Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

117 - Heyoule

Site protégé : Réserve naturelle privée

Synonymes :Réserve 'Charles Tihon'
Surface SIG :3.8 ha
Coordonnées :X Lambert :241500 - Y Lambert : 164200
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La réserve naturelle de Heyoule à Eben-Emael fut la première créée dans le massif de la Montagne Saint-Pierre. Le site fut connu au départ pour la richesse de son entomofaune (surtout les Hyménoptères Aculéates) en rapport avec une flore pollinifère et nectarifère très variée. Les espèces thermophiles y sont en fait favorisées par la nature crayeuse du sous-sol, et le microclimat qui règne dans cette partie de la basse vallée du Geer. La flore calcicole (parnassie des marais, plusieurs orchidées...) se concentre dans les diverses pelouses calcaires et les talus thermophiles plus ou moins recolonisés, profondément entaillées par d'anciennes carrières de silex et de tuffeau, des milieux fréquentés aussi par des batraciens comme le crapaud calamite, par des oiseaux comme la pie-grièche écorcheur ou le faucon hobereau, ou encore par des mammifères comme le blaireau. Les anciennes galeries de tuffeau sont le lieu d'hibernation de plusieurs espèces de chauves-souris. Certaines parcelles attenantes à la réserve naturelle ne sont pas encore protégées, malgré leur intérêt. C'est le cas notamment des vieux vergers de hautes-tiges entre la réserve et les cultures de plateau. (J-L. Gathoye).

Carto

Protection

Propriétaire(s) :

Commune de Bassenge

Code ONG :2D02
Type de site protégé :Réserve naturelle privée
Année de création :1973
Commission de gestion :RNOB - Basse Vallée du Geer
Type de contrat :

Convention avec le propriétaire (la Commune de Bassenge) pour une durée de 90 ans (terme : 31/07/2063)

Historique de création :

Le 16 juillet 1973, les RNOB et la commune d'Eben-Emael signèrent la convention de création d'une réserve naturelle qui fut transmise au Gouverneur de la Province pour approbation. L'approbation par la Députation Permanente fut donnée le 13 juin 1974. La durée de la convention est 90 ans, elle prend donc fin en 2063.

Conservation

Conservateur

Rudi VANHERCK, rue Lambert Mayers 32, 4600 Loën-Lixhe (tel. 04 /379.52.05)

Objectifs de conservation

Protection d'un ensemble de milieux de grand intérêt botanique, entomologique et mammalogique, représentatifs du massif de la Montagne Saint-Pierre : pelouses calcaires, parois verticales sans végétation, galeries souterraines.

Menaces

- Bien que le site soit classé depuis 1949, l'Administration communale a permis la remise en production d'une champignonnière abandonnée. Des bâtiments ont été construits sans autorisation. L'exploitant déverse ses déchêts d'exploitation sur le versant du site et brûle des bois et des plastiques sur l'aire de parking de la réserve !
- Un agriculteur entrepose du matériel dans l'entrée d'une grotte faisant partie de la réserve naturelle.
- La gestion par pâturage a du être suspendu en raison d'actes de vandalisme sur les clôtures installés sur le site.
- Le pillage des stations d'orchidées rares est régulièrement constaté.
- A moyen terme, l'avenir de la réserve naturelle risque d'être compromis par l'extension des carrières Marnebel avoisinantes.

Recommandations

- délimiter le pourtour exact de la réserve naturelle à l'aide d'un géomètre expert
- introduire une demande d'agrément du site en tant que réserve naturelle agréée
- redémarrer la gestion par le pâturage

Plan de gestion

Le plan de gestion de la réserve naturelle RNOB de la Heyoule vise la conservation et/ou la restauration des communautés animales et végétales caractéristiques des pelouses xérophiles, des parois verticales et des galeries souterraines, milieux représentatifs du massif de la Montagne Saint-Pierre. Les mesures suivantes sont actuellement appliquées :
- pelouses calcaires : débroussaillement et contrôle de l'extension des lisières forestières, fauchage estival et pâturage à l'aide d'un troupeau de moutons Mergelland ;
- parois verticales : éradication des arbres et arbrustes susceptibles de recouvrir ces parois de nidification pour les Hymenoptères aculéates ;
- galeries souterraines : éradication des arbres et arbrustes susceptibles de couvrir l'entrée des galeries occupées par des chauves-souris.
En matière de gestion récurrente (pâturage par les moutons et les bovins), le site de Heyoule constitue une réserve pilote pour de la Montagne Saint-Pierre. Le pacage contrôlé à l'aide de moutons Mergelland y a déjà provoqué l'apparition de 18 nouvelles espèces de plantes. Sur les pelouses non pâturées, le fauche a également permis l'extension des stations de plusieurs espèces d'orchidées.

Accès du public

L'accès à la réserve naturelle est limité aux visites guidées dont le programme est diffusé dans le Magazine "Réserves Naturelles" des RNOB ainsi que dans la presse locale et associative. Des visites guidées spéciales pour groupes sont organisées sur demande. Des journées et chantiers de gestion sont également programmés pour permettre à ceux qui le souhaitent de participer activement à la gestion de la réserve. L'accès des scientifiques est soumis à autorisation.

SGIB associés

Code SGIBNom SGIBSurface
128Heyoule29.34 ha

Détails

Cadastres

Bassenge, Division Eben-Emael, section C, n° 267b, 268.

Surveillance

Par le conservateur bénévole du site et le Cantonnement de Liège de la Division Nature et Forêts

Tolérance d'utilisation

Aucune

Divers