Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1928 - La Fontaine bleue

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Mouscron
Cantonnements DNF :Mons
Surface :7.43 ha
Coordonnées :X Lambert : 68359 - Y Lambert : 160748
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Située en fond de vallée (ruisseau de la petite Espierre) et en tête de source (présence de la dernière source naturelle de l'entité mouscronnoise), la réserve éducative de la Fontaine bleue est un des rares sites d'intérêt biologique de l'agglomération Mouscronnoise. Le site est formé de mares, de zones marécageuses, de prairies de fauche et de plantations (Saule, Aulne, Bouleau, noisetier...). La végétation a colonisé le site, naturellement, au fur et à mesure de son développement. Le site est enclavé entre des quartiers résidentiels et des grandes cultures et sert de site d'éducation à l'environnement pour la commune de Mouscron qui y a installé un local pédagogique en 1999. Le site est classé en Zone Humide d'Intérêt Biologique depuis 2008.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • B0 - Région limoneuse hennuyère

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Mouscron7.43 haMOUSCRONHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Mons7.43 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Commune de Mouscron.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Mons, rue Achille Legrand, 16, 7000 Mons (Tél. : 065/32.82.49 - Fax : 065/32.82.44).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6377La Fontaine bleue2,89 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Circus cyaneusOuiOuipassage2010S. Claerebout
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNon2008C. Gruwier (2005)
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2008C. Gruwier (2005).
Lissotriton vulgarisOuiNon2008C. Gruwier (2005).
Pelophylax kl. esculentusOuiNon2008C. Gruwier (2005).
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aricia agestisNonNon2010C. Gruwier
Thecla betulaeNonNon2010P. Fourez
Invertébrés - Insectes - Libellules
Coenagrion scitulumNonNon2009D. Devos
Sympecma fuscaOuiOui2010C. Gruwier
Plantes - Plantes supérieures
Butomus umbellatus2007J. SIMAR
Inula helenium2007J. SIMAR (2008).

Commentaires sur la faune

La réserve éducative de la fontaine bleue ne présente qu'un intérêt faible vis à vis de la faune sauvage.

Dans son état elle apporte les habitats favorables à la reproduction ou au refuge d'une faune non spécialisée et commune. La faible étendue des habitats les plus originaux (habitats humides) et la localisation du site en pleine agglomération limite l'occupation de l'espace par une faune intéressante. A ce titre, l'hivernage ou la halte migratoire d'oiseaux liés aux milieux humides, tant d'un point de vu qualitatif que quantitatif, peut être considéré comme minime.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

La réserve éducative de la fontaine bleue présente un intérêt écologique certain à l'échelle de la région Mouscronnoise. La véritable richesse du site réside dans l'existence d'une station remarquable de Butomes étoilés qu'il semble primordial de préserver et de développer. La réserve éducative de la Fontaine bleue présente néanmoins un potentiel intéressant et des gestions et aménagements adéquats permettraient d'augmenter l'intérêt biologique du site. Compte tenu du contexte dans lequel le site est implanté, les gestions devraient viser avant toute chose à préserver au maximum la zone humide des intrants d'origine agricole et urbaine.

Menaces

Disposé en limite de l'agglomération Mouscronnoise le site est également bordé de grandes cultures intensives. Sa disposition en fond de vallée et en tête de source l'expose aux polutions urbaines et agricoles.

Recommandations

§ Création de nouvelles mares.

§ Création d'un bassin de lagunage (dépollution partielle des eaux du cours d'eau en amont de la réserve).

§ Fauche raisonnée associée à une diminution du nombre de layons d'observation.

§ Création d'une ou plusieurs pentes douces autour de la mare située en bordure du cours d'eau.

§ Déboisement partiel autour de la petite mare à Butome étoilé

§ Zone d'inondation prairial (analyse de la topographie du sol et mise en place d'un moine et éventuellement de diguette).

§ Création d'un verger hautes tiges au sein d'une prairie fauchée ou pâturée extensivement..

§ Plantation de haies diversifiées en essences, notamment en rupture de pente autour de la mare située en bordure du cours d'eau.

Plan de gestion

Pas de plan de gestion officiel de la ZHIB mais des objectifs ciblés par la cellule Environnement de la Ville de Mouscron dans le cadre de la demande de classement du site en ZHIB (GRUWIER, C. & all. 2005)

Accès du public

Accès libre sur une partie du site. La mare colonisée par le Butome étoilé n'est pas accessible.

Détails

Description physique

Située en fond de vallée (ruisseau de la petite Espierre) et en tête de source (présence de la dernière source naturelle de l'entité mouscronnoise), la réserve éducative de la Fontaine bleue est un des rares sites d'intérêt biologique de l'agglomération Mouscronnoise. Le site est formé de mares, de zones marécageuses, de prairies de fauche et de plantations (Saule, Aulne, Bouleau, noisetier...). La végétation a colonisé le site, naturellement, au fur et à mesure de son développement. Le site est enclavé entre des quartiers résidentiels et des grandes cultures et sert de site d'éducation à l'environnement pour la commune de Mouscron qui y a installé un local pédagogique en 1999. Le site est classé en Zone Humide d'Intérêt Biologique depuis 2008.

Description biologique

Le cours d'eau de la Petite Espierres.

Le cours d'eau draine une eau de surface et de sub-surface dégradée par un bassin versant a la fois intensivement cultivé à l'intérieur ou a proximité de la réserve, et à la fois très urbanisé dans la tête de source. Son eau est ainsi de nature dystrophe et les cartiers urbains qu'il traverse en amont laissent à penser que le cours d'eau récolte en partie des eaux usées. Les berges du cours d'eau arborent donc une végétation très nitrophile où l'ortie ( Ortica dioica ) occupe une grande partie du cortège floristique. Les couvertures arborée et arbustive associées à la profondeur du lit confèrent une certaine fermeture au cours d'eau. Les essences sont diverses ( Salix sp, Crataegus monogyna, Acer pseudoplatanus, Alnus glutinosa, Sambucus nigra …) et le plus souvent réparties de façon éparse le long du cours d'eau.

La mare de la réserve intégrale.

Cette petite mare située dans la réserve intégrale se démarque par la présence d'une superficie exceptionnelle de Butomes étoilés ( Butomus umbellatus ). Cette station de Butomes étoilés semble s'être développée rapidement ces dernières années. D'un point de vue botanique, cette station de Butomes étoilés est une des plus importantes stations connues en Wallonie.

Les habitats humides périphériques à la mare :

La mare est bordée d'une mosaïque d'habitats constituée d'une mégaphorbiaie de colonisation, d'une cariçaie d'une friche nitrophile, d'une formation à Hélophytes (typhaie, phragmitaie,…)

Cette association de milieux est intéressante mais l'absence de gestion sur ces milieux nécessite inévitablement de lutter contre leur fermeture et la colonisation par les ligneux.

Un secteur à Inule grande aunée ( Inula helenium) est présent à l'arrière de ce complexe humide en bordure ou au centre du boisement qui forme la ceinture végétale la plus externe. Des pieds d'Inule grande aunée se retrouvent aussi de façon éparse au sein des milieux ouverts humides en périphérie à la mare. Cette plante qui se développe normalement sur sols frais a un potentiel invasif qui pourrait devenir problématique dans ce petit complexe humide.

Le boisemen t  situé majoritairement dans la réserve intégrale et autour de la mare, est constitué de diverses essences arbustives et arborées. Ce boisement mélangé à Betula sp, Populus tremula, Sorbus aucuparia , et Salix sp . est une formation pionnière et subclimaciques. Il ne présente donc qu'un intérêt moindre.

La mare jouxtant le cours d'eau.

La petite mare située en bordure du cours d'eau est d'un intérêt moindre. La verticalité des berges est un obstacle à l'établissement d'une végétation intéressante et diminue considérablement la capacité d'accueil de la mare vis à vis des macro-invertébrés benthiques. L'extrême richesse de l'eau (voir résultats des analyses physico-chimiques) permet à une flore nitrophile de coloniser majoritairement les berges. L'envasement important de la mare est également problématique.

L'intérêt de la mare pourrait être accentué en élaborant un faciès à pente douce permettant aux hélophytes (typhaie, phragmitaie,…) de coloniser la berge. Cette berge à pente douce devrait permettre le développement des populations de macro-invertébrés benthiques et de batraciens en leur apportant l'habitat adéquat pour leur développement. Le reprofilage de la berge devrait être permis par la présence en amont d'une prairie de fauche appartement à la commune.

La position de la mare en bas de versant agricole lui confère une aptitude à récupérer les eaux de ruissellement ou de la nappe superficielle, très probablement riches et chargées des intrants agricoles. Un talus, une haie ou un fossé collecteur disposé en rupture de pente réduirait la pollution de la mare.

La source

La source de la Fontaine bleue qui a donné son nom à la réserve éducative forme à son exutoire une zone marécageuse dominée essentiellement par le jonc mais où se retrouve également quelques plantes indicatrices de la magnocariçaie ou de la mégaphorbiaie. La source forme ensuite un petit bassin d'eau dont les berges plus abruptes sont colonisées essentiellement par une végétation herbacée et arbustive nitrophile. La qualité médiocre de l'eau résulte de l'environnement proche, fortement urbanisé ou soumis à l'agriculture intensive

Les prairies situées autour de la source subissent le même type de gestion que les prairies de fauche décrites ci-dessous.

Le milieu bocager :

La réserve éducative de la Fontaine bleue se caractérise par la présence d'un réseau dense de haies bordant les chemins et les prairies. Ces haies qui ont été plantées relativement récemment sont pour la plupart monospécifiques ( Fagus sylvatica  ; et ou Crataegus monogyna ) a l'exception de la haie la plus au nord, bordant la réserve, constituée de diverses essences de ligneux.

Associées au réseau bocager, il faut noter la présence de prairies de fauche. La plupart proviennent de la ré-affectation d'anciennes terres agricoles et possèdent une végétation caractéristique des sols compactés.

Ces prairies de fauche permettent grâce à l'association de layons de fauche et de zones non fauchées de répondre aux misions d'éducation à l'environnement en permettant l'observation au cœur des prairies même d'une faune et d'une flore diversifiée.

Néanmoins un nombre trop important de layons d'observations sont réalisés a tel point qu'à certains endroits, les plages fauchées sont plus importantes que les parties non fauchées. Sur ces chemins de fauche, la prairie évolue vers une prairie permanente de moindre intérêt. Les zones non fauchées quant a elles, du fait de l'existence d'un sol compact et d'une fauche trop tardive, permettent à certaines plantes typiques de prendre le dessus laissant apparaître des tâches de Rumex, de Cirses des champs ( Cirsum arvens ) ou encore de Pulicaires dysentériques. ( Pulicaria dysenterica ). Une colonisation par les ligneux apparaît également à certains endroits.

Les cultures :

Les prairies et les pâtures situées de part et d'autre du cours d'eau n'ont pas d'intérêt particulier, non humide, elles sont aussi soit sur-amendées soit sur-pâturées et une gestion plus extensive devrait y être menée.

L'absence de végétation humide en bas de versant et la présence de ces prairies sur un sol argileux pourraient laisser penser que ces terres sont drainées. Nous n'en avons cependant pas la certitude. Sur du long terme, l'utilité du drainage pourrait être remis en question et le retour vers des prairies plus humides pourrait être évoqué.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

La ville de Mouscron depuis plus de dix ans assure l'entretien, la gestion et le développement du site naturel de la Fontaine bleue. Historiquement, la Réserve éducative de la Fontaine bleue a été créée, il y a plus de 20 ans , par un groupe de passionnés mouscronnois. Sur le site d'une ancienne décharge, ils ont réalisé différents biotopes à caractère humide. En 1996, la Cellule Environnement a repris la gestion du site assuré par l'asbl Jeunes et Nature. La Ville de Mouscron a construit en 1999 un local pédagogique en vue d'y accueillir les citoyens mouscronnois intéressés par la protection de la Nature. Par la suite, un sentier Nature a été réalisé. Le site est classé en Zone Humide d'Intérêt Biologique depuis 2008.

A l'origine, le site était occupé par des cultures. Il était régulièrement inondé en hiver. En 1998, les parcelles ont été aménagées en une zone boisée avec diverses mares er zones marécageuses.

Divers

Sources

ZHIB

OFFH (encodage en ligne)

Natagora (observations.be)

PCDN Mouscron

Répondants de l'information

Jérémy Simar

Date de la dernière modification de la fiche

2010-10-20