Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Rechercher une espèce animale ou végétale

openclose Par taxon

openclose Autres critères

ou Vernaculaire
Scientifique
Présentation des résultats : Illustré
Liste
Avec statut légal

Résultat de la recherche : 694 espèces trouvées

Nom françaisNom latinOrigineStatut en WallonieListe rougeTendanceLégislation
Polyommatus coridonOrindigèneRereproductionVUvulnérableRGrégressionAucune réglementation
Argus bleu nacré

Cette espèce typique des pelouses sèches est rare en Wallonie. Elle se localise surtout en Calestienne, où elle se développe sur Hippocrepis comosa.

Glaucopsyche alexisOrindigèneRereproductionVUvulnérableRGrégressionLégislation existante
Argus bleu-violet

Cette espèce rare est localisée à la Lorraine. Puisqu'elle pond sur diverses fabacées, l'abandon des cultures de Sainfoin a eu, dans le passé, un effet négatif sur ses populations.

Cupido minimusOrindigèneRereproductionNTquasi menacéeRGrégressionAucune réglementation
Argus frêle

Cette espèce est assez rare en Wallonie. Elle occupe surtout les pelouses sèches de la Fagne-Famenne-Calestienne et les prairies maigres de Lorraine, où elle pond surtout sur l'Anthyllis vulneraria.

Pseudophilotes batonOrindigèneExéteintREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante
Argus pointillé

Ce papillon autrefois surtout observé en Fagne et en Lorraine n'a plus été observé depuis 1971. Il affectionne les pelouses sèches rases à Thym.

Lampides boeticusOrindigèneAcaccidentel
Mimigrateur
NEnon évaluéNEnon évaluéAucune réglementation
Argus porte-queue

Cette espèce migratrice est accidentelle en Wallonie. Elle s'observe dans les milieux ouverts chauds et fleuris, mais ne s'y reproduit pas.

Plebeius idasOrindigèneExéteintREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante
Argus sagitté

Cette espèce des pelouses sèches, lisières et prairies maigres pond sur diverses Fabacées ou sur l'Hélianthème. La dernière observation wallonne remonte aux années '60.

Lycaena virgaureaeOrindigèneRereproductionCRen situation critiqueRGrégressionLégislation existante
Argus satiné

Cette espèce est très rare et menacée en Wallonie. Seuls deux noyaux subsistent aujourd'hui dans des milieux maigres, où elle butine surtout l'origan et pond sur Rumex acetosa et acetosella.

Polyommatus dorylasOrindigèneExéteintREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante
Argus turquoise

Cette espèce autrefois surtout observée en Fagne-Famenne-Calestienne, n'a plus été observée depuis 1957. Elle apprécie les milieux secs ou les prés maigres mésophiles où elle pond sur les Anthyllides.

Celastrina argiolusOrindigèneRereproductionLCnon menacéeEXextensionAucune réglementation
Argus à bande noire

Cette espèce commune et en extension en Wallonie. Elle possède une grande flexibilité écologique grâce à une gamme de plantes-hôtes très large.

Anthocharis cardaminesOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Aurore

Ce papillon printanier assez commun et stable en Wallonie fréquente surtout les prairies humides, les lisières, les bords de route... riches en Cardamine et autres brassicacées. Il est surtout présent en Fagne-Famenne-Calestienne et en Lorraine. Le réchauffement climatique serait responsable d'émergences de plus en plus précoces.

Accipiter gentilisOrindigèneHihivernant
Rereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

Ce rapace exclusivement forestier était rare dans le passé, mais a connu une forte expansion ces dernières décennies, si bien qu'il est aujourd'hui présent dans l'ensemble du territoire au sud de sillon sambro-mosan et dans une partie de la région limoneuse, occupant parfois des bois de faible superficie.

Recurvirostra avosettaOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
VUvulnérableLégislation existante

Ce limicole est observé chaque année en période de migration sur des vasières. Seuls quelques rares couples nichent sur le territoire, généralement dans l'ouest du Hainaut.

Polyommatus bellargusOrindigèneRereproductionCRen situation critiqueSTstabilitéLégislation existante
Azuré bleu céleste

Ce papillon bleu des pelouses rases sur calcaire est très rare en Wallonie. Une seule population se maintient en Lorraine, mais des observations très ponctuelles sont signalées en Calestienne depuis quelques années.

Polyommatus icarusOrindigèneRereproductionLCnon menacéeEXextensionAucune réglementation
Azuré commun

Cet Azuré est très commun et en extension en Wallonie grâce à son caractère assez généraliste. Il se développe sur une large gamme de Fabacées.

Plebeius argusOrindigèneRereproductionVUvulnérableRGrégressionAucune réglementation
Azuré de l'ajonc

Cette espèce est rare et en léger déclin en Wallonie. Elle affectionne les milieux maigres (prairies, pelouses, landes, friches...) où elle pond sur des plantes-hôtes assez variées (Lotus, Hélianthème, Callune, Bruyère quaternée, genêt...)

Polyommatus thersitesOrindigèneExéteintREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante

Autrefois répandue en Fagne-Famenne-Calestienne et en Lorraine, cette espèce a disparu à cause de l'abandon des cultures de Sainfoin, dont les chenilles se nourrissent.

Glaucopsyche rebeliOrindigèneExéteintREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante

G. rebeli est une espèce des pelouses sèches et des prés maigres se développant sur la Gentiane croisette. Elle est aujourd'hui éteinte, et de nouvelles observations sont improbables.

Plebeius argyrognomonOrindigèneRereproductionREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante
Azuré des coronilles

Phengaris arionOrindigèneRereproductionCRen situation critiqueRGrégressionLégislation existante
Azuré du serpolet

Cette espèce est extrêmement rare en Wallonie. On la croyait disparue, mais des observations très ponctuelles ces dernières années indiquent son maintien très localement (ou son retour?). Elle fréquente les milieux secs riches en Thyms.

Cupido argiadesOrindigèneExéteint
Mimigrateur
REéteinte régionalementEXextensionAucune réglementation
Azuré du trèfle

Cette espèce liée aux trèfles était considérée comme éteinte de Wallonie jusqu'à sa réapparition en 2008. De nouvelles populations pourraient s'établir à l'avenir.