Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Rechercher une espèce animale ou végétale

openclose Par taxon

openclose Autres critères

ou Vernaculaire
Scientifique
Présentation des résultats : Illustré
Liste
Avec statut légal

Résultat de la recherche : 17 espèces trouvées

Nom françaisNom latinOrigineStatut en WallonieListe rougeTendanceLégislation
Mustela nivalisOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéLégislation existante

Le plus petit carnivore de notre faune sauvage est la belette. Son menu se compose principalement de petits campagnols. Son corps fusiforme muni d'une courte queue est coloré de brun-roux sur le dos et de blanc sur le ventre. Elle habite des habitats très variés ce qui implique qu'on la rencontre à peu près partout en Belgique.

Sources : Libois (2006)

Meles melesOrindigèneRereproductionDDdonnées déficientesSTstabilitéLégislation existante
Blaireau d'Europe

La population wallonne de blaireau a été particulièrement fragilisée au cours des années '80 (rage) mais, depuis lors, et grâce à l'utilisation de la vaccination antirabique des renards en lieu et place du gazage systématique des terriers, les effectifs de ce mustélidé se sont progressivement reconstitués.

Des comptages sont en cours (ULg) afin d'évaluer le niveau de population, suivre son évolution dans le temps et déterminer les facteurs limitants sa progression.

Felis silvestrisOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéLégislation existante

S'il ressemble, par son allure, à nos compagnons domestiqués, le chat forestier (dit encore chat sylvestre ou chat sauvage), est une espèce à part entière vivant, comme le suggère son nom, dans les massifs forestiers et à leurs abords. Le chat sylvestre consomme des micromammifères et d'autres proies qu'il chasse essentiellement dans les zones ouvertes à proximité des lisières.

Le problème d'hybridation avec le chat domestique (et notamment avec les individus domestiques retournés à l'état sauvage, dits "harets" ou "errants") pose un problème non négligeable pour la conservation de l'espèce forestière. Une étude sur l'introgression des gênes domestiques chez le chat forestier est actuellement en cours à l'Université de Liège.

Felis catusHodomestiqueRereproductionLCnon menacéeNEnon évaluéLégislation existante

Le chat haret est un chat d'origine domestique mais qui n'entretient pas de contacts directs avec l'homme. Il peut donc présenter toutes les couleurs de pelage imaginables. Selon la législation sur la police sanitaire de la rage, il est considéré comme "errant" s'il vaque à plus de 300 m des habitations.

Les impacts de cette espèce sur la faune sauvage sont actuellement étudiés, notamment en ce qui concerne la prédation ainsi que l'hybridation possible avec le chat forestier.

Nyctereutes procyonoidesCocolonisationIrirrégulier
Rereproduction
LCnon menacéeNOnouvelleLégislation existante

Originaire d'Asie, très discret, le chien viverrin est un animal particulièrement inhabituel pour le naturaliste wallon. Il affectionne les fonds de vallées forestiers mais ne serait présent qu'à raison de quelques populations relativement isolées jusqu'alors. Des observations sporadiques d'individus ont cependant été mentionnées dans des endroits assez éloignés de Wallonie au cours des deux dernières décennies. Il est classé parmi les espèces envahissantes.

Sources : Libois (1997) ; Schockert et al., 2008.

Martes foinaOrindigèneRereproductionLCnon menacéeEXextensionLégislation existante

Antropophile, ce mustélidé de taille moyenne fréquente avant tout les zones urbanisées, jusqu'à l'intérieur des villes. Souvent peu appréciée pour ses courses effrénées dans les greniers et pour les crottiers qu'elle y laisse, la fouine joue pourtant un rôle important dans la régulation des populations de micromammifères. Elle occupe également les parcs, vergers, tas de bois, vieilles granges, cabanes, haies, carrières abandonnées, ... On peut aussi la rencontrer en forêt, le plus souvent à proximité des lisières.

Genetta genettaEcéchappéAcaccidentelRarareNEnon évaluéLégislation existante

La longue queue annelée de la genette ainsi que son pelage moucheté de noir caractérisent ce carnivore au premier coup d'oeil. Seules de rares observations ont été faites en un peu moins d'un siècle en Belgique. Elles pourraient être le fruit d'animaux échappés de captivité.
Sources : Libois, 2006.

Mustela ermineaOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéLégislation existante
Hermine

Petit mustélidé au pelage changeant suivant les saisons, l'hermine habite des milieux très variés mais principalement ouverts, là où elle pourra trouver sa proie de prédilection : le campagnol terrestre. On la rencontre ainsi dans les champs cultivés, prairies, haies, jardins, landes et tourbières, marais et lisières forestières mais elle évite en général l'intérieur des massifs boisés de même que les grandes étendues cultivées. Pour établir son gîte, elle choisira des pierriers, éboulis, vieux murets, tas de bois, voire les berges de cours d'eau. Sources : Libois (2006)

Canis lupusOrindigèneExéteintREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante
Loup

Anciennement, le loup était un prédateur naturel de nos régions. Voici plus d'un siècle, suite à une persécution acharnée, il a disparu de notre pays. Aujourd'hui, des populations subsistent surtout en Europe du sud et de l'Est, et son retour dans nos contrées est possible.

Lutra lutraOrindigènePonon observé mais possibleCRen situation critiqueRGrégressionLégislation existante
Loutre d'europe

La loutre est une espèce emblématique devenue particulièrement rare en Région wallonne. La qualité et la continuité des habitats disponibles le long des cours d'eau ainsi que la présence de proies sont essentielles à sa préservation. Une reconnexion avec des populations venant de France ou d'Allemagne est imaginable, à terme, mais nécessite l'aménagement de corridors écologiques pour favoriser l'espèce.

Un projet LIFE impliquant la Belgique et le Luxembourg a visé la restauration des habitats de la loutre entre 2005 et 2011 (www.loutres.be).

Lynx lynxOrindigènePonon observé mais possibleREéteinte régionalementDDdonnées déficientesLégislation existante

Le lynx est le plus grand prédateur sauvage présent en Région wallonne. Il est réapparu de façon claire mais très sporadique depuis une vingtaine d'années dans l'est du pays, à proximité des frontières allemande et hollandaise. Prédateur spécialisé du chevreuil, il pourrait contribuer à la gestion de cette espèce dont les populations ont largement progressé au cours des dernières décennies. Néanmoins, les observations de lynx restent très rares et l'origine des individus signalés est difficile à établir.

Martes martesOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéLégislation existante

La martre est un mustélidé typiquement forestier. Son agilité lui permet, entre autres, de chasser les écureuils ou les oiseaux dans les houppiers avec une aisance déconcertante. Si elle ressemble physiquement à la fouine, elle s'en distingue néanmoins par de nombreux critères.

Elle est régulière au sud du pays, là où les massifs forestiers sont bien développés.

Putorius putoriusOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéLégislation existante

Le putois, au corps allongé et bas sur pattes présente un masque facial clair qui contraste avec le pelage sombre de son corps et le distingue des autres petits mustélidés.

On peut le rencontrer dans des habitats variés mais il apprécie particulièrement les milieux humides, et notamment les fonds de vallées.

Sources : Libois (1997).

Procyon lotorEcéchappé
Cocolonisation
RereproductionNEnon évaluéLégislation existante
Raton laveur

Si l'on ne parlait pratiquement jamais du raton laveur auparavant, il est devenu un objet de préoccupation important au cours des dernières années. Globalement, les acteurs de terrain rencontrent de plus en plus fréquemment cette espèce exotique (considérée comme envahissante) en Région wallonne. Ceci concerne autant des individus morts que vivants ou des indices de présence.

Plutôt inféodé aux fonds de vallées, son régime alimentaire, encore mal évalué chez nous, est en cours d'analyse.

Sources : Schockert et al. (2009 ; 2010)

Vulpes vulpesOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéLégislation existante
Renard

Le renard est une espèce généraliste opportuniste que l'on rencontre dans toutes les régions naturelles de Wallonie. Il est maintenant habituel dans le Hainaut occidental où il était relativement rare voici une vingtaine d'années. Il peut habiter de nombreux milieux naturels ainsi que les zones bâties ou proches des habitations.

Mustela vison (Neovison vison)Ecéchappé
Acaccidentel
DDdonnées déficientesLégislation existante

Mustélidé de taille moyenne, le vison d'Amérique est, comme son nom l'indique, une espèce exotique. Il a été introduit en Europe pour la production de fourrure. Des individus se sont ensuite échappés d'élevages ou/et ont été relâchés dans l'environnement. Considérée comme envahissante, cette espèce constitue aujourd'hui un sérieux facteur de déclin pour le vison d'Europe dans l'aire de répartition de celui-ci. En Belgique, ce sont surtout des observations sporadiques d'individus isolés qui ont été renseignées.

Sources : Libois, 2006 ; Mitchell-Jones et al., 1999.

Mustela lutreolaExéteintREéteinte régionalementLégislation existante

Le vison européen n'est pas présent sur notre territoire. L'effondrement de ses populations en Europe au cours du dernier siècle a abouti a la fragmentation de son aire de répartition avec une population très isolée entre le sud de la France et le nord de l'Espagne et une aire de distribution plus vaste et mieux conservée en Europe de l'Est. Cette espèce menacée figure sur la liste rouge de l'UICN.

Sources : Maran et al., 2008.