Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

Partenariat

De nombreux acteurs locaux peuvent intervenir en partenariat dans un PCDN : des acteurs proche de la nature ; les acteurs Institutionnels, les réseaux d'enseignement et d'éducation, le réseau social et économique, les acteurs touristiques, culturels et sportifs, les groupes de représentations citoyennes et d'autres acteurs parfois imprévus...

Le PCDN, un partenariat avec les acteurs locaux : tous en action !

Partenariat PCDNPartenariat PCDN« Des propositions aux projets concrets : l'état des lieux du patrimoine naturel et paysager de la commune a permis d'identifier les richesses et les lacunes du réseau écologique. Les propositions et les projets évoqués lors des réunions de partenariat et les propositions effectuées par les groupes de travail ont permis d'établir une série d'actions concrètes par thématique.

Qu'il s'agisse d'actions directes (travaux d'aménagement et d'entretien sur le terrain) ou indirectes (information et sensibilisation), les projets qui se sont concrétisés depuis 1995, participent au développement et à la conservation de la nature, dans l'optique du développement durable. » Source : PCDN Chaudfontaine

Cette nouvelle prise en compte du patrimoine naturel doit donc passer par les ACTEURS locaux. Chaque commune élabore et développe son propre Plan, selon les caractéristiques des milieux et des acteurs présents sur son territoire. Chaque Plan contient au moins deux piliers pour mettre en œuvre cette évolution locale, d'une part la concrétisation des projets avec les acteurs concernés et d'autre part la sensibilisation continue de l'ensemble de la population, parmi lesquels une grande partie d'acteurs qui ne sont pas encore partenaires du PCDN et qu'il reste à convaincre.

« L'enjeu du PCDN est, pour chaque acteur :l'avenir pour le cadre de vie que représente la commune, qu'il y soit gestionnaire, administratif, commerçant ou enseignant, responsable politique, naturaliste ... ou simple citoyen. Rassembler des partenaires de tous horizons
a de nombreux avantages :

  • un réseau de compétence s'établit et chacun apporte sa pierre à l'édifice (connaissances, pratiques du terrain, moyens, mains d'œuvre, ...);
  • chaque projet est enrichi dans sa conception et amélioré dans sa qualité;
  • via les différents partenaires, l'adéquation du projet avec la réalité du terrain est mieux assurée et sa durabilité s'en trouve augmentée ! »

Source : PCDN Marche-en-Famenne

« Le territoire communal est la meilleure échelle pour pratiquer la protection de la nature. Les citoyens, les associations et les élus d'une commune entretiennent des relations étroites favorisant le partenariat. Différents acteurs prennent part aux projets (respon­sables communaux, Service Publique de Wallonie, comités de quartier, écoles, associations d'environnement, mouvements de jeunesse, organismes touristiques et culturels, particuliers, etc). L'intérêt du PCDN est d'amener toutes ces personnes à se rencontrer, échanger leur point de vue et travailler ensemble vers un objectif commun et négocié. Toutes les actions qui visent à élargir et dynamiser le partenariat sont encouragées .» Source : PCDN Chaudfontaine

Le PCDN est une démarche volontaire et concertée de développement territorial qui se préoccupe aussi bien de nature « ordinaire » qu'extraordinaire ! Pour ce faire, il vise le changement des mentalités d'un maximum d'acteurs concernés (il y en a beaucoup plus que pour la seule nature dans les réserves), dans une perspective à long terme.

En matière de biodiversité, l'état actuel des PCDN montre un bilan plutôt positif quant aux projets développés ayant trait à la nature. Ces projets sont très nombreux et très variables d'une commune à l'autre, de nombreux partenaires différents y participent. Ils touchent différentes formes de sensibilisation et concernent l'ensemble des milieux qui constituent un territoire : arbres, haies, vergers, champs, forêts, jardins, parcs et espaces verts, mares, zones humides et rivières, carrières, zones industrielles, abords de complexe sportif, combles et clochers, bords de routes, ..., sans oublier les sites de grand intérêt biologique tels que les réserves naturelles, les Zones Humides d'Intérêt Biologique, les Cavités Souterraines d'Intérêt Scientifique (chauves-souris), etc.

Mis en ligne le