Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1009 - Carrière de Samson

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière de Thays
Communes :Andenne
Cantonnements DNF :Namur
Surface :5.10 ha
Coordonnées :X Lambert : 194897 - Y Lambert : 127976
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de calcaire creusée dans le versant droit de la vallée du Samson comprend une excavation limitée par une falaise bien exposée et une pente couverte de déblais formant un éboulis à oseille ronde et orpins. Le replat de la carrière, au sol superficiel, est couvert d'une végétation discontinue où les espèces d'ourlets deviennent de plus en plus abondantes au fil des années. Le site présente un intérêt floristique avec notamment la présence de l'orchidée Himantoglossum hircinum, de la fougère Gymnocarpium robertianum et de la petite graminée Catapodium rigidum, mais aussi un intérêt entomologique (abeilles protégées, papillons de jour).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • E5 - Pays sambro-mosan

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Maizeret0.55 haANDENNENAMUR
Thon4.55 haANDENNENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur5.1 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Erynnis tagesNonNon1997A. Remacle
Plebeius agestisNonNon2007A. Remacle
Pyrgus malvaeNonOui1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Anthidium oblongatum2007A. Remacle
Anthidium punctatum1997A. Remacle
Osmia aurulenta1997A. Remacle
Osmia spinulosa2007A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Catapodium rigidum1996A. Remacle
Crepis polymorpha2007A. Remacle
Gymnocarpium robertianum2007A. Remacle
Himantoglossum hircinumQuelques pieds2005A. Remacle
Lactuca perennis1997A. Remacle

Commentaires sur la faune

Insectes
- Orthoptères (relevé incomplet): seules des espèces non menacées observées jusqu'à présent.
- Lépidoptères Rhopalocères: Aricia agestis, Leptidea sinapis, Erynnis tages et Pyrgus malvae; diverses espèces plus communes: e.a. Pyronia tithonus, Maniola jurtina, Aphantopus hyperantus, Lasiommata megera, Polyommatus icarus; une espèce migratrice: Vanessa cardui.
- Coléoptères Cicindelinae: aucune observation.
- Hyménoptères Aculéates: abondance des Mégachilides, notamment Osmia aurulenta, Hoplitis adunca, Osmia spinulosa, Anthidium punctatum (protégé), Anthidium oblongatum, Megachile willughbiella; les Halictides Lasioglossum albipes et L. villosulum.

Araignées
Argiope bruennichi.

Commentaires sur la flore

Minuartia hybrida (1997).

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une ancienne carrière de calcaire qui présente encore des parties bien ouvertes occupées par une végétation relativement intéressante et une falaise bien ensoleillée à Sesleria caerulea et Lactuca perennis.

Menaces

- Développement de la végétation ligneuse qui entraînera une réduction de la biodiversité.
- Dépôts clandestins de déchets.

Recommandations

- Contrôle des ligneux si nécessaire.
- Pose d'une barrière à l'entrée du chemin d'accès près de la rue de Gramptinne.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Accès interdit.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ancienne carrière creusée dans le versant droit de la vallée du Samson est localisée le long de la route N942, à environ 500 m au sud du village de Samson.
On y a extrait du calcaire viséen.
Description du site: Le site comprend:
- le long de la route une pente de déblais; l'ancienne rampe d'accès monte du sud (près d'une maison) vers le nord à travers cette pente. Au niveau du tournant, la rampe donne accès à une dépression d'où l'on a probablement exporté un certain volume de déblais. Le pierrier s'étend vers le SE jusqu'au niveau de la maison; un ancien bâtiment en moellons de béton, construit sur un replat dans un taillis, domine la pente de ce côté. Cette zone de pierriers est colonisée par une végétation très discontinue;
- la partie SE de l'excavation où arrive la rampe d'accès. Celle-ci conduit à un terre-plein damé, plus ou moins caillouteux et dénudé, avec des ligneux principalement en bordure. Ce replat domine vers la route la pente de déblais et vers la falaise une dépression rocheuse profonde de quelques mètres dont le fond est constitué d'une dalle légèrement inclinée et qui est bordée vers le NW d'un replat également en dalle. La falaise limitant cette partie de l'excavation est haute d'au moins 25-30 m et orientée vers le SW; subverticale, elle présente une structure assez irrégulière mais est relativement peu colonisée par les ligneux;
- la partie NW de l'excavation (peu prospectée): elle est traversée par un ancien chemin (sentier actuellement) qui part du terre-plein vers le nord en longeant la falaise, de plus en plus dissimulée par des arbres déjà âgés. Ce sentier aboutit à l'ancienne poudrière, près de la falaise de la carrière contiguë (Na/485/01).
Fréquentation du site: Le site est probablement régulièrement fréquenté ou traversé car un sentier part du terre-plein et monte dans le taillis de charme au SE pour atteindre finalement la rue du Trou Perdu. A l'entrée de la rampe, panneau 'Accès interdit'.
Présence de déchets: Les déchets y sont peu abondants pour un site assez accessible: quelques pneus dans la dépression dominant la route; quelques ferrailles dans le fond de l'excavation.
Environnement du site: Prés au NE, petit bois au sud, carrière Na/485/01 au NW, route N942 et grande carrière active de Samson à l'ouest.

Description biologique

Pente de déblais
Cet éboulis anthropique est colonisé par Rumex scutatus, Sedum album (abondant), Sedum rupestre, Clematis vitalba, Hieracium bauhinii, Galium mollugo, Galeopsis angustifolia,...
Rampe d'accès et replat
Les ligneux qui envahissent ce secteur, en particulier les bordures, appartiennent aux espèces suivantes: Betula pendula, Salix caprea, Carpinus betulus, Ulmus cf. glabra, Acer campestre, Cornus sanguinea, Crataegus monogyna, Cotoneaster horizontalis.
La strate herbacée rassemble principalement des espèces de pelouses sèches et très sèches, des espèces prairiales, des espèces forestières et de lisières (en progression), ainsi que quelques pionnières des milieux anthropiques: e.a. Helleborus foetidus, Anemone nemorosa, Ranunculus bulbosus, Minuartia hybrida (assez abondante en 1997), Erophila verna, Cardaminopsis arenosa subsp. borbasii, Sedum rupestre, Sanguisorba minor, Potentilla reptans, Trifolium campestre, Lotus corniculatus, Melilotus albus, Vicia sepium, Geranium columbinum, Linum catharticum, Daucus carota, Thymus pulegioides, Teucrium scorodonia, Origanum vulgare, Galeopsis angustifolia, Veronica officinalis, Campanula persicifolia, Galium mollugo, Valeriana repens, Dipsacus fullonum, de nombreuses astéracées parmi lesquelles Crepis polymorpha (rampe), Hieracium bauhinii (abondant; H. piloselloides est peut-être aussi présent), H. pilosella, H. murorum, H. sabaudum, Carlina vulgaris, Achillea millefolium, Tragopogon pratensis, Solidago virgaurea, Picris hieracioides, Inula conyzae, Eupatorium cannabinum, Leontodon hispidus, L. saxatilis et Erigeron acer, Carex digitata, C. flacca, diverses graminées dont Sesleria caerulea, Brachypodium sylvaticum, Poa compressa, Arrhenatherum elatius, Vulpia myuros et Catapodium rigidum, l'orchidée Himantoglossum hircinum.
Dépression et son petit replat rocheux
Des arbustes et de jeunes ligneux croissent dans la petite cavité, globalement peu arborée: Fraxinus excelsior, Betula pendula, Tilia sp., Rosa canina, Cotoneaster horizontalis, Ligustrum vulgare, Cornus sanguinea, Mespilus germanica (1). Les plantes herbacées recensées dans ce secteur sont: Asplenium scolopendrium (quelques touffes), Gymnocarpium robertianum, Helleborus foetidus, Rumex scutatus, Sedum album, Saxifraga tridactylites, Sanguisorba minor, Geranium columbinum, Galeopsis angustifolia, Galium mollugo, Carex flacca (abondant), Sesleria caerulea (assez abondante), Poa compressa,...
Falaise
L'ancien front de taille, bien ensoleillé, est encore pauvre en végétation ligneuse: notamment Ligustrum vulgare, Rosa canina, Clematis vitalba, Cotoneaster horizontalis. Y poussent aussi Sesleria caerulea, Bromus sterilis, Campanula persicifolia, Leucanthemum vulgare, Cardaminopsis arenosa subsp. borbasii, Sanguisorba minor, Sedum album, Origanum vulgare, Daucus carota, Lactuca perennis (quelques pieds), Eupatorium cannabinum, Solidago virgaurea, Inula conyzae, Hieracium murorum, les fougères Asplenium trichomanes et A. ruta-muraria.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site avant exploitation: ?
Ancien exploitant: s.a. Transcar.
Matériau(x) extrait(s): calcaire.
Référence DPA: Thon n° 3.
Référence de la fiche de la convention DGATLP-ULg (1997): 'Carrière de Thays'.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation: 1955.
Fin: 1970 (cfr fiche convention DGATLP- ULg, 1997).
Réaffectation prévue (dans autorisation): ?
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)