Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

6785 - Schartenknopf

Site protégé : LCN-RNA

Communes :Bullange
Cantonnements DNF :Büllingen/Bullange
Surface SIG :7.9432 ha
Surface cadastrale :8.0606 ha
Coordonnées :X Lambert :294762 - Y Lambert : 114530
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

La réserve naturelle du Schartenknopf est située en Haute Ardenne orientale, sur le territoire de la commune de Büllingen, près du village de Krewinkel, à 600 mètres d'altitude. Il s'agit du point le plus à l'est de la Wallonie, bordant la frontière allemande aux confins de la Rhénanie-Palatinat. S'étendant sur une crête dégagée exposée aux vents et entourée de prairies, elle est composée de différentes communautés végétales de grand intérêt, en particulier celles installées sur des sols tourbeux et paratourbeux. La plus remarquable est la lande humide à bruyère quaternée (Erica tetralix), riche aussi en sphaignes et certaines cypéracées comme la laîche noire (Carex nigra) et la linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium). On observe également des landes humides dégradées à molinie (Molinia caerulea) et plus localement des éléments de nardaie montagnarde à fenouil des Alpes (Meum athamanticum) et centaurée noire (Centaurea nigra) dans laquelle apparaissent diverses plantes typiques comme le nard (Nardus stricta), la pédiculaire des bois (Pedicularis sylvatica), la bétoine (Betonica officinalis), etc. La moitié de la surface de la réserve est également occupée par des prairies de fauche submontagnardes peu fertilisées, riches en espèces comme l'avoine dorée (Trisetum flavescens), la sanguisorbe officinale (Sanguisorba officinalis), le millepertuis tacheté (Hypericum maculatum), le petit rhinanthe (Rhinanthus minor) et bien d'autres encore. En outre, des dépressions humides se marquent ici et là par l'abondance des joncs et de plantes de bas-marais acides. Ces habitats ouverts sont complétés par un maillage de fourrés et de boisements de colonisation à base de saules et d'autres ligneux. En dehors de sa richesse floristique, l'endroit est très accueillant pour les oiseaux, notamment comme halte migratoire pour les troupes de pipits (Anthus spp.), d'alouette des champs (Alauda arvensis), de bécassine des marais (Gallinago gallinago), comme terrain de chasse pour les milans (Milvus spp.) et comme lieu de nidification pour les passereaux du bocage. Pour le reste, le peuplement faunistique est très mal connu et doit encore faire l'objet d'inventaires. Au fil des années, Natagora y a acquis les parcelles biologiquement les plus intéressantes pour y constituer la réserve naturelle du Schartenknopf atteignant actuellement une superficie de 8 ha et agréée par la Région wallonne en avril 2019. Elle fait partie du Parc Naturel Hautes-Fagnes-Eifel mais n'est pas été intégrée au réseau Natura 2000.

Carto

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Manderfeld7.9432 haBULLINGEN-BULLANGELIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Büllingen/Bullange7.9432 haMalmédy

Protection

Propriétaire(s) :

Natagora

Code ONG :2A26
Type de site protégé :LCN-RNA
Commission de gestion :Natagora - Ostbelgien
Type de contrat :

Propriété de l'asbl. Natagora

Historique de création :

Les premiers achats de terrains par les RNOB (actuellement Natagora) ont eu lieu en 1995.

Conservation

Conservateur

José BREUER, Hasenvenn 14, 4760 Büllingen - jose.breuer@belgacom.net

Objectifs de conservation

Conservation d'un ensemble de landes tourbeuses et de prés humides de grand intérêt botanique, entomologique et ornithologique.

Menaces

Abandon de la gestion traditionnelle extensive : accumulation de litière et vieillissement de la lande, prolifération des fourrés de saules, fermeture du paysage par enrésinement de la lande, remblayage ou draînage des prés humides, amendement et intensification agricole ...

La pression de chasse au Schartenknopf est intense, les chasseurs locaux étant connus pour être particulièrement irrespecteux de la législation en vigueur (tirs de grues en migration etc.)

Plusieurs projets de construction d'éoliennes existent à proximité immédiate du site, leur impact sur l'avifaune est difficile à estimer.

Cueillette de têtes florales d'arnica.

Recommandations

Inventaires faunistiques souhaitables.

Plan de gestion

Le site du Schartenknopf n'est pas intégré au réseau Natura 2000 mais il comprend néanmoins au minimum 5 habitats d'intérêt communautaire:

- landes humides atlantiques septentrionales à Erica tetralix (4010)

- landes sèches européennes (4030)

- formations à nard riches en espèces sur substrats siliceux des zones submontagnardes de l'Europe continentale (6230*)

- prairies à molinie sur sols calcaires, tourbeux ou argilo-limoneux (6410)

- pelouses maigres de fauche de basse altitude (6510)

Tenant évidemment compte de la présence de ces habitats remarquables, le plan de gestion de la réserve est détaillé dans la demande d'agrément rédigée pour le compte de Natagora. En résumé, les objectifs sont:

- conserver et restaurer la diversité des habitats prairiaux d'intérêt patrimonial, en particulier des nardaies et des landes, tant au niveau des surfaces existantes que dans des parcelles dégradées

- conserver et améliorer les populations des espèces végétales rares et menacées des milieux prairiaux

- conserver et améliorer l'habitat de l'avifaune nicheuse et migratrice des prairies bocagères

- conserver et restaurer la diversité des végétations ligneuses notamment les lisières progressives et les éléments linéaires comme les haies

- préserver et favoriser l'entomofaune et notamment les papillons de jour par le maintien des habitats patrimoniaux et une diversification de la structure de la couverture végétale

- maintenir voire améliorer l'intérêt paysager du site

- assurer un rôle dans l'approche de la nature et la sensibilisation du public aux enjeux de conservation de la nature.

Les modalités de gestions varient selon les types de végétations. En résumé:

- pour les prairies maigres, une fauche annuelle tardive (à partir de la mi-juillet) accompagnée de l'exportation du foin est la plus indiquée, en excluant bien sûr toute utilisation de fertilisant ou produit phytosanitaire et en ménageant des zones refuges pour la petite faune (y compris des arbres et buissons isolés). Le recours au pâturage du regain peut être envisagé mais toujours de façon extensive (charge de bétail < 0,25 UGB/ha/an).

- les landes humides en bon état de végétation peuvent être maintenues par une fauche tardive ou un pâturage extensif par des moutons (Roux ardennais, par ex.) ou des bovins rustiques (Highlands ou Galloway). La charge de bétail recommandée pour ce type d'habitat est généralement de 0,35 UGB/ha mais elle peut être modulée si nécessaire. Un contrôle des ligneux peut éventuellement être entrepris localement, là où le développement arbustif s'avère important.

- les landes dégradées envahies par la molinie demandent une étape de restauration nécessaire à un retour progressif vers la lande à bruyère quaternée. Celle-ci fera appel à la technique du mulchage permettant la limitation de la molinie et l'élimination de ses touradons. Cette étape peut prendre du temps en fonction du sol et de l'état de dégradation. Par la suite, une gestion d'entretien par pâturage sera mise en place selon les modalités prédéfinies.

- les fourrés de saules seront limités mais pas éliminés car ils sont importants pour la faune et comme éléments du paysage.

- des éléments linéaires comme des haies et des bandes boisées de largeurs et hauteurs variées seront installés sur le pourtour de la réserve et le long des chemins. Seuls des ligneux indigènes locaux seront utilisés pour ces aménagements.

Le site a fait l'objet de travaux de restauration dans le cadre du projet LIFE Papillons en 2010, notamment.

Accès du public

La réserve naturelle du Schartenknopf est située à la pointe la plus orientale de la Wallonie, dans une région assez isolée et peu peuplée. Elle est longée à l'est par la route de Kehr et au sud par une route secondaire, ces deux voiries faisant frontière avec le Land allemand de Rhénanie-Palatinat.

L'accès au public de la réserve naturelle est limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne sont pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

SGIB associés

Code SGIBNom SGIBSurface
1125Schartenknopf ha

Détails

Cadastres

Büllingen, 8è division Manderfeld, section D, parcelles n° 346 a, 346 b, 346 c, 346 d, 347 a, 349 a, 350 b, 350 f, 351 a, 351 b.

Surveillance

Cantonnement DNF de Büllingen.

Tolérance d'utilisation

Aucune

Divers

Date de mise à jour / relecture de la fiche

2020-04-20

Date de la dernière modification de la fiche

2020-04-20