria (3.3), Holcus lanatus (3.3), Valeriana repens (2.2), Lotus pedunculatus (2.2), Persicaria bistorta (2.2), Juncus effusus (1.2), Stellaria graminea (1.2), Poa chaixii (1.2), Deschampsia cespitosa (1.2), Epilobium palustre (1.1), Juncus acutiflorus (1.2), Angelica sylvestris (1.1), Rumex acetosa (1.1), Agrostis canina (1.2) accompagnées de rares exemplaires de Molinia caerulea, Achillea ptarmica, Lychnis flos-cuculi, Galium mollugo, Cirsium palustre, Ranunculus repens, etc. Parfois ce groupement s'enrichit de Scutellaria galericulata, Lycopus europaeus, Lythrum salicaria, Lysimachia vulgaris,... parfois même d'Arrhenatherum elatius.

- des prairies mésophiles dominées par Holcus lanatus.

Tous ces groupements de plaine alluviale sont le plus souvent interpénétrés et forment une mosaïque complexe.

On peut y ajouter:

- des prairies plus sèches dans lesquelles descendent une série d'espèces de la nardaie;

- des buissons de Salix aurita, Betula pendula, Frangula alnus, qui annoncent la recolonisation forestière;

- sur les rebords du vallon, en particulier au nord et au nord-ouest de la "Taille des Allemands", de magnifiques nardaies, très riches en espèces (une quarantaine) parmi lesquelles Nardus stricta (1.2), Poa chaixii (1.2), Festuca rubra subsp commutata (= nigrescens) (2.2), Deschampsia flexuosa (3.3), Danthonia decumbens (1.2), Agrostis capillaris (2.2), Anthoxanthum odoratum (1.2), Briza media (+), Potentilla erecta (3.3), Knautia arvensis (1.2), Lathyrus linifolius var. montanus (2.2), Pimpinella saxifraga (2.2), Galium verum (1.2), Stachys officinalis (1.2), Galium saxatile (2.2), Trifolium medium (1.2), Campanula rotundifolia (1.2), Thymus pulegioides (+.2), Hypericum maculatum (+.2), Euphorbia cyparissias (+.2), Succisa pratensis (+), Carex panicea (+), Sanguisorba minor (+), Viola canina (+), Colchicum autumnale (+), etc. ainsi qu'une fort belle station d'Arnica montana (des dizaines de pieds).

A cet endroit, le groupement est particulièrement étendu, mais vers l'aval, il n'est plus que fragmentaire. Ici, il voisine avec des fragments de landes à Calluna vulgaris.

Vers la forêt, un ourlet à Teucrium scorodonia, puis une sarothamnaie lui succèdent.

De petites sources et suintement, dans les vallons affluents,portent une aulnaie riche en Carex remota, Cardamine amara, Chrysosplenium oppositifolium, Stellaria alsine, Ranunculus flammula, ...

Cette vallée isolée convient particulièrement bien à la cigogne noire (Ciconia nigra) qui niche non loin de là. C'est également un site de gagnage très fréquenté par les cervidés. Elle est de plus remarquablement riche en papillons de jour avec plus de 30 espèces rencontrées, dont plusieurs sont des "spécialités" des prairies ardennaises tel que le nacré de la bistorte (Boloria eunomia).

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

D'après la carte de Ferraris, le site était occupé au 18ème siècle par des prairies environnées de landes et de bois.

Biblio

, 1961, Excursion du 21 juillet 1960 dans la région de Martelange., Natura Mosana, 14 : 38-43.
, 1983, La vallée de la Sûre., Réserve Naturelles, 1983/2 : 28-29.
, Réserve naturelle de Tintange "Auf Berg"., 2 pp.
, 1984, Une nouvelle réserve naturelle à Volaiville., Réserves Naturelles, 1984/6 : 20-21.
, 1946, L'éodévonien de l'Ardenne et des régions voisines., Mémoire de l'Institut de Géologie de l'Université de Louvain, 16 : 598 pp.
, 1989, La cigogne noire en Europe., Réserves Naturelles, 1989/1 : 7-8.
, 1961, Excursion du 21 juillet 1960 dans la région de Martelange., Natura Mosana, 14 : 38-43.
, 1972, Excursion du 20 juin 1971 dans les régions de Tintange et de Bande., Natura Mosana, 25 : 29-31.
, 1973, Récoltes bryologiques intéressantes en Haute Sûre (Luxembourg belge et Grand-Duché de Luxembourg)., Natura Mosana, 26 : 75-79.
, 1970, Excursion des 15 et 16 mars 1969 dans la région de Tintange., Natura Mosana, 23 : 30-32.
, 1973, Excursion du 21 juillet 1973 à Tintange et Eschette., Natura Mosana, 26 : 86-87.
, 1968, Phanérogames et Cryptogames de la région de Martelange., Le Chantoir, 35 : 6-12.
, 1973, Compte rendu du 3eme camp de vacances de la S.N.B.W. à Grumelange (Martelange), 20 au 30 juillet 1973., Découvre, 3 : 15-44.
, 1949, La grande voirie romaine à travers l'Ardenne, province de Luxembourg., Parcs nationaux, 4 : 21-28.
, 1948, La région de la Haute Sûre. Aperçu scientifique sommaire., Parcs nationaux, 3 : 4-6.
, 1948, Wisembach. Village typique de la Haute Sûre., Parcs nationaux, 3 : 12-14.
, 1950, Plan de reconstitution de la zone forestière surveillée du Parc National de la Haute-Sûre., Bulletin de la Société des Naturalistes Luxembourgeois, 60 : 1-120.
, 1990, Le Réglement Communal d'Urbanisme au service de la protection de la nature : le cas de Vaux-sur-Sûre., Actes du colloque "Gérer la Nature ?", Ministère de la Région Wallonne, Service de la Conservation de la Nature, Travaux n° 15 : 395-408.
, 2001, Gestion des milieux semi-naturels et restauration des populations menacées de papillons de jour., Ministère de la Région Wallonne, Direction générale des Ressources naturelles et de l'Environnement, Travaux n° 25, 125 pp.
, 1989, La sauvegarde des fonds de vallées de l'Ardenne belgo-luxembourgeoise. Présentation des sites grands-ducaux., Réserves Naturelles, 1989 : 26-31.
, 1948, L'évolution du paysage forestier de la Haute Sûre., Parcs nationaux, 3 : 7-8.
, 1990, Gestion des réserves naturelles du bassin de la Sûre., Actes du colloque "Gérer la Nature ?", Ministère de la Région Wallonne, Service de la Conservation de la Nature, Travaux n° 15 : 467-472.
, 1989, La sauvegarde des fonds de vallée de l'Ardenne. Les réserves existantes., Réserves Naturelles, 1989/1 : 20-25.
, 1989, La sauvegarde des fonds de vallées de l'Ardenne belgo-luxembourgeoise., Réserves Naturelles, 1989/1 : 10-12.
, 1958, Annotations à la flore vasculaire des environs de Martelange., Lejeunia, N.S., 22 : 19-23.
, 1960, Rubus tomentosus Borkh. et sous-espèce iloydianus Genev. en Belgique., Bulletin du Jardin Botanique de Belgique, 30 : 389-392.
, 1978, Etude écologique du parc naturel de la Haute Sûre (2e partie)., Centre d'Ecologie Forestière et Rurale, Gembloux, 59 pp.
, 1977, Etude écologique du parc naturel de la Haute Sûre (1e partie)., Centre d'Ecologie Forestière et Rurale, Gembloux, 47 pp.
, 1968, Domaine de Tintange., Bulletin des Réserves Naturelles et Ornithologiques de Belgique, 1968: 110-114.
, 1967, Le domaine de Tintange., Bulletin des Réserves Naturelles et Ornithologiques de Belgique, 1967: 75-77.
, 1963, Monde insoupçonné en Ardenne., Les Naturalistes belges, 44 : 45-113.
, 1967, Excursion botanique du 18 juin 1967 en forêt d'Anlier et dans les environs de Tintange., Natura Mosana, 20 : 92-97.
, 1965, La flore des environs de Tintange, la végétation et son évolution historique., Les Naturalistes belges, 46 : 203-255.
, 1989, Elle a su revenir, sachons la garder., Réserves Naturelles, 1989/1 : 5-6.
, 1983, De Zwarte Ooievaar (Ciconia nigra) in de Benelux., Veldornithologisch Tijdschrift, 6 : 39-58.

Divers

Sources

Natagora

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON (A.E.F., Rue Arthur Roland, 61, 1030 Bruxelles).

Natagora.

Date de la dernière modification de la fiche

2016-01-18