Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Sympétrum à nervures rouges (Sympetrum fonscolombii)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Sympétrum à nervures rouges
Néerlandais : Zwervende heidelibel
Anglais : Red-veined Darter
Allemand : Frühe Heidelibelle
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Libellules / Anisoptères

Intro

Synthèse

En Europe, sa distribution comprend la région méditerranéenne, le sud-est mais reste plus rare dans la partie centrale du continent. Visiteur exceptionnel dans les années 90, il est maintenant régulièrement observé un peu partout en Belgique. Colonisateur récent, son statut ne peut cependant être évalué. L'espèce recherche les plans d'eau chauds et peu profonds avec une végétation rivulaire peu développée. En fonction des conditions climatiques, l'espèce vole de mai à la mi-octobre, deux pics d'apparition pouvant être détectés : un premier au début de l'été et un second à la fin de l'été.

Description morphologique

Sympétrum migrateur, le mâle très voyant est rouge brillant. Mâle et femelle ont des yeux rouges et bleu-gris dans la partie inférieure.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Statut de présence :Ac : accidentel, Mi : migrateur

Sources :Goffart et al. 2006

Indigenat :Or : indigène

Sources :Goffart et al. 2006

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

L'espèce se trouvant chez nous à la limite de son aire de répartition, elle choisit préférentiellement comme lieux de reproduction des eaux stagnantes assez vastes, mais le plus souvent peu profondes et chaudes et pouvant s'assécher en été, qui peuvent être des pièces d'eau récemment créées, des étangs de carrières et des plans d'eau eutrophes. La végétation rivulaire y est généralement peu développée et les plantes flottantes inexistantes. Les individus errants ont été observés sur tous les types d'eau, aussi bien stagnantes (riches ou pauvres en éléments nutritifs), que légèrement courantes.

Geert De Knijf et Philippe Goffart in Goffart et al. 2006

Statut

Tendance

Informations en cours de validation

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :NE : non évalué
Sources :Goffart & al., 2006

Espèce invasive

Informations en cours de validation

Divers

Auteurs

Grégory Motte