Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

CiBioGo Interreg Europe (Citizen Participation in Biodiversity Governance)


La protection de la biodiversité nécessite aujourd'hui une implication et une coopération efficaces des acteurs et des citoyens. Cette participation devient cruciale en particulier pour la sauvegarde des zones protégées, le renforcement des services écosystémiques et la mise en place de stratégies de développement territorial respectueuses de l'environnement.

Le projet Cibiogo vise à mettre en relation 6 régions de l'Union Européenne, en impliquant localement les acteurs concernés ("parties prenantes"), afin de confronter et améliorer leurs outils de gouvernance participative. C'est un projet Interreg s'étalant sur 4 ans, entre le 1 mars 2023 et le 28 février 2027.

Objectifs

image729225648384287946.png

CiBiogo s'inscrit dans la nécessité actuelle de renforcer la participation citoyenne dans la gouvernance de la biodiversité. La publication de la stratégie de l'UE pour la biodiversité à l'horizon 2030 et son objectif "30X30" a rendu cette urgence plus criante encore.

La gouvernance participative de la biodiversité pourrait aider à surmonter les conflits entre utilisateurs, le manque de dialogue entre les décideurs et les parties prenantes, les contraintes financières et le manque de sensibilisation à la valeur de la biodiversité et des services écosystémiques.

Visite_pelouse_JLGColias_cf_alfacarensisi_CO_YBForêt de ravin - Lionel WibailAdobeStock_611718964Gobemouche noir_Didier_VieuxtempsArenaria maritima_3_CO_JLG

Photos : Jean-Louis Gathoye, Yvan Barbier, Lionel Wibail, Adobe Stock / qunica.com et Didier Vieuxtemps.

Stratégie

Le projet CIBiogo va développer un processus d'apprentissage interactif et interrégional pour identifier et échanger les bonnes pratiques. Ce processus d'apprentissage interrégional suit une méthodologie robuste. L'échange de bonnes pratiques se déroule de manière structurée, organisée autour d'une matrice qui croise les outils et les méthodes de participation les plus efficaces dans un certain nombre de domaines sélectionnés de gouvernance de la biodiversité.

L'épine dorsale du processus d'apprentissage est constituée par une séquence de visites interrégionales approfondies d'évaluation par les pairs. Celles-ci sont accompagnées d'échanges entre les parties prenantes au niveau régional et de sessions de renforcement des capacités à intégrer des améliorations de politiques.

L'outil de politique régionale ciblé par la Wallonie est la DPR 2019-2024 (Déclaration de Politique régionale). La DPR définit en 29 chapitres thématiques l'ensemble des politiques à mener au cours de la législature afin d'atteindre le triple objectif du Gouvernement wallon, à savoir social, économique et environnemental. Le thème 16 « La nature et la biodiversité » est celui qui fera l'objet de ces travaux, à travers la stratégie Biodiversité et plus particulièrement la mise en place d'un réseau écologique wallon fonctionnel, le développement de zone protégées et la mise en oeuvre de plans de gestion des sites Natura 2000.

Image2

Schéma du fonctionnement de CIBioGo : Trois instances travaillent en parallèle et se nourrissent les unes des autres : les parties prenantes locales (en mauve), le niveau régional (en vert) et le niveau transnational (en bleu). Les acteurs se réunissent régulièrement afin d'échanger leurs expériences et de nourrir les échanges internationaux. Au niveau régional, au départ d'une analyse des bonnes pratiques et des besoins en enseignements, un processus d'amélioration de l'outil de politique choisi est lancé. Ce processus d'amélioration alimente également les échanges internationaux entre pairs. En retour, les échanges internationaux viennent à leur tour renforcer le processus régional d'amélioration des politiques et les échanges entre acteurs de la biodiversité.

L'ensemble du processus s'étale sur quatre ans, avec quelques réunions en présentiel et d'autres par vidéo conférence. Il vise à la fois une amélioration de l'instrument de politique régionale choisie et un renforcement des capacités des parties prenantes.

Actions prévues

Le projet s'étale sur quatre ans (mars 2023 à février 2027). Il s'articule en quatre phases.

Phasage :

Phase 1 : 01/03/23 au 28/02/2024 (mois 1 au mois 12) : exploration des contextes locaux et établissement des matrices compétences X intérêts des partenaires;

Phase 2 : 01/03/2024 au 31/10/2024 (mois 13 au mois 20) : échange intensif et renforcement des compétences;

Phase 3 : 01/11/2024 au 28/02/2026 (mois 21 au mois 36) : Amélioration du contexte de mise en oeuvre de la gouvernance citoyenne participative;

Phase 4 : 01/03/2026 au 28/02/2027 (mois 37 au mois 48) : Suivi de la mise en oeuvre des approches des gouvernance participative de la biodiversité.

Partenariat

Le projet est basé sur une collaboration de 7 partenaires européens :

1. Province de Potenza (Italie, chef de file)

2. Conseil du Conté de Harghita (Roumanie)

3. Comarque de L'Horta Sud (Valence, Espagne)

4. Region de Vidzeme (Lettonie)

5. Service forestier de Slovénie (Slovénie)

6. Burst Company (Hongrie)

7. Service public de Wallonie, agriculture, ressources naturelles et environnement (Belgique)

 

Les acteurs locaux wallons impliqués, appelés parties prenantes (PP), sont au nombre de trois :

-        Aves

-        Natagriwal

-        DNEV (Direction des Espaces verts (DNF - SPW ARNE)

aves

natagriwal

SPWEnvi

Financement

Budget total du projet : 1,707,833 € dont 80% à la charge du FEDER

Part consacrée aux actions du SPW-ARNE : 165 913 €

  dont :

  • Financement Interreg : 132 730,4 €

  • Contribution Wallonne: 33 182,9 €

 

Actualité

Première activité : analyse du statu quo

L'objectif de cette première étape est d'aider les partenaires à répertorier tous leurs besoins d'apprentissage ainsi que leurs bonnes pratiques et compétences pertinentes pour le projet.

Cette analyse constituera le fondement du projet et la base de toutes les activités.

L'analyse porte sur quatre chapitres :

1) Analyse des intstruments politiques

2) Analyse des parties prenantes

3) Analyse de compétence

4) Recueil de bonnes pratiques

Le projet d'analyse du statu quo sera discuté lors de la rencontre interrégionale de Potenza (Italie) en octobre 2023.

La version finale est prévue pour décembre 2023.

Plan d'actions

Un plan d'action devra être élaboré par chaque partenaire en phase 3 du projet. Celui-ci aura pour but d'organiser les actions destinées à améliorer concrètement l'instrument politique ciblé (la DPR en Wallonie) en s'appuyant sur le résultat des échanges et des apprentissages interrégionaux.