Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2248 - Grotte du Pont d'Avignon

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Grotte de Nismes
Communes :Viroinval
Cantonnements DNF :Viroinval
Surface :0.36 ha
Coordonnées :X Lambert : 162703 - Y Lambert : 84757
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La grotte du Pont d'Avignon s'ouvre à la base d'une falaise assez imposante à coté de la résurgence de l'Eau Noire à Nismes, à 1,5 m au-dessus du cours d'eau. Dans l'espoir d'y découvrir une cavité importante (au vu du débit de la rivière souterraine qui sort en ce point), des travaux importants ont été entrepris à la fin du 19ème siècle et une galerie artificielle a été creusée pour rechercher un réseau naturel. Cette galerie artificielle peut être suivie sur 200 m environ; elle recoupe un couloir naturel qui abouti à une vasque d'eau sans autre prolongement possible. Outre ses intérêts minéralogique et hydrologique, le site constitue un site d'hibernation pour plusieurs espèces de chauves-souris, dont le grand rhinolophe (Rhinolophus ferrumequinum).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K1 - Calestienne occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Nismes0.36 haVIROINVALNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Viroinval0.36 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Commune de Viroinval.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Viroinval, 37 rue de la Gare, 5660 Couvin (Tél. 060/31.02.93 - Fax : 060/34.72.73).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6848Grotte du Pont d'Avignon0,32 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
H1.2aGrottes (intérieurs des grottes non exploitées par le tourisme)

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis mystacinus/brandtii< 5 i.1999J. Drouet

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 2

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un site d'intérêt chiroptérologique, biospéléologique, hydrogéologique et minéralogique.

Intérêt biospéléologique : la présence dans la galerie de bassins et de vasques d'eaux permanentes rend très probable l'existence d'une faune cavernicole aquatique (Stygobie) dans ce site.

Intérêt hydrogéologique : le site du Pont d'Avignon (Grotte et Résurgence) constitue un des phénomènes hydrologiques les plus importants de Wallonie. La capture de l'Eau Noire à Petigny et sa résurgence à Nismes est remarquable et un des cas les plus clairs que l'on puisse observer en Wallonie.

Intérêt minéralogique : les parois de la grotte sont bien concrétionnées. La cavité présente notamment dans sa partie terminale des 'cascades de calcites', des gours actifs et des planchers stalagmitiques d'une couleur blanche très pure.

Menaces

Vandalisme et dérangement de la faune chiroptérologique.

Recommandations

Mise en place d'un système de fermeture adapté au passage des chiroptères.

Plan de gestion

Mise en place d'un système de fermeture adapté au passage des chiroptères.

Accès du public

L'accès est interdit au public.

Détails

Description physique

La galerie artificielle peut être suivie sur 200 m environ et elle recoupe un couloir naturel qui abouti à une vasque d'eau sans autre prolongement possible.
La galerie présente un fond plat et très régulier et une largueur variant de 1,5 à 2,5m pour 3m de haut; elle est entrecoupée par plusieurs diaclases et cheminées. L'un de ces petits couloirs perpendiculaire abouti à une nappe d'eau siphonnante (l'Eau noire souterraine n'a jamais pu être atteinte par la grotte).Dans la première partie de la galerie, plusieurs murs de pierre sèches ainsi que des étançons en bois servent de soutènement pour les parois et la voûte qui paraît instable par endroit.
Dans la partie la plus profonde de la cavité les laisses d'eaux (liées à l'infiltration) sont plus fréquentes et les parois sont bien concrétionnées. La grotte présente notamment dans sa partie terminale des 'cascades de calcites', des gours actifs et des planchers stalagmitiques d'une couleur blanche très pure (dossier CSIS, CWEPSS).

Description biologique

La faune invertébrée de la grotte du Pont d'Avignon a fait l'objet d'un inventaire préliminaire par DETHIER et DEPASSE (2007). Ces auteurs y ont répertorié les groupes suivants:
- des Oligochètes Tubificidae et Naididae;
- des Gastéropodes Zonitidae (Oxychilus cellarius), Hydrobiidae (Potamopyrgus jenkensi), Lymnaeidae (Lymnaea truncatula) et Ancylidae (Ancylus fluviatilis);
- des bivalves Sphaeriidae (Pisidium milium, Pisidium personatum, Pisidium casertanum);
- des Copépodes Canthocamptidae;
- des Isopodes Trichoniscidae (Androniscus dentiger) et Asellidae (Asellus aquaticus);
- des Amphipodes Niphargidae (Niphargus schellenbergi) et Gammaridae (Gammarus fossarum);
- des Araignées Metidae (Meta menardi) et Argiopidae (Zygiella atrica);
- des Acariens Oribates, Gamasides et Uropodes;
- des Collemboles Tomoceridae (Tomocerus minor), Onychiuridae, Hypogastruridae, Arrhopalitidae (Arrhopalites pygmaeus) et Neelidae (cf. Neelus murinus);
- des Coléoptères Staphylinidae (Quedius mesomelinus, Stenus glacialis);
- des Trichoptères Limnephilidae (Stenophylax permistus, Stenophylax vibex);
- des Lépidoptères Geometridae (Scoliopteryx libatrix) et Noctuidae (Triphosa dubitata);
- des Diptères Mycetophilidae (Speolepta leptogaster), Culicidae (Culex pipiens), Limoniidae (Limonia nubeculosa), Trichoceridae (Trichocera regelationis), Phoridae (Triphleba atricola), Psychodidae, Chironomidae, Helomyzidae;
- des Hyménoptères Proctotrupidae (Codrus longicornis) et Pteromalidae.
D'une manière générale, ces grottes hébergent une faune relativement riche, mais alors que les espèces troglophiles et trogloxènes sont bien représentés, une seule espèce véritablement cavernicole y est recensée.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

Convention A&G

Répondants de l'information

S. LAMOTTE (SPW/DGARNE/DNF/DN B-5000 Namur). - M. DETHIER, Laboratoire de Biologie souterraine de Ramioul, B-4400 Flémalle.