Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Rechercher une espèce animale ou végétale

openclose Par taxon

openclose Autres critères

ou Vernaculaire
Scientifique
Présentation des résultats : Illustré
Liste
Avec statut légal

Résultat de la recherche : 762 espèces trouvées

Nom françaisNom latinOrigineStatut en WallonieListe rougeTendanceLégislation
Emberiza hortulanaOrindigèneMimigrateurREéteinte régionalementLégislation existante

Jadis nicheur en Wallonie, le Bruant ortolan n'est plus aujourd'hui qu'un migrateur rare sur notre territoire. Il a souffert notamment de l'intensification de l'agriculture et d'une forte pression de chasse.

Emberiza schoeniclusOrindigèneHihivernant
Rereproduction
Mimigrateur
NTquasi menacéeLégislation existante

Le Bruant des roseaux niche dans les zones humides parsemées de buissons et dans les roselières. C'est un nicheur peu commun en Wallonie, qui est néanmoins présents dans toutes les régions. En hiver, des individus venus du nord peuvent être observé dans toutes sortes de milieux ouverts.

Emberiza calandraOrindigèneHihivernant
Rereproduction
Mimigrateur
ENen dangerRGrégressionLégislation existante

Le Proyer est un nicheur peu commun qu'on retrouve dans les grandes plaines céréalières, essentiellement au nord de Sillon Sambre-et-Meuse. Il connait un déclin sévère suite à la modernisation et à l'intensification de l'agriculture.

Emberiza cirlusOrindigèneAcaccidentelREéteinte régionalementLégislation existante

Le Bruant zizi est présent dans le sud et le sud-ouest de l'Europe. Il a connu un fort déclin dans le nord de son aire de répartition, si bien qu'il ne niche maintenant plus en Wallonie. Les observations de cet oiseau sédentaire sont donc devenues très rares sur notre territoire.

Emberiza leucocephalaOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Le Bruant à calotte blanche niche en Asie où il remplace le Bruant jaune. Il est extrêmement rare sur notre territoire.

Emberiza aureolaOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Ce bruant est essentiellement présent en Asie. Ses observations sont très rares en Europe occidentale : seules deux mentions de cette espèces en Wallonie existent pour le 20e siècle.

Emberiza ciaOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Ce bruant est présent dans le sud de l'Europe et est tout à fait exceptionnel en Wallonie.

Emberiza rusticaOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Bien que ce bruant niche notamment dans le nord de l'Europe, il hiverne dans le Sud-est asiatique, si bien qu'il est tout à fait exceptionnel en Wallonie.

Emberiza pusillaOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Bien que ce bruant niche notamment dans le nord de l'Europe, il hiverne dans le Sud-est asiatique, si bien qu'il est tout à fait exceptionnel en Wallonie.

Calcarius lapponicusOrindigèneHihivernant
Mimigrateur
NEnon évaluéLégislation existante

Ce bruant niche dans le nord de l'Europe et hiverne sur les côtes. Il est rare en Wallonie, le plus souvent observé en automne.

Plectrophenax nivalisOrindigèneAcaccidentel
Mimigrateur
NEnon évaluéLégislation existante

Cet oiseau niche dans le nord de l'Europe et fréquente surtout les zones côtières en migration et en hivernage. Il est donc rare sur notre territoire. Ne connaissant pas l'homme, il peut se montrer très peu farouche.

Anthus campestrisOrindigèneMimigrateurREéteinte régionalementLégislation existante

Le Pipit rousseline n'a plus niché en Wallonie depuis la fin des années 1940, suite notamment à la disparition des milieux qui lui sont favorables. Surtout présent dans le sud de l'Europe, des individus sont néanmoins observés sur notre territoire chaque année en période de migration.

Anthus trivialisOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
NTquasi menacéeLégislation existante

Ce pipit peut être observé dans les coupes forestières notamment. Il émet souvent son chant en s'élevant dans les airs et en redescendant ensuite à la manière d'un parachute. Il s'agit d'un nicheur assez commun, mais qui a pratiquement disparu de la région limoneuse et qui se retrouve aujourd'hui essentiellement au sud du Sillon Sambre-et-Meuse.

Anthus pratensisOrindigèneRereproduction
Hihivernant
Mimigrateur
VUvulnérableLégislation existante

Ce pipit peut être observé dans divers milieux ouverts. Il émet souvent son chant lors d'un vol de parade. Il s'agit d'un nicheur assez peu commun, réparti sur l'ensemble de la Wallonie mais qui connaît un fort déclin.

Anthus spinolettaOrindigèneHihivernant
Mimigrateur
NEnon évaluéLégislation existante

Ce pipit niche en montagne, au-dessus de la limite des arbres. Il est observé en Wallonie, durant l'hiver et en période de migration, généralement dans des milieux humides.

Motacilla flavaOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeNEnon évaluéLégislation existante
Bergeronnette printanière

Cette espèce est bien présente dans les plaines agricoles, principalement dans l'ouest de la Wallonie. Il existe de nombreuses variantes géographiques de l'espèces, dont certaines peuvent être observées sur notre territoire.

Motacilla cinereaOrindigèneMimigrateur
Hihivernant
Rereproduction
LCnon menacéeLégislation existante

La Bergeronnette des ruisseaux peut être observée toute l'année sur notre territoire. Il s'agit d'un nicheur assez commun, fréquentant la plupart des cours d'eau de Wallonie.

Motacilla albaOrindigèneHihivernant
Rereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeNEnon évaluéLégislation existante
Bergeronnette grise

La Bergeronnette grise est très commune dans toute la Wallonie. Elle est aussi connue sous le nom de Hoche-queue, vu sa manie de balancer sa queue en permanence.

Anthus cervinusOrindigèneMimigrateurNEnon évaluéLégislation existante

Ce pipit niche dans l'extrême nord de l'Europe et est très rarement observé en Wallonie, en période de migration.

Anthus petrosusOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Ce pipit fréquente exclusivement la côte et est très rarement observé en Wallonie.