Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Damier orangé (Melitaea didyma)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Damier orangé
Néerlandais : Tweekleurige parelmoervlinder
Anglais : Spotted Fritillary
Allemand : Roter Scheckenfalter
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Papillons diurnes / Nymphalidés

Intro

Synthèse

Cette espèce méridionale, très occasionnelle en Wallonie, pourrait être favorisée, à l'avenir, par le réchauffement climatique. Elle recherche les milieux secs où elle pond surtout sur le Plantain lancéolé.

Description morphologique

Les dessins noirs de ce mélitée fauve-rouge sont réduits, ce qui donne une teinte générale fort colorée. Le dessous des ailes postérieures est caractéristique, avec sa coloration très claire, ses deux bandes rouge orangé discontinues entourées de lignes noires également discontinues.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Statut de présence :Ac : accidentel

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Indigenat :Or : indigène

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Type de distribution :Po : ponctuelle

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Distribution en Europe :

Sud et est de l'Europe. La Wallonie se situe en limite nord de son aire.

Distribution en Wallonie :

Cette espèce méridionale a toujours été observée très exceptionnellement dans le passé. Ces dernières années, seul un individu isolé a été observé dans le Viroin.

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

L'espèce fréquente les prés et pelouses mésophiles à xérothermophiles, ainsi que les talus secs.

Ses plantes-hôtes sont surtout Plantago lanceolata, mais aussi Centaurea scabiosa, Rhinanthus angustifolius, Stachys recta, Veronica teucrium, Digitalis purpurea... Les oeufs sont pondus en groupe sous des feuilles proches du sol.

Cycle de vie : 1 génération. Les données récentes datent de fin juin - début juillet. En France, l'espèce peut avoir deux générations en plaine et vole en mai-juin et juillet-septembre. Elle hiverne au 3e stade chenille.

Statut

Tendance

Tendance :NE : non évalué
Commentaires :

La restauration des pelouses calcicoles dans le Viroin et le réchauffement climatique pourraient favoriser l'espèce dans les régions voisines du Nord de la France et conduire à son apparition de plus en plus régulière en Wallonie.

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :NE : non évalué
Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Espèce invasive

Liste :non

Biblio

Divers

Auteurs

Violaine Fichefet

Date de mise à jour / relecture de la fiche

04/08/2010