Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Rechercher une espèce animale ou végétale

openclose Par taxon

openclose Autres critères

ou Vernaculaire
Scientifique
Présentation des résultats : Illustré
Liste
Avec statut légal

Résultat de la recherche : 52 espèces trouvées

Nom françaisNom latinOrigineStatut en WallonieListe rougeTendanceLégislation
Hipparchia semeleOrindigèneRereproductionCRen situation critiqueRGrégressionLégislation existante
Agreste

Extrêmement menacée en Wallonie, cette espèce ne s'observe plus que dans quelques rares stations du Condroz, où elle fréquente des pelouses sèches et landes herbeuses riches en graminées.

Pyronia tithonusOrindigèneRereproductionLCnon menacéeEXextensionAucune réglementation
Amaryllis

Ce papillon est commun et en extension marquée en Wallonie. Fréquentant des milieux variés pour peu qu'ils abritent lisières et haies, il semble favorisé par le réchauffement climatique.

Lopinga achineOrindigèneExéteintREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante
Bacchante

Cette espèce forestière se développant sur les graminées est éteinte de Wallonie depuis le début du 20ème siècle. Elle est très menacée à l'échelle européenne.

Vanessa carduiOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
NEnon évaluéNEnon évaluéAucune réglementation
Belle Dame

Cette espèce migratrice est moins fréquente que le Vulcain mais reste fort répandue. Dès le mois d'avril, elle arrive sous nos latitudes et se reproduit dans des milieux ouverts variés. La nouvelle génération retourne ensuite vers le sud.

Araschnia levanaOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Carte géographique

Origniaire de l'Europe du sud-est, cette espèce est apparue en Wallonie dans les années '30. Il s'agit d'une espèce généraliste se reproduisant sur l'ortie, présente et stable dans toutes les régions biogéographiques. Elle semble cependant un peu plus rare au nord du sillon sambro-mosan. Deux à trois formes se succèdent au fil des saisons.

Argynnis niobeOrindigèneRereproductionREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante
Chiffre

Le Chiffre, qui ressemble très fort au Moyen Nacré, a disparu de Wallonie dans les années '80. Il se rencontrait surtout dans les pelouses calcaires, mais aussi le long de lisières ensoleillées riches en Violettes.

Coenonympha arcaniaOrindigèneRereproductionVUvulnérableRGrégressionAucune réglementation
Céphale

Le Céphale est présent et stable en Fagne-Famenne-Calestienne (où il fréquente surtout les pelouses sèches), alors qu'il décline en Ardenne et en Lorraine (où il fréquente les prairies humides semi-arborées). Dans chacun de ces milieux, il se développe sur des graminées.

Euphydryas auriniaOrindigèneRereproductionCRen situation critiqueRGrégressionLégislation existante
Damier de la succise

Le Damier de la succise est une espèce protégée aux échelles wallonne et européenne. Fréquentant les milieux maigres (prairies humides, bas-marais, nardaies, coupes forestières...), il recherche principalement la Succise comme support de ponte. L'espèce est localisée à quelques stations de Fagne-Famenne, Ardenne et Lorraine, où ses populations étaient encore fort instables très récemment. Les travaux de restauration menés dans le cadre du projet Life "papillons" depuis 2009 semblent heureusement déjà porter leurs fruits.

Euphydryas maturnaOrindigèneExéteintREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante

Cette espèce forestière, dont la dernière donnée wallonne remonte à 1921, était très rarement observée auparavant. Elle a principalement besoin du frêne pour se développer. Etant en forte régression en Europe, de nouvelles observations sont improbables.

Melitaea cinxiaOrindigèneRereproductionLCnon menacéeRGrégressionLégislation existante
Damier du plantain

Le Damier du plantain fréquente les prés et pelouses à végétation rase et clairsemée présentant une tendance thermophile. Il se développe sur les Plantains lancéolé et moyen et apparaît en extension deuis quelques années. Il est surtout présent en Lorraine.

Melitaea diaminaOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Damier noir

Le Damier noir, le plus commun de nos damiers sans pour autant être très répandu, se développe surtout sur la Valériane. Il fréquente les prairies humides, tourbières, bas-marais...

Melitaea didymaOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéNEnon évaluéAucune réglementation
Damier orangé

Cette espèce méridionale, très occasionnelle en Wallonie, pourrait être favorisée, à l'avenir, par le réchauffement climatique. Elle recherche les milieux secs où elle pond surtout sur le Plantain lancéolé.

Melanargia galatheaOrindigèneRereproductionLCnon menacéeRGrégressionAucune réglementation
Demi-Deuil

Le demi-deuil est une espèce des milieux ouverts maigres surtout bien représentée en Fagne-Famenne-Calestienne et en Lorraine.

Coenonympha pamphilusOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Fadet commun

En Wallonie, ce Fadet occupe toutes les régions biogéographiques sans être pour autant extrêmement commun. Les nouvelles observations sont certainement liées à une effort d'échantillonnage plus poussé ces dernières années. L'espèce apprécie les prairies, pelouses, friches, riches en graminées.

Coenonympha tulliaOrindigèneRereproductionCRen situation critiqueRGrégressionLégislation existante
Fadet des tourbières

Comme son nom l'indique, le Fadet des tourbières est inféodé aux bas-marais et tourbières, où il se développe principalement sur la Linaigrette. Autrefois présent sur différentes stations ardennaises et lorraines, il est aujourd'hui au bord de l'extinction.

Boloria euphrosyneOrindigèneRereproductionVUvulnérableRGrégressionLégislation existante
Grand Collier argenté

Le Grand Collier argenté est typique des forêts exploitées sous le régime du taillis. Il affectionne en effet les coupes récentes en forêts feuillues, où il pond sur différentes espèces de Violettes. Surtout observé en Fagne-Famenne-Calestienne, où il présente une stabilité incertaine, il a régressé partout ailleurs et pourrait avoir disparu de Lorraine.

Melitaea phoebeOrindigèneExéteintREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante
Grand Damier

Autrefois assez bien représentée en Gaume, l'espèce est aujourd'hui éteinte. Elle apprécie les milieux maigres et fleuris riches en centaurées, cirses ou plantains.

Apatura irisOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Grand Mars changeant

Cette grande espèce foncée aux reflets bleutés (chez le mâle) est souvent observée au niveau des chemins forestiers. Elle se développe principalement sur les saules et peupliers indigènes, surtout en Fagne-Famenne-Calestienne et en Ardenne. Elle semble stable partout sauf en Lorraine.

Argynnis aglajaOrindigèneRereproductionENen dangerRGrégressionAucune réglementation
Grand Nacré

Le Grand Nacré dépend directement des Violettes pour assurer son développement. Il fréquente surtout les lisières et trouées forestières, les prairies maigres, les tourbières... Il est assez rare en Wallonie, et le noyau de ses populations se trouve en Fagne-Famenne-Calestienne.

Limenitis populiOrindigèneRereproductionCRen situation critiqueRGrégressionLégislation existante
Grand Sylvain

Ce grand papillon forestier lié aux peupliers indigènes est devenu rarissime en Wallonie.