Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

Opération Combles & clochers

Nombre d'espèces animales – chauves-souris, chouettes effraies, choucas, martinets noirs – se trouvent dans les combles, greniers et clochers de nos bâtiments. Ces milieux sont favorables à leur reproduction, notamment grâce au microclimat qui y règne.
En vue de la protection de ces espèces, la Région wallonne a lancé en 1995 l'opération Combles & Clochers, dans le cadre de l'Année européenne de la Conservation de la Nature.

Introduction

logo

Le Service public de Wallonie a octroyé des subsides à XX communes participantes pour la réalisation des aménagements nécessaires au maintien, à la restauration ou à la création d'un vaste réseau de gîtes favorables à leur reproduction.

Les églises étaient particulièrement visées par ces actions de protection. Présentes dans presque toutes les villes et villages, on en compte plus de 3000 en Wallonie formant naturellement un réseau dense et uniforme sur tout le territoire.

L'objectif de participation de 50 % des communes wallonnes étant atteint, l'opération combles et clochers est suspendue jusqu'à évaluation du réseau et des résultats obtenus à moyen terme. Il n'est donc plus possible aux communes non encore engagées d'introduire de nouvelles conventions auprès du SPW.

Des exceptions à cette règle peuvent être faites dans le cas de bâtiments qui hébergent des colonies importantes ou des espèces particulièrement rares ou en cas de restauration d'un bâtiment.

Merci de votre compréhension.

 

 

 

Aménagements pour la faune

Différents types d'aménagements pour la faune peuvent être réalisés (PDF voir brochure technique (PDF-3676 ko)pour les détails) :

Les chauves-souris

    Pour favoriser l'accès à la tour :

  • Chiroptière sur abat-sons grillagés (pour éviter l'installation des pigeons)

  • Chiroptière sur porte/tour comble (permet le passage entre la tour et les combles)

  • Chiroptière sur lucarne (permet l'accès direct aux combles)

  • Chiroptière sur tabatière

  • Chiroptière sur toiture (pour un un microclimat chaud au niveau du faîte)

    Abris

  • Micro-gîtes (garantissent un milieu confiné plus chaud et une température plus stable)

    Occultation

  • Occultation de tabatière ou lucarne (pour limiter les sources de lumière)

Les chouettes effraies

  • Nichoirs : caisse en bois ouverte d'un côté et munie d'une cloison interne séparant le couloir d'accès du nichoir proprement dit.

Les choucas des tours

  • Nids de branchage (les accès vers l'intérieur de la tour et des combles doivent être limités)

  • Nichoirs au débouché de la tour

Les martinets noirs

  • Nichoirs reposant sur les murs porteurs sous la toiture, dans les corniches ou sous les tuiles.

 

 

Communes participantes

XLS Liste des communes participantes (XLS-141 ko)

 

Communes_conv_072004[1]

Suivi et gestion

La gestion scientifique des sites anthropiques consiste en un suivi régulier des différentes populations y trouvant abri : observations directes (pour les oiseaux) et indirectes (pour les oiseaux ET les chauves-souris).

Cette surveillance indirecte se fait par la pose de zones témoins sur lesquelles on observe les traces diverses de la faune présente au cours de la saison estivale.

Leur gestion technique, quant à elle, a pour objectif de protéger les sites de toute perturbation et de permettre à ceux-ci d'accueillir les espèces visées. Une mesure essentielle est de gérer l'accès au bâtiment par un moyen physique (porte cadenassée).

Ce sont les services extérieurs du Département de la Nature et des Forêts du Service public de Wallonie qui sont chargés de la gestion et la surveillance de ces sites.

 

 

Pour en savoir plus

Dans le cadre de l'opération Combles & Clochers, le Servive public de Wallonie a réalisé :

 

Service publique de Wallonie - DGO3
Avenue Prince de Liège, 15
5100 Jambes

Tél : 081/33.51.60 - Dn.dnf.dgarne@spw.wallonie.be