Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

65 - Troufferies de Libin

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Tourbières de Roumont
Communes :Libin, Libramont-Chevigny
Cantonnements DNF :Libin, Saint-Hubert
Surface :130 ha
Coordonnées :X Lambert : 218073 - Y Lambert : 71836
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Les anciennes troufferies de Libin s'étendent en Ardenne centrale, à une dizaine de kilomètres au nord de Libramont, au sein d'un vaste massif forestier. Ce terme de «troufferie» évoque en fait un lieu où l'on extrait de la tourbe. A Libin, cette exploitation a commencé dès le Moyen Age et a pris fin dans les années 1930. Il en est resté une vaste zone tourbeuse fort remarquable tant par son étendue que par sa végétation complexe. Sur une soixantaine d'hectares, on y croise en effet de nombreux groupements dont certains sont très rares à l'échelle régionale: magnocariçaies à laîche paniculée, bas-marais acides, tourbières, landes submontagnardes humides, boulaies à sphaignes, etc. La flore regroupe de nombreuses espèces de grand intérêt patrimonial, comme par exemple la trientale (Trientalis europaea), le calla des marais (Calla palustris), la camarine noire (Empetrum nigrum). C'est le cas également pour la faune et plus particulièrement pour l'entomofaune qui y comprend diverses espèces spécialisées des landes et tourbières. Ces multiples richesses ont largement justifié le classement du site comme réserve naturelle domaniale, et cela dès 1975. Celle-ci a été complétée plus récemment par une zone humide d'intérêt biologique de près de 60 ha, issue des actions du LIFE Lomme (2010-2015).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L3 - Ardenne centrale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bras7.48 haLIBRAMONT-CHEVIGNYLUXEMBOURG
Libin5.48 haLIBIN (partim ???)LUXEMBOURG
Ochamps25.22 haLIBINLUXEMBOURG
Recogne2.59 haLIBRAMONT-CHEVIGNYLUXEMBOURG
Villance25.18 haLIBINLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Libin65.41 haNeufchâteau
Saint-Hubert0.53 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Région wallonne.

Commune de Libin.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Libin, 48B, rue du Commerce, 6890 Libin (Tél. : 061/65.00.90 - Fax : 061/65.00.99).

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Saint-Hubert, avenue Nestor Martin, 10A, 6870 Saint-Hubert (Tél. : 061/61.21.20 - Fax: 061/61.37.68).

Commission Consultative de Gestion des Réserves Naturelles Domaniales de l'Ardenne Centrale.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6008Troufferies de Libin65.0645 ha
6582Troufferies de Libin - ZHIB

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon2014Divers obs.
Anthus trivialisOuiNonNicheur2014Divers obs.
Ciconia nigraOuiOuiNicheur local2014Divers obs.
Corvus coraxOuiOuiNicheur local2014Divers obs.
Dendrocopos mediusOuiNon2010Y. Giot
Dryocopus martiusOuiNonNicheur2015Divers obs.
Gallinago gallinagoOuiOuiHivernant-migrateur (1-40 ex.)2014Divers obs.
Jynx torquillaOuiOuiNicheur possible2013Y. Giot, P. Clerx
Lanius collurioOuiNonNicheur2015Divers obs.
Lanius excubitorOuiOuiNicheur2014Divers obs.
Locustella naeviaOuiNonNicheur2013Divers obs.
Lullula arboreaOuiOuiNicheur possible2014Y. Giot
Lymnocryptes minimusOuiNonHivernant-migrateur (1-10 ex.)2014Divers obs.
Pandion haliaetusOuiNonHalte migratoire2013Divers obs.
Pernis apivorusOuiNonNicheur local probable2015Divers obs.
Saxicola torquatusOuiNonNicheur2014Divers obs.
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2011
Lissotriton helveticusOuiNon2014Life Lomme
Pelophylax kl. esculentusOuiNon
Rana temporariaOuiNonReproduction2005E. Graitson
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2014E. Graitson, Life Lomme
Zootoca viviparaOuiNon2015J. Hussin, E. Graitson + divers obs.
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura irisNonNon2013Life Lomme
Argynnis adippeNonOui2011P. Vanmeerbeeck
Argynnis aglajaNonOui2013Divers obs.
Boloria aquilonarisOuiOui2014ADivers obs.
Boloria eunomiaOuiOui2014BDivers obs.
Boloria seleneNonNon2014Divers obs.
Brenthis daphneNonNonColonisateur récent2014Life Lomme
Callophrys rubiNonNon2014Divers obs.
Carterocephalus palaemonNonNon2014Divers obs.
Lycaena helleOuiOui2014CDivers obs.
Lycaena hippothoeNonOui2014CDivers obs.
Melitaea diaminaNonNon2014Life Lomme
Invertébrés - Insectes - Libellules
Aeshna junceaOuiOui1994P. Goffart
Cordulegaster bidentataOuiOui1ère donnée pour le site!2011R. Clicque, J. Seys
Cordulegaster boltoniiNonNon2014CDivers obs.
Lestes dryasOuiOuiCPh. Goffart
Leucorrhinia dubiaOuiOui1993BP. Goffart
Leucorrhinia pectoralisOuiOui1ère donnée pour le site!2016G. Motte, F. Etienne
Orthetrum coerulescensOuiOui2014ADivers obs.
Somatochlora arcticaOuiOui2014ADivers obs.
Sympetrum danaeNonNon2015CDivers obs.
Sympetrum flaveolumNonOuiCP. Goffart
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Coccinella hieroglyphica2014H. Baltus
Exochomus nigromaculatus2014H. Baltus
Typhaeus typhoeus2013Life Lomme
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Metrioptera brachyptera2011J.-F. Godeau, M. Derume
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Formica picea1996J.-Y. Baugnée
Formica rufa2005J.-Y Baugnée
Plantes - Plantes supérieures
Arnica montana2012
Calla palustris2012A
Carex canescens
Carex paniculata2012
Comarum palustre2012
Dactylorhiza incarnata1-5 ex.
Dactylorhiza maculataPlusieurs centaines2014Section Orchidées d'Europe + Divers obs.
Dactylorhiza sphagnicolaPlusieurs dizaines2012ASection Orchidées d'Europe
Drosera rotundifolia2012
Dryopteris cristata2012
Empetrum nigrum2012
Eriophorum angustifolium2012
Eriophorum vaginatum2012
Hydrocotyle vulgaris2012
Juniperus communis2012
Menyanthes trifoliata2012
Montia fontana2012
Potamogeton polygonifolius2012
Trientalis europaea2014
Vaccinium oxycoccos2014
Viola palustris2012
Wahlenbergia hederacea2012
Mycètes - Champignons
Armillaria ectypa1995Fraiture & Walleyn (2005)
Geoglossum sphagnophilum1995Fraiture & Walleyn (2005)
Hygrocybe coccineocrenata1995Fraiture & Walleyn (2005)
Mitrula paludosa2012

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 2

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection des différents types de végétations présents et des espèces végétales et animales qui sont hébergées.

Menaces

La recolonisation des mares par la végétation dans les tourbières de transition se traduit par un rétrécissement de plus en plus marqué des mares, ceci au détriment populations d'Odonates remarquables subsistant sur le site (d'après Goffart, Mars 1999: Rapport ISB).

Recommandations

Extension de la réserve à des sites proches (par ex. ceux situés le long du ruisseau de la Fagne de Tailsus, au nord du site).

La création de nouvelles fosses d'extraction de tourbe dans les parties dégradées de la tourbière ainsi que dans la tourbière de transition devient urgente. Dans cette dernière zone, le choix des emplacements précis où creuser les fosses devra être opéré avec discernement afin de ne pas mettre en péril les populations de larves d'Odonates dans les suintements relictuels ou de plantes rares sur les tapis de sphaignes. La création de mares de taille plus importante, à berges en pentes douces, est conseillée dans la tourbière dégradée (d'après Goffart, Mars 1999: Rapport ISB).

Plan de gestion

Le plan de gestion (GIREA 1991) recommande :
- la création de mares sur le versant sud du vallon;
- le creusement de fosses de détourbage;
- la restauration du régime hydrique naturel du site, perturbé par l'extension des haldes d'orpaillage;
- le maintien de la diversité de la végétation de la prairie tourbeuse par la fauche;
- le contrôle des ligneux (versant nord);
- l'extension de la surface de la lande par fauchage sur les tertres;
- un suivi particulier pour les sites de grand intérêt floristique.

Accès du public

Accès au public autorisé sur les chemins. Le plan de gestion conseille l'aménagement d'un sentier balisé dans un but didactique.

Détails

Description physique

Le site occupe un très large vallon, au fond quasi plat, irrigué par le ruisseau de Large Fontaine qui reçoit le ruisseau de la Fontaine du Grand Zande. Le ruisseau de Large Fontaine se jette dans la Noire Eau qui elle-même conflue avec le Serpont (affluent de la Lomme).

La réserve se trouve sur les assises schisteuses, très pauvres et acides du Gedinnien inférieur (quartzites, phyllades et quartzophyllades). Les couches de base du Gedinnien, au contact des roches cambriennes du 'Massif du Serpont', contiennent de l'or. Elles ont donné naissance à des alluvions plus ou moins aurifères, jadis exploitées par des orpailleurs. D'autre part, à environ 1200 m au nord de la réserve, apparaît l'assise plus riche d'Oignies (Gedinnien inférieur) qui pourrait être à l'origine de l'existence d'eaux plus carbonatées de pH allant jusqu'à 6,2 à certains endroits de la réserve (magnocariçaie à Carex paniculata, par ex.). Ailleurs, le pH de l'eau est d'environ 4,4.

Le substrat est formé de tourbe et de sols minéraux humides. La tourbe a été exploitée jusqu'en 1925-1930 et on rencontre dans la réserve d'anciennes fosses d'exploitation à différents stades de colmatage. La couche de tourbe résiduelle varie de 25-30 cm à 1m.

Le long du ruisseau de Large Fontaine existe une bande de terrains qui ont été remaniés lors de la recherche d'or dans les alluvions du cours d'eau (haldes d'orpaillage).

Description biologique

La végétation des anciennes troufferies de Roumont est très complexe et comprend en particulier:

- une végétation aquatique des ruisselets dominés par Potamogeton polygonifolius;

- une magnocariçaie à Carex paniculata, avec des épiphytes (Magnocaricion);

- une saussaie tourbeuse à Salix cinerea;

- une jonçaie acutiflore où, à côté de Juncus acutiflorus, on note des espèces des prés mouilleux, des espèces des bas-marais, des espèces prairiales, etc. Deux plantes intéressantes y poussent: Dryopteris cristata et Dactylorhiza maculata subsp. elodes (Juncetum acutiflori);

- des bas-marais à Carex canescens et Agrostis canina (Carici canescentis-Agrostidetum caninae) avec Carex rostrata, Comarum palustre, Viola palustris, Carex nigra, Eriophorum angustifolium, Sphagnum apiculatum, ...

- des vasques tourbeuses à Potamogeton polygonifolius et Sphagnum auriculatum;

- une tourbière tremblante à Comarum palustre et Calla palustris;

- des tourbières à sphaignes avec Empetrum nigrum, souvent envahies par la molinie;

- une tourbière boisée par une boulaie pubescente où l'on rencontre Trientalis europaea et Eriophorum vaginatum;

- des landes herbeuses à Nardus stricta et Galium saxatile (Nardion-Galion);

- des landes submontagnardes à callune et airelle (Calluno-Vaccinietum);

- des fourrés de Cytisus scoparius;

- une chênaie pédonculée submontagnarde.

Le site présente un intérêt botanique exceptionnel. Il abrite l'une des seules populations wallonnes de Calla palustris, plante connue de longue date (DURAND, 1907). Mais bien d'autres espèces intéressantes s'y rencontrent ou y ont déjà été notées: Arnica montana, Dactylorhiza incarnata, Dactylorhiza maculata, Dactylorhiza sphagnicola, Drosera rotundifolia, Empetrum nigrum, Juniperus communis, Menyanthes trifoliata, Trientalis europaea, Vaccinium oxycoccos, Dryopteris cristata, Eriophorum vaginatum, Eriophorum angustifolium, Comarum palustre, Carex canescens, Carex paniculata, Carex echinata, Hydrocotyle vulgaris, Montia fontana, Scutellaria minor, Walhenbergia hederacea, de même que 17 espèces de mousses du genre Sphagnum.

Parmi les champignons, la présence de Mitrula paludosa, Geoglossum sphagnophilum, Hygrocybe coccineocrenata et surtout Armillaria ectypa est à relever.

Le site accueille une faune d'une diversité exceptionnelle incluant de nombreuses espèces rares et spécialisées.

L'herpétofaune y est représentée par au moins trois espèces de reptiles et 6 espèces d'amphibiens.

Parmi les oiseaux prestigieux régulièrement observés durant la période de nidification, on compte entre autres la pie-grièche grise (Lanius excubitor), la cigogne noire (Ciconia nigra), le torcol fourmilier (Jynx torquilla). La zone humide est fréquentée comme halte migratoire et en hiver par la bécassine des marais (Gallinago gallinago) et le busard saint-Martin (Circus cyaneus).

L'entomofaune de la tourbière est particulièrement remarquable. On y relève au moins trois espèces de papillons diurnes protégées en Wallonie: le nacré de la canneberge (Boloria aquilonaris), le nacré de la bistorte (Boloria eunomia) et le cuivré de la bistorte (Lycaena helle).

Les odonates comprennent également une série d'espèces très spécialisées comme l'orthétrum bleuissant (Orthetrum coerulescens) et la cordulie arctique (Somatochlora arctica). Jusque dans les années 1990, on observait également une importante population de leucorhine douteuse (Leucorrhinia dubia), qui semble avoir disparu du site suite au comblement des plans d'eau, de même d'ailleurs que l'aeshne des joncs (Aeshna juncea). En revanche, deux libellules rares en Wallonie ont été observées pour la première fois sur le site: le cordulégastre bidenté (Cordulegaster bidentata) en 2011, et la leucorrhine à gros thorax (Leucorrhinia pectoralis) en 2016.

Parmi les autres groupes d'insectes, on signale également divers Carabides peu communs (notamment sur les tertres), l'hémiptère Aphrophoridae Aphrophora major (=alpina) rare en Belgique mais bien représenté dans la réserve sur les bouleaux, et les trichoptères Oxyethira simplex (nouveau pour la Belgique), Limnephilus auricula, Parachiona picicornis et Oligotricha striata (LOCK et al. 2013).

Deux coccinelles inféodées aux landes à bruyères ont été notées récemment sur le site: la coccinelle noire (Exochomus nigromaculatus) et la coccinelle à hiéroglyphes (Coccinella hieroglyphica), toutes deux légalement protégées en Région wallonne.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

Anciennes haldes d'orpaillage et fosses d'extraction de la tourbe.

Histoire du site

Pâturage et fauche ont contenu et orienté le dynamisme naturel du couvert végétal, mais les travaux d'orpaillage et l'extraction de la tourbe se révèlent les seuls responsables du profond bouleversement pédologique et hydrologique du site. Cet important remaniement a induit une très large diversification des groupements végétaux.

L'exploitation de la tourbe a été très intensive; elle a vraisemblablement commencé au cours du 16ème siècle et s'amplifia considérablement au 18è siècle. Selon un témoin de cette époque, cette activité cessa vers 1930 (BRASSEUR et al., 1978). L'utilisation du site à des fins pastorales remonte peut-être à l'époque celtique.

La carte de FERRARIS (fin du 18ème siècle) marque par un ombré le vallon dans un environnement de landes et pâtures-sarts, avec parcelles de bois feuillus.

Les cartes de 1889 et 1923 indiquent des fosses d'extraction de tourbe. Les enrésinements environnants s'étendent entre 1923 et 1956.

Biblio

, 1991, La réserve naturelle des anciennes Troufferies de Villance-Ochamps., Réserves Naturelles, 1991 : 39-40.
, 1961, Carte des Sols de la Belgique, Bras 203E + livret explicatif., Gand, 67 pages.
, 1964, Carte des Sols de la Belgique, Libin 203W + livret explicatif., Gand, 61 pages.
, 2015, Le projet LIFE Lomme contribue au développement des populations de libellules en Haute-Lesse et Haute-Lomme, Les Naturalistes belges, 96 (3-4) : 37-56.
, 1911, Anciennes mines d'or dans l'Ardenne septentrionale., Annales du XXIème Congrès de la Fédération des Archéologues et Historiens de Belgique, 2 : 639-655.
, 2004, Contribution à la connaissance des Delphacidae de Belgique (Hemiptera Auchenorrhyncha Fulgoromorpha)., Bulletin de la Société royale belge d'Entomologie, 139 (2003) : 207-219.
, 2000, Hétéroptères nouveaux ou remarquables pour la faune de Belgique., Bulletin de la Société royale belge d'Entomologie, 136 : 124-143.
, 2008, Delphacidae nouveaux et intéressants pour la faune belge (Hemiptera: Fulgoromorpha)., Bulletin de la Société royale belge d'Entomologie, 144: 95-100.
, 1978, La végétation de la Réserve naturelle domaniale des Anciennes Troufferies (Libin)., Ministère de l'Agriculture, Administration des Eaux et Forêts, Service de la Conservation de la Nature, Travaux n° 9, 64 pp.
, 1986, Les plus belles réserves naturelles de Belgique., Reader's Digest, Bruxelles, 304 pp.
, 1929, Découverte d'or sur le pourtour du massif du Serpont., Annales de la Société Géologique de Belgique, 54 : 342-343.
, 1919, Les alluvions aurifères en Haute Belgique., Annales de la Société Géologique de Belgique, 43 : 270-278.
, 1912, L'or en Ardenne., Annales de la Société Géologique de Belgique, 40 : 104-114.
, 1978, Un groupement à Calla palustris en Ardenne., Coll. Phytos., 7.
, 1952, Antiques mines d'or en Ardenne., Bull. Inst. Archéol. du luxembourg, 65-73.
, 1976, Haldes d'orpaillage et réserves naturelles en Ardenne., Glain et Salm, Haute Ardenne, 4 : 64-71.
, 1979, Première datation d'un tertre d'opaillage en Ardenne., Glain et Salm, Haute Ardenne, 10 : 87-88.
, 1943, Les associations à Empetrum en Belgique., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 75 : 39-43.
, 1943, Les Caricetalia fuscae au plateau de Recogne, Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 75 : 29-38.
, 1985, Hammarbya paludosa (L.) Kuntze observé dans le district ardennais (Belgique)., Dumortiera, 33 : 7-12.
, 2005, Distributiones Fungorum Belgii et Luxemburgi. Fasc. 3., Scripta Botanica Belgica, 38 : 1-79.
, 1951, Description et interprétation provisoire de quelques observations géomagnétiques et géologiques effectuées sur le massif de Serpont., Bulletin de la Société belge de Géologie, 60 : 374-397.
, 1991, Plans de gestion des Réserves Naturelles domaniales d'Ardenne Centrale., Rapport intermédiaire, 97 pp.
, 2001, Gestion des milieux semi-naturels et restauration des populations menacées de papillons de jour., Ministère de la Région Wallonne, Direction générale des Ressources naturelles et de l'Environnement, Travaux n° 25, 125 pp.
, 1990, Identification des zones écologiquement sensibles de la commune de Libin pour leur prise en compte dans les plans d'aménagement., Rapport final, Section d'évaluation biologique de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique et Centre d'écologie forestière de la Faculté des Sciences agronomiques de Gembloux, 100 pp.
, 1996, Inventaire, cartographie et conservation des Odonates de la Commune de Libin (Ardenne, Province de Luxembourg)., Gomphus, 12 (1-2): 3-58.
, 1981, Etude taxonomique et synécologique du genre Sphagnum section Subsecunda dans une tourbière de Haute Ardenne., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 114 : 89-105.
, 1901, Carte géologique de la Belgique n°203, Libin-Bras., Commission Géologique de Belgique, Bruxelles.
, 1979, Exploration de la Fagne de Libin, vallée du Serpont., Nat. Haute Lesse, rapport d'activité, 11 : 84-86.
, 2013, Three new caddisflies for the Belgian fauna: Holocentropus insignis Martynov, 1924; Hydroptila tineoides Dalman, 1819 and Oxyethira simplex Ris, 1897 (Trichoptera)., Bulletin de la Société royale belge d'Entomologie/Bulletin van de Koninklijke Belgische Vereniging voor Entomologie, 149: 22-26.
, 1985, Fagnes - Fanges - Tourbières., Panda, 13.
, 1979, Les Dactylorhiza de la réserve des Anciennes Troufferies., Les Naturalistes de la Haute Lesse, rapport d'activité, 11 : 113.
, 1983, Contribution du mouvement Jeunes et Nature asbl à la gestion de la Réserve naturelle domaniale des Anciennes Troufferies de Libin (Province de Luxembourg)., Les Naturalistes belges, 64 : 21-31.
, 1990, Description des travaux. Journée Nationale de Gestion de la Nature du 17 novembre 1990, Travaux dans la Réserve naturelle domaniale des ""Anciennes Troufferies de Libin"., doc. interne Administration de la Conservation de la Nature, 2p.
, 1979, Un extraordinaire musée vivant à sauvegarder : les Anciennes Troufferies de Libin., Centaurea, 10-11 : 26-30.

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994), Section Orchidées d'Europe (1996) & Ph. GOFFART (1999).

Date de la dernière modification de la fiche

2016-12-15