Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Piéride du navet (Pieris napi)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Piéride du navet
Néerlandais : Klein geaderd witje
Anglais : Green-veined White
Allemand : Rapsweißling
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Papillons diurnes / Piéridés

Intro

Synthèse

Ce Piéride est présent dans toutes les régions biogéographiques où il est commun à très commun. Il fréquente les lisières et divers milieux ouverts à la recherche de Brassicacées. Il présente une certaine stabilité mais semble plus vulnérable que les autres Piéris.

Description morphologique

Ce piéride de taille moyenne possède, sur le dessus des ailes antérieures, une tache foncée apicale dont la forme est moins étendue que chez Pieris brassicae. Les nervures du dessous des ailes postérieures sont soulignées de gris-vert.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Flandre, Bruxelles, Wallonie

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Statut de présence :Re : reproduction

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Indigenat :Or : indigène

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Type de distribution :Re : répandue

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Distribution en Europe :

Essentiel de l'Europe.

Distribution en Wallonie :

L'espèce est présente dans toutes les régions biogéographiques. Elle couvre un peu moins bien le Condroz et le nord du sillon sambro-mosan, où elle reste toutefois commune.

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

L'espèce fréquente les lisières, clairières et coupes forestières, ripisylves, prairies humides, jardins, parcs... Les femelles pondent sur diverses plantes-hôtes comme Brassica spp., Reseda spp., Cardamine spp., Rorippa spp., Alliaria petiolata, Sinapis arvensis, Arabis spp., Nasturtium spp., Lunaria rediviva, Biscutella laevigata, Erysimum cheiri, Lepidium campestre, Barbarea vulgaris, Thlaspi caerulescens subsp. calaminare. Les oeufs sont isolés ou en petits groupes sur les feuilles, parfois les fleurs.

Cycle de vie : 3 générations (1 printanière et 2 estivales se chevauchant). Ce Piéris vole surtout d'avril à septembre, avec un premier pic en mai et un second en juillet-août. Dates extrêmes : 23/3 - 30/10. Il hiverne au stade chrysalide.

Statut

Tendance

Tendance :ST : stabilité
Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :LC : non menacée
Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Espèce invasive

Liste :NE

Biblio

Divers

Auteurs

Violaine Fichefet

Date de mise à jour / relecture de la fiche

26/07/2010