Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

Réseau écologique

Le réseau écologique est un concept théorique de l'Écologie du paysage. Il décrit le complexe constitué par la somme (physique et fonctionnelle) des infrastructures naturelles. Il est visible à nos yeux (une vallée, un fleuve, une bande boisée) ou non (le corridor de migration d'une espèce de papillon), mais il correspond à une réalité écologique. (Wikipédia)

Le réseau écologique, la base du PCDN

Réseau écologique, maillage vertRéseau écologique, maillage vertIl s'agit de répertorier et cartographier les éléments permettant un maintien et une extension de la biodiversité sur le territoire communal. L'important dans ce concept de « réseau écologique » est qu'il prend en compte la nature dans et hors des réserves, sur l'ensemble du territoire. Partout où elle a des potentialités de se développer. Ce réseau est composé :

- de zones centrales dans lesquelles la nature est particulièrement intéressante et où dès lors la conservation de la nature est prioriétaire sur les autres fonctions (par exemples : les réserves naturelles, les Zones Humides d'Intérêt Biologique, les stations forestières marginales, etc.) ;

- de zones de développement ou de restauration des valeurs naturelles et paysagères dans lesquelles la conservation des espèces et de leur biotope est compatible avec une exploitation économique, moyennant certaines précautions ou réaménagements (par exemple : les forêts de production qui, lorsqu'elles sont exploitées en tenant compte de leur fonction d'accueil pour la flore et la faune, assurent la protection des espèces forestières : plantes, oiseaux, insectes, organismes décomposeurs....) ;

- de zones de liaison permettant les migrations et les échanges entre les populations de ces divers milieux (exemple : les relais ponctuels -vieux arbres, haies, rangées d'arbres et les vergers, talus herbeux, bords des champs, mares, fossés à eau douce - et les couloirs de liaison - fonds de vallées encaissées, rivières, voies ferrées désaffectées... -).

« Une première originalité du PCDN est, peut être, l'intérêt commun autour duquel les futurs partenaires se rassemblent : le réseau écologique qui de par sa nature même, touche, de près ou de loin, à l'ensemble du réseau socio-économique d'une commune. La nature ordinaire concerne tous les hommes qui vivent sur un territoire. » Source : PCDN Marche-en-Famenne

Mis en ligne le