Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Rechercher une espèce animale ou végétale

openclose Par taxon

openclose Autres critères

ou Vernaculaire
Scientifique
Présentation des résultats : Illustré
Liste
Avec statut légal

Résultat de la recherche : 694 espèces trouvées

Nom françaisNom latinOrigineStatut en WallonieListe rougeTendanceLégislation
Gallinago mediaOrindigèneMimigrateurNEnon évaluéLégislation existante

Cette bécassine niche dans le nord de l'Europe, mais ses voies de migration passent par l'est du continent, si bien que sa présence est tout à fait exceptionnelle en Wallonie.

Lymnocryptes minimusOrindigèneHihivernant
Mimigrateur
NEnon évaluéLégislation existante

Cette petite bécassine est observée en période de migration et en hiver en Wallonie, dans toutes sortes de milieux humides. Très mimétique, elle est difficilement repérée et attend qu'on lui marche presque dessus pour s'envoler.

Coturnix coturnixOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

Toujours cachée dans les céréales, cet oiseau est très rarement observé et le plus souvent repéré à son chant qui était « traduit » par les paysans par « paie tes dettes »...

Calopteryx virgoOrindigèneRereproductionLCnon menacéeNEnon évaluéAucune réglementation
Caloptéryx vierge

Ce Caloptéryx se rencontre dans une grande partie de l'Europe. Peu fréquente et en danger en Flandre, l'espèce reste assez commune en Wallonie. Son statut a été évalué comme actuellement non menacé. Cette espèce recherche une meilleure qualité de l'eau et des cours d'eau plus naturels en comparaison avec son cousin, Calopteryx splendens . On la rencontre dès la fin mai et jusqu'à la fin du mois d'août.

Calopteryx splendensOrindigèneRereproductionLCnon menacéeNEnon évaluéAucune réglementation
Caloptéryx éclatant

L'aire de distribution s'étend sur toute l'Europe occidentale en ce compris la quasi totalité du bassin méditerranéen. Espèce commune en Belgique, elle est toutefois plus rare dans le Brabant, dans la région Bruxelloise et dans le sud du Limbourg. Actuellement non menacée, elle recherche les rivières peu rapides et les canaux bien ensoleillés et riches en oxygène. On la rencontre dès la fin mai et jusqu'à la fin du mois d'août.

Microtus agrestisOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation

Morphologie : Dos brun foncé, ventre grisâtre, queue courte nettement bicolore; pavillons des oreilles velus, relativement dissimulés dans la fourrure; poids allant le plus souvent de 20 à 50 grammes.
Distribution : Partout.
Ecologie : Milieux herbacés ouverts, de préférence humides et avec une végétation haute, friches à pseudoligneux, lisières forestières, tourbières.
Sources : Libois (1997).

Microtus arvalisOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation

Morphologie : Dos brun clair, ventre grisâtre, queue courte d'une seule couleur; pavillons des oreilles bien visibles, peu velus; poids allant le plus souvent de 15 à 35 grammes.
Distribution : Partout.
Ecologie : Milieux herbacés ouverts et non humides à végétation plutôt rase, champs cultivés et leurs bordures, jardins.
Sources : Libois (1997).

Clethrionomys glareolusOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation

Morphologie : Dos roux acajou, ventre crème, queue courte; poids allant le plus souvent de 15 à 25 grammes.
Distribution : Partout.
Ecologie : Milieux boisés à strates ligneuses basses bien développées; haies, landes à callune ou à myrtilles, ronciers.
Sources : Libois (1997).

Microtus subterraneusOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation

Morphologie : Dos brun foncé tirant vers le noir, ventre gris, queue courte nettement bicolore; pavillons des oreilles velus, relativement dissimulés dans la fourrure; oeil petit; poids allant le plus souvent de 15 à 25 grammes.
Distribution : Partout.
Ecologie : Champs cultivés, prairies, bois de feuillus, parfois dans des prairies humides.Vit en petits groupes assez localisés. Mode de vie essentiellement souterrain. Se nourrit des parties souterraines des végétaux.
Sources : Libois (1997).

Arvicola terrestrisOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation

Morphologie : Dos brun foncé, ventre grisâtre, pelage assez soyeux, queue courte bicolore; pavillons des oreilles velus; poids allant le plus souvent de 60 à 110 grammes.
Distribution : Partout.
Ecologie : Milieux relativement ouverts à végétation habituellement abondante, champs cultivés et leurs bordures, jardins, coupes à blanc, jeunes plantations, haies, bord des cours d'eau. Creuse des galeries profondes et mène une vie plutôt souterraine. Commet parfois d'importants dégâts dans les potagers ou dans les plantations où il écorce les racines des jeunes arbres juste au niveau du collet.
Sources : Libois (1997).

Anas streperaOrindigèneHihivernant
Rereproduction
Mimigrateur
NTquasi menacéeLégislation existante

Le Canard chipeau est présent toute l'année en Wallonie, mais est surtout observé en hiver où il est plus abondant.

Anas platyrhynchosOrindigèneHihivernant
Rereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

Le plus connu des canards, le Canard colvert peut être observé toute l'année en Wallonie, dans tous les milieux humides.

Aix galericulataInintroduitHihivernant
Rereproduction
NEnon évalué (Nicheur introduit)Législation existante

Ce magnifique canard est originaire de l'est de l'Asie. Il a été introduit en Europe occidentale et a ensuite niché pour la première fois en liberté en Wallonie en 1985. Depuis, il est en progression et se retrouve surtout dans le nord de la région.

Anas acutaOrindigèneHihivernant
Mimigrateur
NEnon évaluéLégislation existante

Ce canard très élégant niche dans le nord de l'Europe et s'observe sur notre territoire en hiver, rarement en grand nombre.

Anas penelopeOrindigèneHihivernant
Rereproduction
Mimigrateur
NEnon évalué (Nicheur non annuel)Législation existante

Le Canard siffleur est essentiellement observé sur notre territoire en hiver. A ce jour, un seul cas de nidification a été prouvé pour cette espèce en Wallonie.

Anas clypeataOrindigèneHihivernant
Rereproduction
Mimigrateur
VUvulnérableLégislation existante

Ce canard au bec spatulé est un nicheur rare en Wallonie. Il y est surtout observé sur les plans d'eau en période de migration et en hiver.

Carassius carassiusOrindigèneHihivernant
Irirrégulier
Rereproduction
DDdonnées déficientesNEnon évaluéLégislation existante
Carassin

Hypophthalmichthys molitrixNEnon évaluéNEnon évaluéNEnon évaluéAucune réglementation

Cyprinus carpioOrindigèneHihivernant
Rereproduction
NEnon évaluéNEnon évaluéLégislation existante
Carpe commune

Ctenopharyngodon idellaNEnon évaluéNEnon évaluéNEnon évaluéAucune réglementation