Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Rechercher une espèce animale ou végétale

openclose Par taxon

openclose Autres critères

ou Vernaculaire
Scientifique
Présentation des résultats : Illustré
Liste
Avec statut légal

Résultat de la recherche : 229 espèces trouvées

Nom françaisNom latinOrigineStatut en WallonieListe rougeTendanceLégislation
Sospita vigintiguttataOrindigèneRereproductionNEnon évaluéAucune réglementation
Coccinelle des aulnes

Aucune donnée ne témoigne de la présence récente de cette espèce en Belgique. Elle serait liée aux aulnes et aux forêts marécageuses.

Chilocorus renipustulatusOrindigèneRereproductionSTstabilitéAucune réglementation
Coccinelle des saules

Cette espèce répandue mais rarement abondante vit sur les feuillus, notamment les saules. Elle se nourrit de cochenille.

Adalia decempunctataOrindigèneRereproductionNEnon évaluéAucune réglementation
Coccinelle à 10 points

Cette espèce répandue en Wallonie est liées aux arbre feuillus. Elle est aphidiphage.

Calvia decemguttataInintroduitRereproductionNEnon évaluéAucune réglementation
Coccinelle à 10 points blancs

Cette espèce plutôt thermophile semble en extension. Elle est liée aux arbres feuillus et apprécie les lisières ensoleillées.

Calvia quatuordecimguttataOrindigèneRereproductionNEnon évaluéAucune réglementation
Coccinelle à 14 points blancs

La coccinelle à 14 points blancs est insectivore. Liée aux arbres feuillus, elle est répandue en Wallonie.

Psyllobora vigintiduopunctataOrindigèneRereproductionNEnon évaluéAucune réglementation
Coccinelle à 22 points

Cette espèce jaune et noire est généraliste, répandue et se nourrit uniquement des rouilles de la famille des Erysiphaceae.

Coccinella septempunctataOrindigèneRereproductionNEnon évaluéAucune réglementation
Coccinelle à 7 points

La coccinelle à 7 points est la plus connue de nos "bêtes à bon Dieu". Très généraliste, elle peut être observée dans la plupart des biotopes. Elle se nourrit de pucerons.

Propylea quatuordecimpunctataOrindigèneRereproductionNEnon évaluéAucune réglementation
Coccinelle à damier

Cette espèce aphidiphage est répandue en Wallonie. Elle fréquente des milieux variés, y compris des champs de maïs.

Adalia bipunctataOrindigèneRereproductionNEnon évaluéAucune réglementation
Coccinelle à deux points

La coccinelle à 2 points est très répandue et abondante en Wallonie. C'est une espèce généraliste qui pourrait, à terme, être menacée par la coccinelle asiatique.

Oenopia conglobataOrindigèneRereproductionNEnon évaluéAucune réglementation
Coccinelle à zigzag

Cette espèce est répandue et liée aux arbres feuillus. Elle se nourrit de pucerons, psylles ou larves et oeufs de chrysomèles.

Plebeius agestisOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Collier-de-corail

Cette espèce est assez rare mais stable en Wallonie. Elle fréquente des milieux ouverts maigres et pond principalement sur l'Hélianthème ou des Géraniums.

Somatochlora arcticaOrindigèneRereproductionENen dangerNEnon évaluéLégislation existante
Cordulie arctique

Cordulie discrète et de couleur sombre rencontrée au-dessus des eaux stagnantes ou faiblement courantes des tourbières. Elle est largement répandue dans le nord de l'Europe mais très localisée en Europe moyenne. Bien que les larves soient très résistantes à l'assèchement de leur habitat, les adultes recherchent les zones de suintements avec des sphaignes et les mares colonisées par des tapis de végétations flottants. La période de vol principale s'étend de la fin juin à la mi-août. Elle est extrêmement rare en Belgique et son statut est en danger.

Cordulia aeneaOrindigèneRereproductionLCnon menacéeNEnon évaluéAucune réglementation
Cordulie bronzée

Répartie dans toute l'Europe excepté la région méditerranéenne et les Balkans, l'espèce est assez commune dans notre pays. Son statut est actuellement non menacé. On la retrouve préférentiellement au-dessus des plans d'eau avec végétations aquatiques et émergentes (roseaux, laîches,...) développées, entourés de zones boisées. La Cordulie bronzée vole de mai à la mi-août.

Somatochlora metallicaOrindigèneRereproductionLCnon menacéeNEnon évaluéAucune réglementation
Cordulie métallique

La Cordulie métallique est présente de l'ouest au nord de l'Europe. Elle est assez répandue en Belgique et elle est évaluée comme non menacée. On la retrouve en vol aussi bien au-dessus de plans d'eau qu'au dessus de ruisseaux et rivières. La présence d'arbres et arbustes surplombant une partie des berges semble importante. On peut l'observer en vol de la fin mai à la fin août.

Oxygastra curtisiiOrindigèneRereproductionENen dangerDDdonnées déficientesLégislation existante
Cordulie à corps fin

La répartition de cette Cordulie est limitée à l'Europe occidentale. En Belgique, l'espèce n'est plus présente qu'en Wallonie où elle est très rare. Son statut est en danger. On la retrouve uniquement sur les sections lentes de l'Ourthe, généralement le long de berges abruptes et arborées. Sa période de vol s'étale entre la mi-juin et la mi-août avec un pic durant le mois de juillet. L'émergence a lieu de nuit.

Epitheca bimaculataOrindigèneRereproductionENen dangerNEnon évaluéLégislation existante
Cordulie à deux taches

Ce très grand anisoptère brun, noir et jaune aux ailes légèrement fumées se caractérise, comme son nom l'indique, par la présence de deux taches basales sur les ailes postérieures. Répartie surtout dans la partie orientale de l'Europe moyenne, elle est cependant en expansion dans l'ouest de l'Europe. Elle reste malgré tout extrêmement rare dans notre pays. On la rencontre au-dessus de grands étangs forestiers avec roseaux, scirpes,...principalement entre la mi-mai et la mi-juillet. Son statut wallon est en danger.

Somatochlora flavomaculataOrindigèneRereproductionCRen situation critiqueNEnon évaluéLégislation existante
Cordulie à taches jaunes

Cette espèce de Cordulie s'identifie facilement grâce à son thorax vert métallique et aux taches jaunes latérales présentes sur l'abdomen. De la mi-juin à la mi-août, les mâles sont observés en chasse le long des lisières forestières parfois loin de l'eau. La Cordulie à taches jaunes se distribue principalement en Europe centrale et de l'est. Elle est très rare en Belgique. En Wallonie, elle se reproduit très localement dans les marais de la Haute Semois et semble affectionner les marais avec de vastes roselières à proximité de zones boisées. Son statut est en danger critique.

Cordulegaster boltoniiOrindigèneRereproductionNTquasi menacéeNEnon évaluéAucune réglementation
Cordulégastre annelé

Présent dans toute l'Europe à l'exception du sud-est et de l'extrême nord, ce Cordulégastre est assez commun chez nous. On le retrouve typiquement sur les ruisseaux de têtes de bassin larges de quelques mètres, limpides, bien oxygénés et bordés d'arbres comme dans les trouées forestières. Sa période de vol s'étale tout l'été, de la mi-juin à la fin août. Son statut est évalué comme quasi menacé.

Cordulegaster bidentataOrindigèneRereproductionENen dangerNEnon évaluéLégislation existante
Cordulégastre bidenté

Libellule de grande taille noire et jaune aux yeux verts. Attention à ne pas la confondre avec Cordulegastre boltonii (Cordulegastre annelé). La distinction se base entre autre sur l'analyse des traits jaunes de l'abdomen. Elle est répartie en Europe moyenne et méridionale. En Belgique elle est extrêmement rare et uniquement présente en Wallonie. On la retrouve en vol de juin à août au- dessus de rus à forte pente, crons, suintements situés en milieu forestier feuillu. Son statut est en danger.

Lycaena helleOrindigèneRereproductionVUvulnérableRGrégressionLégislation existante
Cuivré de la bistorte

Lycaena helle est une espèce d'intérêt communautaire assez rare et en déclin en Wallonie. Elle fréquente les prairies humides et mésophiles riches en Bistortes et ponctuées d'arbustes.