Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Nacré de la ronce (Brenthis daphne)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Nacré de la ronce
Néerlandais : Braamparelmoervlinder
Anglais : Marbled Fritillary
Allemand : Brombeer-Perlmutterfalter
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Papillons diurnes / Nymphalidés

Intro

Synthèse

Si Brenthis daphne est morphologiquement très proche de Brenthis ino, ses préférences écologiques sont bien différentes, puisqu'il préfère les lisières ensoleillées ou les versants chauds riches en ronces. Cette espèce thermophile a été découverte pour la première fois en Belgique en 2006, suite à une expansion vers le nord favorisée par le réchauffement climatique.

Description morphologique

Brenthis daphne est un papillon fauve aux dessins noirs assez fins. La moitié basale du dessous des ailes postérieures est jaune, alors que la moitié extérieure est brun violacé ponctuée de points brun sombre. Il est très proche de Brenthis ino , avec lequel il peut être confondu.

Visualisation des principaux critères permettant de différencier B. ino de B. daphne (voir bas de page)

Législation

Informations en cours de validation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie

Sources :Fichefet et al (2008)

Statut de présence :Re : reproduction

Sources :Fichefet et al (2008)

Indigenat :Co : colonisation

Sources :Fichefet et al (2008)

Type de distribution :Po : ponctuelle

Sources :Fichefet et al (2008)

Distribution en Europe :

Surtout Europe méridionale, en expansion en Europe centrale.

Distribution en Wallonie :

Brenthis daphne est une nouvelle espèce pour la faune belge. Elle a été découverte pour la toute première fois en 2006, dans 3 stations gaumaises différentes. Depuis, son expansion est fulgurante, le nombre de données se multipliant d'années en années. En 2010, l'espèce dépassait largement la Lorraine belge et atteignait le nord du Condroz, ce qui constitue probablement la donnée la plus septentrionale pour l'Europe occidentale.

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

Cette espèce fréquente les lisières forestières feuillues, haies, ronciers bien ensoleillés, versants chauds et secs, chemins forestiers bordés de ronces et de fleurs riches en nectar. Elle pond uniquement sur les Ronces (Rubus canescens, Rubus idaeus, Rubus ulmifolius, Rubus fruticosus). Les oeufs sont isolés sur les feuilles, pondus en juillet.

Cycle de vie : 1 génération. En France, l'espèce vole surtout de mi-mai à août et hiverne au stade œuf, dans lequel la chenille est déjà formée.

Statut

Tendance

Tendance :EX : extension
Commentaires :

En expansion depuis une dizaine d'années en Lorraine française, cette espèce méridionale était apparue en 2000 au Grand-Duché du Luxembourg ainsi qu'en Allemagne, dans la Sarre et le Palatinat. Cette progression marquée vers le nord est très certainement liée au réchauffement climatique.

Sources :Fichefet et al (2008)

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :NE : non évalué
Signe :+

Espèce invasive

Liste :non

Biblio

Divers

Auteurs

Violaine Fichefet

Date de mise à jour / relecture de la fiche

21/09/2010