Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Fouine (Martes foina)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Fouine
Anglais : Stone marten
Néerlandais : Steenmarter
Allemand : Steinmarder
Groupe biologique :Animaux / Vertébrés / Mammifères / Carnivores

Intro

Synthèse

Antropophile, ce mustélidé de taille moyenne fréquente avant tout les zones urbanisées, jusqu'à l'intérieur des villes. Souvent peu appréciée pour ses courses effrénées dans les greniers et pour les crottiers qu'elle y laisse, la fouine joue pourtant un rôle important dans la régulation des populations de micromammifères. Elle occupe également les parcs, vergers, tas de bois, vieilles granges, cabanes, haies, carrières abandonnées, ... On peut aussi la rencontrer en forêt, le plus souvent à proximité des lisières.

Description morphologique

Animal de taille moyenne, au corps allongé et bas sur pattes. Pelage brun-chocolat avec poils de bourre clairs (bon critère de distinction par rapport à la martre). Truffe généralement rose, pilosité plantaire moins abondante que chez la martre, surtout l'hiver. Plastron blanc et généralement bilobé vers le bas. Longue queue touffue. Taille allant de 35 à 50 cm (+ la queue). Poids de 1,2 à 2 kg chez les mâles, de 0,9 à 1,5 kg chez les femelles.

Source : Libois (1997).

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • AGW 18/10/2002 : Destruction de certaines espèces de gibier

    Le texte de cet Arrêté fixe les conditions de destruction de certaines espèces animales (sanglier, renard, chat haret, fouine, putois, lapin, pigeon ramier et grand gibier). Il est accessible sur le site Wallex .

    Cet AGW du 18/10/2002 ( M.B. 27/11/2002) est modifié par l'AGW :

    du 22/09/2005 réglementant l'emploi des armes à feu et de leurs munitions en vue de l'exercice de la chasse, ainsi que certains procédés ou techniques de chasse (M.B. 05/10/2005) ;

    du 10/11/2011 (M.B. 06/01/2012) ;

    du 13/09/2012 (M.B. du 21/09/2012) : l'alinéa 2 de l'article 4 est abrogé ;

    du 27/02/2014 (M.B. 18/03/2014 – effet jusqu'au 30 juin 2015) ;

    du 17/09/2015 (M.B. 29/09/2015).

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Berne - Annexe 3

    Convention de Berne, annexe 3 : Toute exploitation de la faune sauvage énumérée à l'annexe III est réglementée de manière à maintenir l'existence de ces populations hors de danger. Ces mesures comprennent notamment: a) l'institution de périodes de fermeture et/ou d'autres mesures réglementaires d'exploitation; b) l'interdiction temporaire ou locale de l'exploitation, s'il y a lieu, afin de permettre aux populations existantes de retrouver un niveau satisfaisant; c) la réglementation, s'il y a lieu, de la vente, de la détention, du transport ou de l'offre aux fins de vente des animaux sauvages, vivants ou morts.

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie, Flandre

Sources :Libois (1997), Onkelinx (1997)

Statut de présence :Re : reproduction

Sources :Libois (1997)

Indigenat :Or : indigène

Sources :Libois (1997)

Type de distribution :Re : répandue

Sources :Libois (2006)

Distribution en Europe :

La fouine affiche une distribution paléarctique. Elle est ainsi présente dans la plus grande partie de l'Europe à l'exception des îles méditerranéennes, britanniques et de la Fennoscandie.

Distribution en Belgique :

Elle est présente dans toutes les régions à des densités plus ou moins importantes. Elle semble néanmoins en extension dans la plupart des cas.

Source : Libois, 2006.

Distribution en Wallonie :

Sa distribution englobe tout le territoire de la Région wallonne bien qu'elle paraît moins fréquente dans le Hainaut occidental. Libois (2006)

Ecologie

Ecologie :

Semblable à sa cousine la martre par la taille et l'aspect général, elle en diffère pourtant par de nombreux éléménts. Retenons avant tout que la fouine est antropophile et que, dès lors, cohabiter avec l'homme ne la dérange visiblement que bien peu. La martre, au contraire, est très craintive et se cantonne aux zones forestières la plupart du temps.

Sa relative thermophilie expliquerait qu'elle aime s'installer dans le compartiment " moteur " des véhicules où elle occasionne parfois de graves dégâts. Mais en dehors des dérangements qu'elle peut causer, son impact en tant que prédateur (particulièrement sur le surmulot et le campagnol terrestre) est une aubaine pour nos jardins et cultures.

Source : Libois, 2006.

Voir aussi la brochure "Que faire en cas de cohabitation difficile?"

Statut

Tendance

Informations en cours de validation

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :LC : non menacée
Sources :Libois, R., 1997. Fiches signalétiques SIBW.

Espèce invasive

Liste :NE

Protection

Informations en cours de validation

Biblio

Divers

Date de mise à jour / relecture de la fiche

23/09/2010