Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Coccinelle des aulnes (Sospita vigintiguttata)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Coccinelle des aulnes
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Coléoptères / Coccinelles / Macro coccinelles

Intro

Synthèse

Aucune donnée ne témoigne de la présence récente de cette espèce en Belgique. Elle serait liée aux aulnes et aux forêts marécageuses.

Description morphologique

Cette coccinelle est facilement identifiable aux dix gros points blancs ornant chaque élytre, au dessin très contrasté du pronotum et une taille supérieure à 5 mm. La couleur de fond est par contre très variable.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Statut de présence :Re : reproduction

Sources :San Martin, G et al (2006)

Indigenat :Or : indigène

Sources :San Martin, G et al (2006)

Type de distribution :-- : sans objet

Sources :San Martin, G et al (2006)

Ecologie

Ecologie :

Bien que ses préférences écologiques soient encore très peu documentées, toutes les observations et les indications de la littérature s'accordent pour dire que cette espèce est étroitement liée aux Aulnes, aux forêts marécageuses et particulièrement aux aulnaies tourbeuses (e.a. : Callot, 1998; Iablokoff-Khnzorian, 1982; Le Monnier & Livory, 2003; San Martin et al., 2005b).

Régime alimentaire : Aphidiphage ? (Iablokoff-Khnzorian, 1982)

Statut

Tendance

Tendance :NE : non évalué
Commentaires :

Il est difficile de dire si l'espèce est encore présente en Wallonie. Il s'agit en effet d'une espèce très rare et difficile à trouver. En Alsace, Callot (1998) indique que la majorité des observations ont été réalisées par tamisage dans des aulnaies et des bois marécageux, technique peu utilisée par les chercheurs de coccinelles en Wallonie. Une recherche ciblée de cette espèce dans les aulnaies marécageuses devrait être menée afin de savoir si l'espèce est éteinte ou non. Si ce n'est pas le cas, il s'agit vraisemblablement d'une espèce fortement menacée.

Sources :San Martin, G et al (2006)

Liste Rouge

Informations en cours de validation

Espèce invasive

Liste :non

Stratégie de conservation

Stratégie de conservation :

La protection stricte de cette espèce et surtout des sites où elle subsisterait encore devrait être envisagée en cas de redécouverte de l'espèce. Le fait que ses habitats principaux soient visés par le décret Natura 2000 est sans doute une très bonne chose. Il est probable que ces milieux ne nécessitent pas de gestion particulière (peut-être éviter l'assèchement naturel ?).

Biblio

Divers

Auteurs

Gilles san Martin, Pierrette Nyssen, Jean-François Godeau, Jean-Yves Baugnée et Louis Hautier

Date de mise à jour / relecture de la fiche

31/12/2006