Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Loche d'étang (Misgurnus fossilis)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Loche d'étang
Groupe biologique :Animaux / Vertébrés / Poissons / Cobitidés

Intro

Description morphologique

Corps cylindrique allongé. 10 barbillons assez long entourent la bouche dont 4 à la pointe du museau, 4 sur la mâchoire inférieure et 1 à chaque commissure de la bouche. Nageoire caudale arrondie. Dos brun foncé, flancs brun jaunâtre traversés longitudinalement par plusieurs bandes brun-noir, ventre blanchâtre. Longueur : 20-25 cm (jusqu'à 50 cm) (Spillmann, 1961; Muus, B.J. & Dahlström, 1968; Muséum National d'Histoire Naturelle de France, 1992).

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • LCN 1973 : Annexe 3

    Cette espèce est mentionnée dans l'Annexe 3 du décret du 6 décembre 2001 modifiant la Loi du 12 juillet 1973 de la Conservation de la Nature qui indique (Article 2) que cette espèce est partiellement protégée. Cette protection implique l'interdiction :

    • 1° de capturer et de mettre à mort intentionnellement de spécimens de ces espèces dans la nature ;
    • 2° de perturber intentionnellement ces espèces, notamment durant la période de reproduction, de dépendance, d'hibernation et de migration ;
    • 3° de détruire ou de ramasser intentionnellement dans la nature ou de détenir des oeufs de ces espèces ;

    à l'exception de la détention temporaire d'amphibiens ou de leurs oeufs à des fins pédagogiques ou scientifiques.

    La détention, l'achat, l'échange, la vente ou la mise en vente de ces espèces sont également interdits, ainsi que la perturbation ou la destruction des sites de reproduction des mammifères.

    Les Articles 5 et 5bis définissent les modalités de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales. Voir l'AGW du 20 novembre 2003 relatif à l'octroi de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales (M.B. 20.01.2004).

  • LCN 1973 : Annexe 9

    Cette espèce est mentionnée dans l'Annexe 9 du décret du 6 décembre 2001 modifiant la Loi du 12 juillet 1973 de la Conservation de la Nature qui indique (Article 25) que cette espèce est une des espèces de référence pour la définition de sites Natura2000.

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • AERW 11/03/1993 : pêche interdite toute l'année

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Berne - Annexe 3

    Convention de Berne, annexe 3 : Toute exploitation de la faune sauvage énumérée à l'annexe III est réglementée de manière à maintenir l'existence de ces populations hors de danger. Ces mesures comprennent notamment: a) l'institution de périodes de fermeture et/ou d'autres mesures réglementaires d'exploitation; b) l'interdiction temporaire ou locale de l'exploitation, s'il y a lieu, afin de permettre aux populations existantes de retrouver un niveau satisfaisant; c) la réglementation, s'il y a lieu, de la vente, de la détention, du transport ou de l'offre aux fins de vente des animaux sauvages, vivants ou morts.

Directives européennes

  • CE/92/43 - Annexe 2

    Directive Faune-Flore-Habitat, annexe 2 : espèce dont l'habitat doit être protégé.

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie

Sources :Philippart &Vranken, 1983

Statut de présence :Ir : irrégulier

Sources :Philippart &Vranken, 1983

Indigenat :Or : indigène

Sources :Philippart &Vranken, 1983

Type de distribution :Di : dispersée

Sources :Philippart &Vranken, 1983

Distribution en Europe :

L'aire de distribution de cette espèce s'étend du nord-ouest de la France au bassin de la Volga. On la trouve dans le bassin du Danube mais pas en Scandinavie ni à l'est de la Neva. Dans le sud-ouest, elle est absente des bassins de la Garonne, du Rhône et de tous les fleuves de la Méditerranée, de l'Adriatique et de la Mer d'Egée. Lelek, 1980

Ecologie

Ecologie :

Habitat
Habitats lentiques (étangs, bras morts des rivières, marais périodiquement inondés à proximité des grands cours d'eau, rivière à cours lent et à fond vaseux, zones d'estuaire).
Alimentation
Vers, petits crustacés et larves d'insectes vivant dans la vase.
Reproduction
D'avril à juin, en eau profonde. La femelle dépose dépose près de 100000 oeufs parmi la végétation aquatique. Leur développement dure 9-10 jours. A leur naissance, les jeunes possèdent des branchies externes.
Mode de vie
Activité crépusculaire. Reste cachée dans la vase pendant la journée. Résisitance exceptionnelle aux hautes températures, à la désoxygénation et à l'assèchement du milieu.
(Muséum National d'Histoire Naturelle de France, 1992; Muus, B.J. & Dahlström, 1968; Philippart &Vranken, 1983; Spillmann, 1961).

Statut

Tendance

Informations en cours de validation

Liste Rouge

Espèce menacée :Oui
Statut :CR : en situation critique
Sources :Philippart, J.-C. (2007)

Espèce invasive

Liste :NE

Biblio

Divers